Rush. 2, Nuit noire

C'est comme prendre une torche et illuminer ce qu'il y a de plus sombre en moi. Tout le monde a des désirs secrets, désirs de meurtre et de torture, mais personne ne veut l'admettre. Et lorsqu'on s'y risque, on prétexte un moment d'égarement, un acte qui n'appartient pas à celui qu'on pense être. Mais nous incarnons la somme de nos désirs.
Matthew Stokoe - La Belle vie
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

L'Ange rouge
Le nouveau roman de François Médéline nous emmène à Lyon il y a une vingtaine d'années. Une brigade p...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 16 janvier

Contenu

Roman - Thriller

Rush. 2, Nuit noire

Scientifique - Chantage MAJ mardi 24 juin 2014

Note accordée au livre: 2 sur 5

Grand format
Inédit

À partir de 12 ans

Prix: 15 €

Phillip Gwynne
The Debt – Book 2: Turn Off the Lights - 2013
Traduit de l'anglais (Australie) par Antoine Pinchot
Paris : Casterman jeunesse, mai 2014
218 p. ; 22 x 15 cm
ISBN 978-2-203-08447-6

Courant alternatif

Dom vit depuis sa dernière mission dans l'angoisse de la prochaine. Depuis ses quinze ans, il sait en effet qu'il devra remplir des contrats pour une organisation auprès de laquelle l'un de ses ancêtres a contracté une dette de sang qui se transmet de génération en génération. Le succès du premier est nettement entaché par la certitude qu'un prochain suivra, mettant en danger sa vie et celle de ses proches. Sa vie, justement, a définitivement pris un tournant décisif, et il n'en mesure pas encore toutes les conséquences. Et cette deuxième mission, à savoir faire en sorte que toutes les lumières de sa ville soit éteintes à une heure donnée, ne s'annonce pas moins périlleuse que la première, loin s'en faut.
Que ce soit parce que le premier contrat était plus électrisant ou parce que le premier roman était plus efficace, Nuit noire est bien moins rythmé et convaincant que Dette de sang, et laisse le lecteur sur sa faim, avec une impression d'inachevé. Cette deuxième mission remplie au prix de multiples dangers affrontés est moins enthousiasmante, sans pourtant que la qualité de l'écriture ou les espoirs placés en cette nouvelle série jeunesse ne soient à remettre en cause. Nous retrouvons en effet avec plaisir Dom et ses doutes, en proie plus que jamais à l'angoisse d'échouer dans une des missions qui lui seront confiées et plus que jamais conscient que cette nouvelle vie parallèle, dont il ne peut parler, dresse des barrières de plus en plus hautes avec ses amis. Pris entre deux feux, il tente de rester lui-même alors que son univers est largement bouleversé et que sa perception de ce et ceux qui l'entourent se modifie de rencontres en rencontres. Et lorsqu'il constate en plus que même ses proches, qu'il pensait connaitre, ne jouent pas franc jeu avec lui, le choc est rude. Décidément, devenir adulte recèle bien plus de difficultés qu'il ne le soupçonnait, et remplir ses missions ne le soulage pas autant qu'il ne l'espérait. Rendre visite à son camarade dans le coma après l'avoir aidé dans la mission précédente l'oblige à ne pas sous-estimer la menace qui plane sur sa tête, tout en le confrontant quotidiennement à sa meilleure amie qui, ne le comprenant plus, refuse obstinément de lui adresser la parole. Il faudra à Dom mobiliser toutes ses ressources pour se sortir de ce mauvais pas et en tirer les enseignements nécessaires pour faire face à la suite de ses relations contraintes avec La Dette.
Phillip Gwynne continue donc sa série avec une petite baisse de régime, mais, et nous n'en doutons pas, le prochain contrat de Dom le conduira à repasser à la vitesse supérieure.

Citation

Si j'avais été un véritable terroriste guidé par une foi inébranlable, ou un collègue de James Bond, titulaire d'un permis de tuer, je les aurais liquidés tous les trois. Mais l'idée d'employer de telles méthodes, même pour mettre hors d'état de nuire un être aussi malfaisant que Mandy, me collait la nausée.

Rédacteur: Catherine Thiéry mardi 24 juin 2014
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page