Gare à ton double

- Jette ton arme, petit, lui enjoignit-il. Ou pose-la par terre si tu ne veux pas qu'on te brise les genoux. - Et si je refusais ? - Tu auras alors choisi la décision la plus bête de ta vie.
Florent Couao-Zotti - Si la cour du mouton est sale, ce n'est pas au porc de le dire
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 18 février

Contenu

Roman - Espionnage

Gare à ton double

Braquage/Cambriolage - Disparition - Complot MAJ vendredi 04 avril 2014

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

À partir de 12 ans

Prix: 13,5 €

F. T. Bradley
Double Vision - 2012
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Yves Sarda
Paris : Seuil jeunesse, juin 2013
298 p. ; 21 x 14 cm
ISBN 978-2-02-109619-4

La vie ne tient parfois qu'à une poule...

Linc – ou Lincoln Baker – est un phénomène : si comme beaucoup de ses camarades il lui arrive de faire des bêtises, les siennes portent toujours à conséquence. Mais lorsque, lors d'une sortie scolaire, il libère toutes les poules d'un élevage, c'en est trop pour ses professeurs : il est tout bonnement renvoyé. Pour couronner le tout, le propriétaire de l'élevage réclame des indemnités financières considérables à ses parents, qui n'arrivent pas à joindre les deux bouts... Linc a donc bien mauvaise conscience. Pourtant, cet événement – dont la vidéo atterrit sur les réseaux sociaux ! – va l'entrainer dans une aventure qui, si elle ne l'enchante a priori pas, va peut-être lui permettre de tirer sa famille de ce mauvais pas. Toute action a des conséquences, et c'est cette dure leçon que le jeune garçon va apprendre à ses dépens !
Car Linc, s'il est conscient de faire trop de bêtises, n'a jamais l'intention de faire du mal à qui que ce soit, encore moins à ses proches. Pourtant, il doit se rendre à l'évidence : ce qui a fait rire ses camarades est grave et il va devoir trouver une solution pour rattraper les choses. Et cette solution sonne un soir à la porte du domicile familial : ce sont des agents du gouvernement, qui ont vu la vidéo de son exploit sur Internet. Il se trouve que Linc ressemble à s'y méprendre à un jeune agent secret qui a récemment disparu et dont ils veulent que Linc prenne la place pour mener à bien une importante mission. Le jeune garçon n'a pas vraiment l'impression d'avoir le choix...
Sous couvert d'un camp de redressement, il quitte donc son confortable quotidien pour partir acquérir les bases de la formation d'un agent secret. Discipline et autorité, peu connues de Linc, lui sont imposées. Son objectif : retrouver une mystérieuse et effrayante copie de La Joconde, elle aussi disparue. Ce qui devait être une formalité se révèle alors être une mission périlleuse dans laquelle il va devoir investir tous ses neurones et tout son courage.
Ce qui fera pourtant la différence, c'est justement ce qui le conduit habituellement à faire des bêtises : curiosité, sens de la répartie, volonté de prendre l'initiative et d'écouter son intuition. Rapidement, en effet, il se rend compte que les agents qui l'encadrent ne lui ont pas tout dit, que certains même sont peu dignes de confiance. Il ne va alors compter que sur lui-même et sur Françoise, une jeune Française à la recherche de son père et qui en sait beaucoup sur l'affaire qui occupe Linc. Finalement, il ne s'en sortira pas si mal – même si ses méthodes sont pour le moins surprenantes !
F. T. Bradley inaugure sa série consacrée à Lincoln Baker sur les chapeaux de roue avec Gare à ton double. Agents secrets, supers gadgets, courses poursuites, coups de feu, méchants très méchants, tout est là pour nous offrir un roman d'aventure très rythmé, bien ficelé et efficace, soutenu par le personnage drôle et original de Linc. Qui plus est une aventure lancée par cette libération massive de poules : celle-là, on ne nous l'avait jamais faite !

Citation

Donc, vous voulez que je me fasse passer pour ce Ben, qui est un agent junior du gouvernement. Que je devienne un agent double... ou plutôt le double d'un agent.

Rédacteur: Catherine Thiéry vendredi 04 avril 2014
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page