L'Allée du Sycomore

Noah, mon ami. J'espère que tout va bien. Je devine le tumulte dans ta tête, toutes ces questions que tu te poses à mon sujet.Tu te demande qui je suis, et pourquoi je te parle à travers mes œuvres ou encore pour quelle raison je t'expédie ces lettres au risque de m'exposer.
Vincent Hauuy - Le Tricycle rouge
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 21 août

Contenu

Roman - Thriller

L'Allée du Sycomore

Procédure MAJ vendredi 06 juin 2014

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 22,9 €

John Grisham
Sycomore Row - 2013
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Dominique Defert
Paris : Jean-Claude Lattès, mai 2014
545 p. ; 23 x 14 cm
ISBN 978-2-7096-4622-2

Actualités

  • 27/03 Édition: Parutions de la semaine - 27 mars
    La seconde rentrée littéraire touche enfin à sa fin. Il y a cette semaine nettement moins de parutions. Mais nous notons cependant quelques ouvrages qui pourraient être susceptibles de vous intriguer. Le premier d'entre eux est de Dolores Redondo qui au "Mercure Noir" fait paraitre avec De chair et d'os sont deuxième roman. Son inspectrice, Amaia Salazar, enquête sur des crimes sexuels avec mise en scène macabre sur fond de sorcellerie au sein de la vallée de Baztán. Le deuxième est assurément Le Commissaire Bordelli, de Marco Vichi (Philippe Rey, "Noir"), qui nous emmène nous balader dans la ville de Florence qui souffre des affres de la chaleur. La mélancolie des lieux vient se confronter à l'assassinat d'une vieille femme richissime. Enfin, le troisième, Ainsi vint la nuit, d'Estelle Surbranche (La Tengo), parce que l'éditeur a des goûts sûrs et adore les coups d'éclat. Et que ce roman nous vient d'une toute jeune auteur qui fait tomber entre les mains de ses deux protagonistes une pleine valise de cocaïne qui appartient à un gang serbe qui entend bien la récupérer. Sinon, de Patricia Cornwell à John Grisham en passant par Jean d'Aillon et Carlos Salem, vous avez également de qui vous divertir...
    À vous de lire !

    Fictions adulte grand format :
    Le Grand arcane des rois de France : la vérité sur l'aiguille creuse, de Jean d'Aillon (Flammarion, "Les Enquêtes de Louis Fronsac")
    Leçons d'un tueur, de Saul Black (Presses de la Cité, "Sang d'encre")
    Pique rouge, cœur noir : douze récits, de François Boulay (AO-André Odemard)
    Écrins fatals ! : la première enquête de Sherlock Holmes, de Pierre Charmoz & Jean-Louis Lejonc (Guérin)
    Monnaie de sang, de Patricia Cornwell (Les 2 terres, "Une enquête de Kay Scarpetta")
    Une femme de trop, de Jean-Claude Dutilh (Les Vents salés, "Azur")
    Psychose à Lacanau, de Jean-Louis Farvaque (Les Vents salés, "Azur")
    L'Ombre de Grave Mountain, de John Grisham (Jean-Claude Lattès)
    La Solitude du loup, d'Everly d'Hauteville (Parole ouverte)
    Les Cigognes ne se trompent jamais d'adresse, de Stéphane de Lobkowicz (Méhari)
    Lignes de fuite, de Val McDermid (Flammarion, "Littérature étrangère")
    La Version, de Benoit Oger (Les Éditions oléranaises)
    Meurtres à l'île d'Yeu, de Yves Ramonet (Michel Lafon)
    De chair et d'os, de Dolores Redondo (Mercure de France, "Mercure noir")
    Japonais grillés, de Carlos Salem (In8)
    Ainsi vint la nuit, d'Estelle Surbranche (La Tengo)
    Le Commissaire Bordelli, de Marco Vichi (Philippe Rey, "Noir")

    Fictions adulte poche :
    À fleurs de peaux, de Frédéric Emmanuel Charles (Méhari, "Poche")
    Le Raisin coule à Lesneven, de Michel Courat (Alain Bargain, "Enquêtes & suspense")
    Black ops. 6, Imprudente, de Cindy Gerard (J'ai lu, "Pour elle. Romantic suspense")
    L'Allée du sycomore, de John Grisham (Le Livre de poche, "Thriller")
    Rouge novembre, de Pierre Guyaut-Genon (Méhari)
    Effet domino à Concarneau, de Bernard Larhant (Alain Bargain, "Enquêtes & suspense")
    Pain, éducation, liberté : une enquête de Kostas Charitos, de Pétros Márkaris (Points)
    Châtiments, de Val McDermid (J'ai lu, "Policier. Une enquête de Carol Jordan & Tony Hill")
    Les Gaspilleurs, de Mack Reynolds (Le Passager clandestin, "Dyschroniques")
    Emballage cadeau, de San-Antonio (Pocket, "San-Antonio")
    La Vie privée de Walter Klozett, de San-Antonio (Pocket, "San-Antonio")
    Les Âmes troubles, d'Olivier Taveau (Le Masque, "Masque poche")
    Les Doutes du divisionnaire Vallandra, de Victoria Thérame (Chèvre-feuille étoilée, "D'un noir, l'autre")

