Le Duel

Ce qui m'obsédait, c'était combien cette dernière soirée, réellement, avait été banale. Il n'y avait eu aucun signe avant-coureur, aucune parenthèse de mauvais augure, rien qui puisse être interprété, même par le plus enragé des conspirationniste, comme un présage.
Chris Bohjalian - Les Yeux fermés
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

G.A.V.
Nous sommes dans un commissariat français. La nuit arrive. Il y a eu dans la cité voisine deux coups de f...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 21 octobre

Contenu

Roman - Policier

Le Duel

Historique - Géopolitique - Artistique MAJ vendredi 07 février 2014

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 19,5 €

Arnaldur Indridason
Einvigid - 2011
Traduit de l'islandais par Éric Boury
Paris : Métailié, février 2014
308 p. ; 22 x 14 cm
ISBN 978-2-86424-945-0
Coll. "Noir - Bibliothèque nordique"

Actualités

  • 04/07 Librairie: Sélections de l'été 2015 de la librairie Compagnie
  • 15/05 Édition: Parutions de la semaine - 15 mai
    Le roman de la semaine est incontestablement Perfidia, de James Ellroy qui plonge ses lecteurs dans l'Affaire Watanabe à la veille de Pearl Harbor avec un personnage qui revient sur le devant de la scène, Kay Lake. Cela étant dit, beaucoup de livres demeurent intéressants à commencer par ceux de Ace Atkins, Moussa Konaté, Simon Lewis, Liam McIlvanney, Marie Neuser... N'en citons plus... Sauf peut-être histoire de parler de sous-bocks polardeux aux éditions Zinc dont ceux d'une série a été écrite par Gilles Marchand, notre kamarade k-libriste !
    Les rééditions au format poche proposent également leur lot de petites perles : Arnaldur Indridason, Nicci French, Diniz Galhos, Philippe Georget, Martin Suter...
    Mais, comme d'habitude, faites votre choix !

    Fictions adulte grand format :
    L'Innocence des bourreaux, de Barbara Abel (Belfond, "Thriller")
    Les Cris du Mississippi, de Ace Atkins (Le Masque, "Grand format")
    La Mort au festival de Cannes, de Brigitte Aubert (Le Seuil, "Seuil policiers")
    La Langue du secret, de Najwa Barakat (L'Orient des livres, "Les Littératures contemporaines")
    Le Bar du Bhorre, de Raphaël Bischoff (Zinc, "Les Polars sous-bocks")
    La Prétendue innocence des fleurs, de Franck Calderon & Hervé de Moras (Scrineo)
    Carnaval, de Ray Celestin (Le Cherche midi)
    Perfidia, de James Ellroy (Rivages, "Thriller")
    Dis-moi que tu m'aimes, de Joy Fielding (Michel Lafon)
    Les Disparues du marais, de Elly Griffiths (Presses de la Cité, "Sang d'encre")
    Ici meurent les loups, de Stéphane Guyon (La Différence, "Noire")
    L'Affaire des coupeurs de tête, de Moussa Konaté (Métailié)
    Traqué, de Simon Lewis (Actes Sud, "Actes noirs")
    Blup, de Gilles Marchand (Zinc, "Les Polars en sous-bocks")
    Du même sang, de Laura McHugh (Calmann-Lévy)
    Là où vont les morts, de Liam McIlvanney (Métailié, "Bibliothèque écossaise")
    Les Assassins de la 5e B, de Kanae Minato (Le Seuil, "Seuil policiers")
    Prendre Lily, de Marie Neuser (Fleuve, "Fleuve noir")
    Suppr, de Karl Olsberg (Jacqueline Chambon, "Roman policier")
    Séquence : et si nous étions tous déjà condamnés ?, de Fredrik Olsson (Fleuve, "Fleuve noir")
    Labyrinthe fatal : une enquête de l'inspecteur Pendergast, de Douglas Preston & Lincoln Child (L'Archipel, "Suspense")
    Bacchiglione blues, de Matteo Righetto (La Dernire goutte, "Fonds noirs")
    Blanc comme la neige, de Salla Simukka (Le Livre de poche, "Je m'appelle Lumikki")
    Fantômas : édition intégrale. 5, de Pierre Souvestre & Marcel Allain (Robert Laffont, "Bouquins")
    L'Accident, de Cally L. Taylor (Marabout, "Fiction")
    Padre cocaïne, de Luc Venot (La Bourdonnaye, "Fictions")

