Cent Visages

Je préfère que vous ayez trouvé sa montre dans le ventre d'un crocodile, que de le savoir dans les bras d'une jeune femme.
Anthony Minghella, Charles Sturridge & Tim Fywell - L'Agence n°1 des dames détectives
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 21 août

Contenu

Roman - Thriller

Cent Visages

Politique - Anticipation - Urbain MAJ vendredi 23 mai 2014

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

À partir de 12 ans

Prix: 9,9 €

Thomas Geha
Paris : Rageot, avril 2014
220 p. ; 21 x 15 cm
ISBN 978-2-7002-4702-2
Coll. "Thriller"

Kaléidoscope

Région parisienne, 2025. Dans un monde qui a rejeté toutes celles et tous ceux qui pour une raison ou une autre constituaient une menace. Toute une partie de la population s'est alors retrouvée marginale, ses membres baptisés "réfrac". Au ban de la société, ils volent et chapardent pour survivre, faisant de l'entraide, de la solidarité et du système D un mode de vie. Gregor est l'un d'eux, et il a commis l'erreur de se retrouver au mauvais endroit au mauvais moment, témoin malgré lui des agissements de Cent Visages, un criminel redouté par le Gouvernement et par les réfracs. Bienvenue dans l'univers de Cent Visages, un thriller sombre et désorientant.
Tout comme Gregor, le lecteur se rend effectivement très rapidement compte que rien n'est aussi simple qu'il n'y parait. Faux-semblants, secrets et manipulations sont au cœur de l'intrigue de Thomas Geha, dont on ne peut que saluer l'imagination tortueuse et le talent à la transposer sur le papier ; à aucun moment en effet la complexité des aventures de Gregor et de son groupe d'amis-alliés n'empêche la bonne compréhension et la parfaite fluidité des enchainements d'actions et autres découvertes. Il est impossible pour le lecteur de "décrocher" tant le suspense est bien entretenu. Méchants masqués, gouvernement autoritaire, ségrégation de population, marginalité, résistance aux autorités, criminels sans pitié, attentats, expériences génétiques... Tout y est ! Et Thomas Geha parvient à combiner tous ces éléments dans une intrigue convaincante et passionnante, qui ne sacrifie pourtant pas l'humour et l'esprit.
Car si Gregor est un ado poursuivi par les méchants - avec lesquels il semble avoir des liens insoupçonnés -, il est avant tout un jeune homme qui grandit, qui se fait des amis, qui apprend à ses dépens que la confiance se mérite et que les manipulateurs sont partout. Entrainé dans une affaire criminelle dont il n'a pas idée, il va pourtant devoir s'adapter et prendre ses propres décisions, pour sa survie mais également pour celle des réfracs et de ses nouveaux amis. Il va également devoir lui falloir ruser et comprendre les esprits tortueux et torturés de ses poursuivants pour mieux leur échapper, pour enfin découvrir leur but ultime.
Avec Cent Visages, Thomas Geha nous offre un thriller efficace et intelligent, très bien rythmé et avec juste ce qu'il faut de légèreté. Il y distille suffisamment de mystère et suffisamment bien pour que nous attendions là encore la suite avec impatience ! Décidément, les romans de chez Rageot nous forcent régulièrement à conclure de la sorte... C'est plutôt bon signe !

Citation

De quoi le rendre malade, plus encore que les mystérieux nanorobots qui gesticulent dans ses veines et lui rappellent qu'il n'est peut-être qu'un mort en sursis.

Rédacteur: Catherine Thiéry vendredi 23 mai 2014
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page