L'Appel du coucou

Cette femme existait dans les limites qu'il lui avait imparties et ne les lui laisserait pas franchir. Il lui fallait maîtriser ses mouvements : les enjeux étaient trop importants.
Paul Harper - L'Intrus
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 25 mars

Contenu

Livre sonore - Policier

L'Appel du coucou

Assassinat - Whodunit - Crépusculaire MAJ mercredi 18 juin 2014

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Réédition

Tout public

Prix: 24,5 €

Robert Galbraith
The Cuckoo's Calling - 2013
Lionel Bourguet (lecteur)
Traduit du français par François Rosso
Paris : Audiolib, janvier 2014
2 CD MP3 19 x 14 cm
ISBN 978-2-35641-652-0
Extrait audio :


Dans la forêt lointaine...

Un soir de demi-brume à Londres... La belle Lula (surnommée "Le Coucou") est retrouvée gisant sur le pavé, en vrac après sa défenestration. Un suicide ? La police veut y croire. Jusqu'à ce que le frère de la victime, avocat de métier, ne s'en mêle. Il paie un détective – Strike. Unijambiste, quelle classe ! Vrai naufragé de la vie, Strike enquêtera. De boîte branchée en bar interlope, il titube plus qu'il n'explore, ouvrant en grand les portes de l'autre côté du miroir de la mode. Pas joli joli, ce wild side... Secrets, trahisons, jalousies, vengeances... J. K. Rowling, qui en est l'auteure, sait mener son commerce. L'intrigue, sans être époustouflante, est bien menée, disons par la main. Une main bienveillante, rassurante et qui réussit cette fois encore sa galerie de personnages, en particulier Strike et sa secrétaire, complices bien sûr, tout comme elle brille dans l'art de nous promener dans les rues de Londres. Le meilleur peut-être, cette cartographie touristique émergeant d'une géographie sombre où l'énigme fleurit à tous les coins de page lue. Un mystère confié, chuchoté, justifié dans l'interprétation de Lionel Bourguet, pleine d'une infinie douceur, modulant savoureusement le texte, presque dans l'innocence de l'abandon qui ouvre aux grands abîmes. Ces abîmes justement que les dialogues dessinent presque brutalement, joués ici avec ferveur, comme d'une rencontre inopinée au détour d'une ruelle, qui vous rentre dedans, vous inquiète, terrifie.

NdR -2 CD MP3, 18 h 23 découte.

Citation

Il était là depuis presque aussi longtemps que le cadavre.

Rédacteur: Joël Jégouzo jeudi 12 juin 2014
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page