Le Royaume des perches

J'ai un peu honte des petites arnaques auxquelles il me mêle. Au début, j'observais plus que je ne participais. Maintenant, je m'habitue. Je prends de l'assurance. Je saigne moins souvent. Peut-être vais-je devenir, comme Meisner ou la routine, pour qui l'arnaque est une façon comme une autre de gagner sa vie.
Loustal & Jean-Claude Götting - Pigalle 62.27
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Sang chaud
Voilà un étonnant roman de gangsters à la sauce coréenne. L'action se déroule à Guam, un quartier por...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 26 janvier

Contenu

Roman - Policier

Le Royaume des perches

Ethnologique - Énigme MAJ jeudi 23 janvier 2014

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 18 €

Martti Linna
Ahventen valtakunta - 2007
Traduit du finnois par Paula Nabais, Christian Nabais
Montfort-en-Chalosse : Gaïa, mars 2013
182 p. ; 24 x 15 cm
ISBN 978-2-84720-300-4
Coll. "Polar"

Les deux, mon général !

Ilpo Kaupinen est un passionné de pêche à la ligne. Il aime beaucoup sa femme, également. Mais voici que celle-ci, qui perd un peu la tête, disparaît soudain du camping où il s'adonne à son loisir favori, dans le lac. Ceci compromet sérieusement le but qu'il s'est fixé : ramener la Grosse, la plus grosse perche du lac. Heureusement, la police est là, en la personne du capitaine Sudenmaa, pour l'aider – malgré lui – à retrouver la disparue. Mais la vie est décidément bien compliquée et ce dernier ne manque pas de soucis personnels, non plus, en particulier avec sa fille de quatorze ans que sa pochtronne de mère doit venir chercher pour le week-end. Voilà les données de base d'un polar un peu différent, axé sur le quotidien d'un pays où la nature est reine, et qui vous apprend tout sur la façon de traquer, d'appâter et de ferrer les poissons. Alors, roman policier ou manuel de pêche ? La réponse est dans le titre de cet article. Sachez quand même qu'il nous enseigne que le véritable crime n'est pas forcément celui que l'on croit et qu'un paisible lac est sans doute le meilleur moyen de faire disparaître... le "corps" du délit ainsi que l'arme du crime. Comme l'auteur possède pas mal d'ingéniosité et une certaine dose d'humour finlandais (genre Kaurismäki, si vous voyez), le résultat est très lisible, divertissant et enrichissant à la fois. Car on peut vouloir aussi bien se distinguer à la pêche que faire disparaître certaines choses ou personnes gênantes.

Citation

Il avait apparemment décidé de sortir le grand jeu, aujourd'hui. Une phrase de cinq ou six mots était sortie de ses lèvres sans qu'il en mange un seul.

Rédacteur: Le Huron svécomane lundi 06 janvier 2014
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page