    Bandes dessinées :
    La Gloire d'Albert, d'Étienne Davodeau (Delcourt, "Un monde si tranquille")
    Bienvenue en enfer : une aventure sexy-trash de Magenta, de Celestino Pes & Nik Guerra (Delcourt, "Erotix")
    Les Nouveaux mystères, de Jake Raynal (Fluide glacial)

    Mangas :
    Les Misérables. 1, de Takahiro Arai (Kurokawa)
    Yakuza love theory. 3, de Keiya Mizuno & Masaki Satou (Soleil, "Soleil manga")
    Prisonnier Riku. 6, Un démon arrive, de Shinobu Seguchi (Akata)

    Littérature de jeunesse (documentaires) :
    Les Indiens, de Magdalena & Mélanie Roubineau (Flammarion, "Castor poche. Les Docs du CP")

    Littérature de jeunesse (éveil) :
    Les Pompiers, ça sert à quoi ?, de Sophie Bellier & Sophie Ledesma (Fleurus, "Ça sert à quoi ?")
    Le Camion de pompiers, de Betsy Snyder (Lito, "Mes livres engins")

    Fictions jeunesse :
    Cap sur Tadoussac, de François Beiger (Belin jeunesse, "Terres insolites")
    Noah et l'énigme du ghost train, de Stéphanie Benson (Syros jeunesse, "Tip tongue")
    L'Ombre rouge, de Paul Dowswell (Naïve)
    Le Comte de Monte-Cristo, d'Alexandre Dumas (Le Livre de poche jeunesse, "Classique")
    Dans les yeux d'Anouch : Arménie 1915, de Roland Godel (Gallimard-Jeunesse, "Roman junior")
    Aminata, de Christian Grenier (Oskar, "Roman. Avec un peu d'amour et beaucoup de chocolat")
    Lettres à Dolly, de Yaël Hassan (Casterman, "Casterman poche")
    Émile et les détectives, de Erich Kästner (Le Livre de poche jeunesse, "Policier")
    Massacre chez les anges, de Claire Mazard (Oskar, "Oskar polar. La Commissaire Raczynski")
    Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre, de Ruta Sepetys (Gallimard-Jeunesse, "Pôle fiction")
    L'Envers du tableau : une aventure des Rebelles, de Janine Teisson (Oskar, "Oskar polar")

    Cinéma, télévision & radio :
    Jean Gabin : du livre au mythe, de Claude Gauteur (Lett Motif)

    Photographie :
    La Photographie de groupe et la politique de la disparition dans la Russie de Staline, de Denis Skopin (L'Harmattan, "Esthétiques")

    Théâtre (pièces) :
    Les Salauds vont en enfer : pièce en deux actes, de Frédéric Dard (Éditions universitaires de Dijon)
    Cellule grise, de Yannick Nedelec (Art et comédie, "Les Éditions du OFF")
    Hamlet, de William Shakespeare (Flammarion, "GF")
    Stand up, de Gérard Sibleyras (L'Œil du prince, "Théâtre")

    Arts (généralités) :
    Les Artistes en France sous l'Occupation : Van Dongen, Picasso, Utrillo, Maillol, Vlaminck..., de P. Werner Lange (Le Rocher, "Documents")

    Biographies & généalogie :
    Une famille des Trois Marabouts dans la guerre d'Algérie, 1945-1962, de Manuel Garrido (Presses du Midi)

    Enseignement & français :
    Ceux de Verdun : les écrivains de la Grande Guerre, présentation de Patrice Kleff (Flammarion, "GF. Étonnants classiques")

    Littérature (théorie & études) :
    Écrivains espagnols exilés à Paris : de 1939 à nos jours : un chapitre bilingue de la culture française, de Luis Negró Acedo (L'Harmattan, "Critiques littéraires")

    Droit :
    Police, pouvoirs et devoirs, de Jacques Buisson (Dalloz)

    Histoire de France :
    Le Réseau Marcel, de Fred Coleman (Acropole)
    Surveiller et punir : la justice pénale sous Vichy, de Virginie Sansicq (Tallandier)

    Histoire de l'Europe :
    Portraits de nazis, de Werner Best (Perrin, "Documents & témoignages")
    La Shoah, de Thomas Cussans (Gründ, "Histoire sur le vif")
    14-18 : la guerre maritime en Manche et en mer du Nord, de Patrick David & Serge David (Le Bout du monde, "Légendes de mer")
    La Fin du Reich : avril, mai 1945 : images inédites de la chute de l'Allemagne nazie, de Christophe Dutrône (Le Toucan)
    Sepp Dietrich et sa Leibstandarte, de Thomas Fischer (Heimdal)
    L'Histoire vraie d'esther Naschelski, de Simon Gronowski (La Renaissance du livre)
    La Dernière bataille d'Hitler : Berlin 1945, de Werner Haupt (France-Empire)
    Exil, résistance, héritage : les militants allemands antinazis pendant la guerre et en RDA (1939-1975), d'Alix Heiniger (Alphil-Presses universitaires suisse, "Histoire")
    Hitler parle à ses généraux : comptes rendus sténographiques des rapports journaliers au QG du Führer (1942-1945), présenté et commenté par Paul Villatoux (Nouveau monde, "Histoire. Nouveau monde poche")
    Personnes déplacées et guerre froide en Allemagne occupée = Displaced Persons and the Cold War in Occupied Germany = Displaced persons und Kalter Krieg im besetzen Deutschland, coordonné par Virginie Durand (PIE-Peter Lang, "L'Allemagne dans les relations internationales")
    Hitler face à Churchill : 1939-1945, de Philippe Richardot (Belin, "Collection Histoire")

