Chat noir. 1, Le Secret de la tour Montfrayeur

La machine a cela de merveilleux : elle ne se met pas en colère lorsqu'elle répète pour la troisième fois, tournez à droite, sa voix égale, sans émotion, arrive au bout du compte toujours à retrouver la direction et à vaincre toutes les résistances. Elle ne juge pas, elle guide. C'est ce que je lui demande. Si nous pouvions prendre modèle sur cette neutralité bienveillante pour éduquer nos jeunes.
Sylvie Gaillaguet - Les Ganguesses
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

L'Ange rouge
Le nouveau roman de François Médéline nous emmène à Lyon il y a une vingtaine d'années. Une brigade p...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 24 janvier

Contenu

Roman - Policier

Chat noir. 1, Le Secret de la tour Montfrayeur

Historique - Braquage/Cambriolage - Complot MAJ lundi 10 février 2014

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

À partir de 10 ans

Prix: 11,9 €

Yann Darko
Paris : Gallimard jeunesse, janvier 2014
240 p. ; 21 x 14 cm
ISBN 978-2-07-065773-5
Coll. "Hors série littérature"

Difficile de toujours retomber sur ses pattes

Chat noir, le très célèbre voleur aux griffes de fer et qui semble pouvoir se sortir des situations les plus périlleuses, est activement recherché par le seigneur de la ville. Celui-ci, furieux et vexé, promet à chaque nouvelle apparition du voleur de nouvelles tortures – toutes plus imaginatives les unes que les autres -, et de nouvelles récompenses. Et si jusque-là Sasha se contentait d'en rire avec son ami Cagouille, il prend cette traque au sérieux le jour où est proposé un titre nobiliaire : c'est en effet, selon lui, tout ce qui lui manque pour courtiser officiellement l'élue de son cœur, baronette. Et il part avec un avantage certain : de la fenêtre de sa chambre, il voit régulièrement Chat noir revenir de ses aventures nocturnes. Mais, à se jeter ainsi sans trop y réfléchir dans une traque dangereuse, ne risque-t-il pas de voir sa vie changer de façon radicale ?
Fils d'un forgeron reconnu et fortuné, Sasha est donc roturier, et ses camarades à l'école – qu'il a la chance de fréquenter parait-il, même s'il en doute – le lui font bien savoir. Mais c'est lorsque la belle Phelina pour laquelle bat son cœur (alors même qu'il a volé une bague à sa sœur !) le lui rappelle qu'il veut résolument entrer dans la noblesse. Pourtant, sa vie est déjà belle : plus riche que beaucoup de famille noble, celle de Sasha a la chance de ne pas avoir à compter. Son père et sa sœur sont des artisans reconnus, et les commandes affluent à tel point que leurs journées sont bien remplies et que Sasha est souvent livré à lui-même. Heureusement, il y a Cagouille, son ami borgne avec lequel il parcourt la ville et qui lui rend de sacrés services, y compris lorsque ceux-ci deviennent dangereux.
Car Sasha, lorsqu'il a inconsidérément pris la résolution d'éliminer Chat Noir, n'a par contre pas réfléchi à tous les tenants et aboutissants. Le voilà pris dans un enchainement d'événements qu'il va devoir comprendre pour ne pas être balloté en tous sens. Échaudé par sa première expérience, Sasha, très prudent maintenant, va mettre à jour une machination qu'un mystérieux inconnu va l'aider à comprendre. Ce n'est pas tout d'avoir atteint l'âge adulte, encore faut-il en devenir un et prendre les responsabilités que cela implique. Une dure leçon pour le jeune garçon.
Yann Darko nous dresse ici le décor d'une série prometteuse et nous dépeint un attachant et drôle héros en devenir. Le style est enjoué, humoristique, parfois grave et toujours adapté aux rebondissements de l'intrigue. Beaucoup d'interrogations encore mais dont, nul doute, l'auteur nous donnera prochainement les moyens de trouver les réponses. Si Chat noir ne révolutionnera probablement pas le genre, ce premier tome nous offre un joli moment de lecture, peut-être un peu léger mais somme toute amusant et sympathique.

Citation

Soyez rassuré. Chat Noir doit vivre, c'est ma seule ambition, ma seule raison d'être. C'est mon seul pardon.

Rédacteur: Catherine Thiéry lundi 10 février 2014
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page