    Fictions adulte poche :
    Le Duel, d'Arnaldur Indridason (Points, "Policiers")
    Cadavre 19, de Belinda Bauer (10-18, "Domaine policier")
    La Suite ne sera que silence, de Christian Bindner (Le Livre de poche, "Policier")
    La Fin du cercle, de Tom Egeland (City, "Poche. Thriller")
    Maudit mercredi : le jour où les jeunes filles rencontrent la mort, de Nicci French (Pocket, "Thriller")
    Gokan, de Diniz Galhos (Pocket, "Thriller")
    Le Paradoxe du cerf-volant, de Philippe Georget (Pocket, "Thriller")
    Le Festin du serpent, de Ghislain Gilberti (Pocket, "Thriller")
    Cargo, de Charles Haquet (Le Masque, "Masque poche")
    L'Oubli, de Emma Healey (Pocket, "Thriller")
    L'Heure du chacal, de Bernhard Jaumann (Le Livre de poche, "Policier")
    La Sirène, de Camilla Läckberg (Babel, "Noir")
    Un petit jouet mécanique, de Marie Neuser (Pocket, "Thriller")
    Tempête blanche : une enquête de l'inspecteur Pendergast, de Douglas Preston & Lincoln Child (J'ai lu, "Thriller")
    Le Vent t'emportera, de Jean-Marc Souvira (Pocket, "Thriller")
    Allmen et les dahlias, de Martin Suter (Points)

    Bandes dessinées :
    Aléria 1975. 2, Dernière sommation, de Frédéric Bertocchini & Michel Espinosa (DCL, "Les Grands récits")
    Aléria 1975 : l'intégrale, de Frédéric Bertocchini & Michel Espinosa (DCL, "Les Grands récits")
    La Renarde, de Sébastien Chrisostome & Marine Blandin (Arte, "Professeur Cyclope")
    Le Champ d'honneur : 1915, de Corbeyran, Étienne Le Roux & Loïc Chevalier (Delcourt, "Histoire & histoires. 14-18")
    Le Sang des lâches, de Jean-Yves Delitte (Casterman)
    Mémoire de l'esclavage. 5, Colonie des Antilles et de l'océan Indien, de Serge Diantantu (Caraïbéditions)
    RN 83. L'Hôtel, de Fabrice Linck & Federico Volpini (Le Long Bec)
    Air Force Vietnam. 4, Crusader dans la tourmente, de J. G. Wallace & J. L. Cash (Zéphyr BD)

    Mangas :
    Double je. 2, de Reiko Momochi (Akata)
    Gokusen. 10, de Kozueko Morimoto (Kaze Manga, "Seinen")

    Fictions jeunesse :
    Nous sommes tous des propagateurs, de Marine Carteron (Le Rouergue, "DoAdo. Les Autodafeurs")
    Fantômette au carnaval, de Georges Chaulet (Hachette Jeunesse, "Les Classiques de la Rose. Fantômette")
    À qui profite le crime ?, de Sophie Dieuaide (Casterman, "Casterman poche. Les Enquêtes de Tim & Chloé")
    Cours, et ne te retourne pas !, de Sophie Dieuaide (Casterman, "Casterman poche. Les Enquêtes de Tim & Chloé")
    Mission collège : une nouvelle aventure d'Antoine Lebic, de Sophie Dieuaide (Casterman, "Casterman junior. Romans")
    Préviens pas la police !, de Sophie Dieuaide (Casterman, "Casterman poche. Les Enquêtes de Tim & Chloé")
    Touchez pas au trésor !, de Sophie Dieuaide (Casterman, "Casterman poche. Les Enquêtes de Tim & Chloé")
    Irrésistible attraction, de Simone Elkeles (Le Livre de poche jeunesse)
    Eaux troubles, de Phillip Gwynne (Casterman, "Rush")
    Les Voleurs du Nil, de Viviane Koenig (Scrineo, "Jeunesse")
    Sang pour sang, de Barry Lyga (Le Masque, "MSK. I hunt killers")
    L'Énigme du flan empoisonné, de Christine Palluy (Hatier jeunesse, "Hatier poche. Premières lectures./ Les Mystères du Grand Hôtel")
    Anatomie d'une fille à l'ouest, d'Andrea Portes (Michel Lafon)
    Blanc comme la neige, de Salla Simukka (Hachette, "Black Moon. Je m'appelle Lumikki")
    Le Monastère caché, de Pierre Stolze (Le Verger des Hespérides, "Du coq à l'âme")

