Dans tes yeux

La police s'en fout, dit-il. La police ne se soucie que de son image, pas du tout de la vérité. Et quand la vérité met en doute l'image, eh bien...
Michael Connelly - Wonderland Avenue
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Frontière
Depuis les années 1970, l'Amérique mène la guerre contre la drogue. Elle l'a perdue et elle le sa...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 15 novembre

Contenu

Roman - Thriller

Dans tes yeux

Psychologique - Secte MAJ jeudi 01 mai 2014

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 22 €

Chevy Stevens
Always watching - 2013
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Sebastian Danchin
Paris : Archipel, février 2014
414 p. ; 24 x 16 cm
ISBN 978-2-8098-1390-6
Coll. "Suspense"

Eaux profondes

La psy de Vancouver Nadine Lavoie voit débarquer dans son service Heather, une suicidaire récidiviste. Or la thérapie entreprise ramène Nadine Lavoie à son propre passé : adolescentes, la psy comme sa patiente ont toutes deux été entraînées par leurs parents dans la communauté hippie du gourou (coucou) charismatique Aidan Quinn. Voilà tout un pan de sa jeunesse qui remonte, notamment celui qui la ramène à une mère abusive morte dans un mystérieux accident. Nadine pourra-t-elle remonter jusqu'au traumatisme qui l'a rendue claustrophobe ? Mais remuer le passé n'est pas sans danger, surtout lorsqu'elle apprend qu'Aidan Quinn a monté une autre communauté...
Troisième roman pour Chevy Stevens, qui abandonne le procédé des retranscriptions de séances de thérapie (qui aurait pu virer au systématisme). Ce qui ne veut pas dire qu'on abandonne les eaux profondes psychologiques, enfin, même si celles-ci ne semblent guère avoir évolué depuis Hitchcock, qui aimait lui aussi les explorations d'un passé traumatisant. Mais d'un thriller industriel, on attend surtout qu'il tienne en haleine, et ce mélodrame pourrait paraître chargé (la narratrice est claustrophobe, avait de plus une mère abusive, sans compter que sa fille se drogue, n'en jetez plus...), et pourtant, réussit à faire croire à son récit. Les indigestes longueurs de Il coule aussi dans tes veines sont parties, même si le rythme reste lent, et il se passe suffisamment de choses pour satisfaire le lecteur. Le meilleur roman de l'auteur à ce jour donc, à condition de ne pas croire, comme le suggère le titre, qu'il s'agit d'un catalogue de rebondissements et d'horreurs. Pour une fois que le qualificatif de "suspense psychologique" est pleinement justifié...

Citation

Plus tôt dans la journée, j'avais été prise de panique en attendant l'ascenseur du parking. Les portes ont coulissé et je n'ai jamais pu monter dans la cabine alors qu'il y avait déjà des gens.

Rédacteur: Thomas Bauduret mercredi 30 avril 2014
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page