Le Père Denoël est-il une ordure ?

Les Turcs de l'immigration, ils ne connaissent que le foot. L'âme de la ville, du pays, ils n'en savent plus rien.
Larif Marsik - Tremblement de terre : Istanbul, 17 août 1999
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Tu entreras dans le silence
Lorsque les soldats français partirent au combat, en 1914, c'était avec la certitude de rentrer rapid...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 04 avril

Contenu

Roman - Policier

Le Père Denoël est-il une ordure ?

Humoristique - Historique - Enquête littéraire - Faits divers MAJ mardi 08 avril 2014

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 16 €

Gordon Zola
Paris : Le Léopard démasqué, novembre 2013
250 p. ; 18 x 12 cm
ISBN 978-2-35831-061-1

Pour le meilleur et pour le rire

Avec plus de trente romans au compteur (Mâtin !), ou plutôt au conteur, Gordon Zola a presque fait taire les préjugés contre les auteurs autopubliés... Ce nouveau roman se base sur une réalité historique, celle de l'assassinat de Robert Denoël, créateur des éditions qui portent son nom et "découvreur" de Louis-Ferdinand Céline, qui reste encore un mystère de nos jours. L'histoire se situe en 1945, après l'occupation, et les têtes tombent tandis que Denoël est révolvérisé en pleine rue. Est-ce un coup de Gallimard, rageant d'avoir perdu un best-seller ? Le défunt détenait-il des archives dangereuses ? Alors qu'un nouvel ordre se met en place et qu'un tueur au rasoir ensanglante Paris, Maître Lucien Bonplaisir, avocat de l'édition et créateur de SOS femmes tondues [...] va avoir fort à faire. Mine de rien, l'intrigue n'est pas si négligée, entre demi-mondaines, faux collabos et vrais résistants (ou l'inverse), on a un portrait assez juste de l'immense chaos de l'après-guerre et d'une édition qui, quoique avant tout une industrie, n'était pas encore livrée aux calculettes pensantes débitant du bouquin comme elles le feraient de saucissons. Comme quoi, la gaudriole peut avoir une assise historique ! Pour le reste, l'humour basé majoritairement sur les jeux de mots au kilo, et de qualité variable, fait de son auteur le digne continuateur de San-Antonio. Résultat, l'amateur de policiers, celui de romans historiques et celui d'humour seront contents tous les trois. Que demander de plus ?

Citation

Un pur trouve toujours un plus pur qui l'épure.

Rédacteur: Thomas Bauduret vendredi 28 mars 2014
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page