    Histoire de France :
    Portraits de résistants, de Jeanne-Marie Martin (Librio, "Document")
    Leclerc : le croisé de la France libre, de Jean-Christophe Notin (Perrin, "Maîtres de guerre")
    Jean Zay : le ministre assassiné : 1904-1944, d'Antoine Prost & Pascal Ory (Tallandier, "Albums illustrés")

    Histoire de l'Europe :
    La Conférence de la honte : Évian, juillet 1938, de Raphaël Delpard (Michalon, "Document")
    La Seconde Guerre mondiale, les faits et les chiffres, de Norman Ferguson (Acropole, "Histoire")
    Lady mensonges : Mary Lindell, fausse héroïne de la Résistance, de Marie-Laure Le Foulon (Alma)
    Les Secrets du jour J : opération Fortitude, Churchill mystifie Hitler, de Bob Maloubier (Tallandier, "Texto")
    Mémoires, de Erich von Manstein (Perrin, "Documents et témoignages")
    Les Mouvements fascistes : l'Europe de 1919 à 1945, Ernst Nolte (Tallandier, "Texto")
    Koursk : Staline défie Hitler : 5 juillet-23 août 1943, de Nicolas Pontic (Tallandier, "L'Histoire")
    Lettres de l'ombre : correspondance illégale dans les camps de concentration nazis, de Jean-Louis Rouhart (Les Territoires de la mémoire")
    Avoir 20 ans au Bois-le-Prêtre : septembre 1914-juillet 1915, de Bruno Rouyer (Gérard Louis, "1914/18")
    Les Poches de l'Atlantique : les batailles oubliées de la Libération : janvier 1944-mai 1945, de Stéphane Simonnet (Tallandier, "L'Histoire")

    Histoire des autres continents :
    Le Génocide arménien : 1915-2015 : des Turcs à l'État islamique Deach, le massacre continue, de Bernard Antony (Godefroy de Bouillon)
    Je reviens du Vietnam libre : notes de voyage, de Léo Figuères (Temps des cerises, "Récits des libertés")
    Révolte dans le désert : 1916-1918 : récit autobiographique, de Thomas Edward Lawrence (Omnibus, "Aventure")

    Régionalisme :
    116e régiment d'infanterie, caserne à Vannes, Morbihan : 116e, le régiment sans peur et sans reproche : hitorique du régiment pendant le conflit contre l'Allemagne du 3 août 1914 au 19 juillet 1919, de l'Association Aux gâs de Campenia (Éditions généalogiques de la Voûte)
    Jean-Marie Sentier : mort pour la France en 1915, , de l'Association Aux gâs de Campenia (Éditions généalogiques de la Voûte)

    Criminologie & prisons :
    L'Affaire Giroud et le Valais : un vade-mecum, d'Alain Bagnoud (Aire)
    Affaires sensibles : 40 ans d'histoires qui ont secoué la France, de Fabrice Drouelle (Robert Laffont)
    Le Jeu d'orchestre : recherche-action en art dans les lieux de privation de liberté, sous la direction de Marie-Pierre Lassus, Marc Le Piouff & Licia Sbatella (Presses universitaires du Septentrion, "Espaces politiques")

    Politiques, conditions et conjonctures politiques & personnages politiques :
    Pilleurs d'État, de Philippe Pascot (Max Milo)
    Être Palestinien en Israël : ségrégation, discrimination et démocratie, de Ben White (Guillotine)

    Problèmes sociaux & sécurité publique :
    Terreur : la nouvelle ère : des Twin Towers à Charlie, de Mathieu Guidère (Autrement, "Essais-documents")
    Connivence au service de l'État : révélations d'un policier de l'ombre, d'Alain Prissette & Grégoire Pinson (Le Moment)
    Liens : Le Duel |Cadavre 19 |Maudit mercredi : le jour où les jeunes filles rencontrent la mort |Gōkan |Le Paradoxe du cerf-volant |L'Heure du chacal |La Sirène |La Sirène |Un petit jouet mécanique |Tempête blanche |Le Vent t'emportera |Perfidia |Prendre Lily |Labyrinthe fatal |L'Innocence des bourreaux |Là où vont les morts |Séquence |Ici meurent les loups |La Mort au festival de Cannes |Du même sang |Barbara Abel |Ace Atkins |Brigitte Aubert |James Ellroy |Simon Lewis |Marie Neuser |Lincoln Child |Pierre Souvestre |Marcel Allain |Arnaldur Indridason |Belinda Bauer |Nicci French |Philippe Georget |Camilla Läckberg |Jean-Marc Souvira |Frédéric Bertocchini |Éric Corbeyran |Sophie Dieuaide |Phillip Gwynne

