Tornade

La chimie, c'est puissant. ça change les gens.
Anne Percin - Ma mère, le crabe et moi
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Le Passager clandestin
Douze années après avoir fait escale à Tahiti, Georges Simenon propose un roman noir exotique plombé de n...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 15 décembre

Contenu

DVD - Western

Tornade

Vengeance MAJ mercredi 21 mai 2014

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Réédition

Tout public

Prix: 18 €

Allan Dwan
Passion - 1954
Patrick Brion (présentation)
Bertrand Tavernier (présentation)
Paris : Sidonis, mars 2014
1 DVD VOST/VF Zone 2 ; couleur ; 19 x 14 cm
Coll. "Western de légende"

Vengeance d'un père

Dans une Californie mexicaine, l'éleveur de bétail Juan Obregon a tout pour être heureux : il revient nanti sur les terres de son ami Gaspar Melo pour y apprendre que sa femme a accouché d'un garçon. L'avenir s'annonce radieux sauf qu'un riche propriétaire terrien dont le grand-père a fait plusieurs dons oraux de lopins de terre entend récupérer ses biens à tous prix - dont l'hacienda du clan Melo. Aussi, a-t-il engagé une bande de brigands qui vont décimer les habitants en l'absence de Juan Obregon. Ce dernier, tout à sa douleur, comprend que la police, dont le chef est pourtant son meilleur ami, ne cherchera pas à débusquer les cinq coupables malgré l'affirmation de la sœur jumelle de sa fiancée, seule survivante, qui reconnait la voix de l'un des meurtriers. Alors, Juan Obregon part sur le sentier de la vengeance tuer un à un dans des combats d'hommes et d'honneur au couteau ceux qui ont ruiné son bonheur. Le film multiplie ici et là les nombreux clichés du genre. Juan Obregon, interprété par le très honorable Cornel Wilde, voit toute sa belle-famille morte dans les décombres fumantes d'une hacienda (à l'exception d'une des deux femmes jumelles interprétées par la ravissante et énergique Yvonne de Carlo). S'il ne retrouve pas le corps de son nourrisson, il est persuadé qu'il a péri. Or, il a été recueilli par un couple d'honnêtes serviteurs. Sa haine à l'encontre des meurtriers le conduit à faire justice lui-même, mais l'on se doute qu'au moment où il saura son fils vivant, il cessera sa vendetta. La très bonne mise en scène d'Allan Dwan donne une certaine dimension à ce film de série B de vraiment petit budget qui se termine pourtant sur un glacier à pic d'une montagne en pleine tempête de neige, le héros poursuivant l'ultime assassin parti chercher sa sauvegarde de l'autre côté d'une frontière très peu accueillante. Toute une salve de symboles est alors envoyée, et Juan Obregon est un Zorro sans costume ni masque. Mais il y a certains partis pris, notamment dans les plans de visages expressifs de certains personnages secondaires qui forcent le respect. Les acteurs - certains seconds couteaux sont vraiment bons - sont au diapason pour occulter quelques défaillances scénaristiques (l'ultime chasse à l'homme en est truffée) et mettre sur le devant la justice triomphante. Tornade est un véritable mélodrame western associé à un très honnête divertissement.

Tornade (84 min.) : réalisé par Allan Dwan sur un scénario de Beatrice A. Dresher, Miguel Padilla, Joseph Lejtes & Howard Estabrook. Avec : Cornel Wilde, Yvonne de Carlo, Raymond Burr, Lon Chaney Jr, Rodolfo Acosta, John Qualen...
Bonus. Présentation de Bertrand Tavernier. Présentation de Patrick Brion. Présentation d'Allan Dwan par Bertrand Tavernier. Galerie photos. Bande-annonce.

Citation

Ne t'inquiète pas... Un homme ne meurt pas facilement s'il a une bonne raison de vivre.

Rédacteur: Julien Védrenne mercredi 21 mai 2014
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page