    Histoire des autres continents :
    Le Génocide des Arméniens : un siècle de recherches, 1915-2015, collectif (Armand Colin)
    Martin Luther King, de Martin Luther King (Bayard)
    Camus et l'impossible trêve civile : suivi d'une correspondance avec Amar Ouzegang, de Charles Poncet (Gallimard)
    Revue d'histoire de la Shoah, 202, Se souvenir des Arméniens : 1915-2015 : centenaire d'un génocide (Mémorial de la Shoah)

    Criminologie & prisons :
    Introduction à la psychocriminologie, de Catherine Blaitier (Dunod, "Psycho sup")
    Homme d'honneur : autobiographie, de Joseph Bonanno (La Manufacture de livres)
    J'ai tutoyé des assassins, de Hubert Grall (Méhari, "Poche")
    Dans la tête d'un serial killer : nouvelle approche psychologique du tueur, de Brad James (Pages ouvertes)

    Problèmes sociaux & sécurité publique :
    Le Jargon du sapeur-pompier, d'Alain Bailloux (Édilivre)
    Liens : Lignes de fuite |L'Allée du sycomore |Pain, éducation, liberté |Les Salauds vont en enfer |Les Âmes troubles |Le Commissaire Bordelli |Jean d'Aillon |François Boulay |John Grisham |Val McDermid |Carlos Salem |Pétros Márkaris | San-Antonio |Stéphanie Benson |Christian Grenier |Claire Mazard |Frédéric Dard

Saga avocat

Atteint d'un cancer, Seth Hubbard décide de mettre fin à ses jours selon ses propres termes. Or il laisse derrière lui un testament olographique déshéritant sa famille pour léguer la majeure partie de sa fortune à... sa femme de ménage, qui deviendrait ainsi la Noire la plus riche du Mississipi ! L'avocat Jack Brigance est embauché pour vérifier l'authenticité de ce nouveau testament. Lottie est-elle une manipulatrice qui a profité indûment de la maladie d'un vieil homme ? Seth était-il en toute possession de ses moyens ? Ou alors la vérité n'est-elle pas plus incroyable encore, à trouver dans un passé empreint des inévitables tensions raciales de ce coin du Sud ?
John Grisham n'est peut-être pas la star montante du genre comme au temps de La Firme (à la fois roman de plage idéal et témoin d'une époque, celle de la fin de l'ère des "yuppies" — bien mal traitée par le cinéma) et ne truste peut-être plus les listes de best-sellers, mais ce trente-deuxième roman prouve qu'il en a encore sous le capot... On peut aussi se poser la question : polar ou pas ? Si la formule du "thriller de cour" est celle d'une enquête, y a-t-il polar s'il n'y a pas vraiment de crime ? Vaste question... Toujours est-il qu'avec ce choix curieux que de reprendre le personnage de son tout premier roman, encore plus marqué par les tensions raciales du Sud, John Grisham parvient à captiver tout au long de ces cinq cent quarante pages bien tassées consacrées à des ratiocinations légales, vaste mécanique qui cache mal des destins individuels et des êtres humains, tout simplement, et témoigne d'un système qui nous paraît bien exotique et qui, sous la plume d'un auteur de moindre stature, serait proprement indigeste. Le temps a passé et la recette est plus ou moins connue, et comme dans l'excellent Le Client, il ne faut pas s'attendre au sturm und drang du thriller industriel tapageur, mais plutôt à la petite musique du réalisme. Si l'on se doute que l'avocat-vedette tirera d'un chapeau un argument au dernier moment, celui-ci instaure un retournement doux-amer qui donne un nouvel éclairage tragique à toute l'histoire. Le frisson de la nouveauté n'est plus là, mais John Grisham est loin de s'auto-caricaturer comme l'autre vedette des années 1990 qu'est Jonathan Kellerman. À vous de voir...

Citation

Le divorce était sa spécialité, et plus il était sinistre et sordide, mieux c'était. Il aimait la boue, la fange, le combat de rue, le frisson quand on pirate une conversation téléphonique, le choc quand on montre au tribunal la photo grand format de la jolie maîtresse dans sa nouvelle décapotable. Ses procès, c'était une guerre à la baïonnette.

Rédacteur: Thomas Bauduret mercredi 16 mars 2016
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page