  • 23/05 Édition: Parutions de la semaine - 23 mai
  • 07/02 Édition: Parutions de la semaine - 2 février

Préhistoire personnelle et guerre froide collective

À l'instar de Henning Mankell dans La Faille souterraine, Indridason a jugé bon de remonter dans l'histoire personnelle de son enquêteur, Erlendur, en mettant en scène celle qui sera sa mentore (?) : Marion Briem, une Dano-Islandaise qui fut tuberculeuse dans sa jeunesse. Nous sommes dans les années 1970, plus précisément au cours de l'été 1972, époque où se déroule à Reykjavík le fameux match au sommet dans le domaine des échecs, entre l'Américain Bobby Fischer et le Soviétique Boris Spassky – c'est l'un des sens du titre du livre. Alors que le monde entier a le regard tourné vers l'Islande, en particulier du fait des caprices de star de l'Américain, un adolescent, Ragnar Einarsson, est retrouvé tué d'un coup de couteau dans un cinéma de la ville. Cinéphile plus que passionné, ce jeune homme un peu étrange (il a été victime d'un grave traumatisme dans sa jeunesse) a pris pour habitude d'enregistrer le son et les dialogues de tous les films qu'il voit sur un magnétophone à cassettes. Personne dans la salle n'a remarqué quoi que ce soit et son cartable ainsi que le magnétophone ont disparu. Une ancienne cassette retrouvée chez lui atteste cependant d'une altercation intervenue lors d'une séance précédente avec un autre spectateur lui reprochant que ce qu'il fait là est illégal. À part cela, on retrouve un paquet de cigarettes soviétiques vide près du cinéma et le cartable de l'enfant (sans aucune empreinte digitale) dans la voiture d'un alcoolique qui ignore comment il est arrivé là – peut-être a-t-il été déposé à son insu. Mais aucun autre indice valable. L'enquête fait seulement apparaître la présence dans le cinéma d'un citoyen américain, d'un Islandais procommuniste et d'un couple adultère. Le tout sur le fond tendu d'une partie d'échecs qui tourne à l'affrontement entre les deux superpuissances, puisque nous sommes en pleine guerre froide et que Fischer a recours à tous les subterfuges pour tenter de déstabiliser un adversaire qui reste d'un calme olympien. Le reste du livre fait plus penser à un roman d'espionnage qu'à un policier classique. Il fait en effet intervenir Britanniques, Soviétiques et Américains autour d'une histoire de transfuge, sur fond de guerre de la morue, de base américaine de Keflavik, etc. L'Islande peut se prendre pour le centre du monde. La justice ne trouve pas tout à fait son compte, à la fin des fins, mais c'est rarement le cas lorsque quelqu'un est pris "à l'insu de son plein gré" dans une affaire qui lui est totalement étrangère et qui le dépasse de mille coudées. Parallèlement, le livre s'attache à la jeunesse de Marion, marquée par la tuberculose. Même si cela fait un peu l'effet d'un corps étranger dans le livre, il est intéressant de voir rappeler quel fléau cette maladie constituait il n'y a pas si longtemps encore (moins d'un demi-siècle) et les souffrances qu'elle entraînait, en particulier chez les jeunes enfants.
Au total, Indridason sacrifie passablement à l'attente d'un public international, en revenant ainsi sur le passé d'Erlendur (qui ne fait son entrée dans le livre qu'à la dernière ligne !) – peut-être par jalousie de métier envers son rival suédois, mais il a sans doute négligé le fait que celui-ci s'est cassé les dents quand il a voulu faire passer le témoin de Wallander à sa fille – et en donnant un tour homosexuel aux relations entre Marion et son amie à éclipse, Katrin. Cela se lit avec intérêt, même si on se perd un peu dans toute cette histoire bien compliquée, car l'auteur a du métier. Il l'avait déjà galvaudé quelque peu dans Bettý, il ne faudrait pas que cela devienne une habitude. Or, il est capable de bien mieux que ce qu'il a fait là ; que dis-je : il nous doit bien mieux que cela dans son prochain roman.

Citation

Les grands journaux titraient sans ambiguïté : LA GUERRE FROIDE SE JOUE À REYKJAVIK.

Rédacteur: Philippe Bouquet mercredi 16 décembre 2015
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page