20 pieds sous terre

Pour avoir affaire à un tueur en série, il faut forcément une série et une série cela commence à partir de deux, ajouta le toubib. Là c'est un peu tôt.
Ricardo Salvador - La Zygène de la filipendule
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 23 août

Contenu

Roman - Thriller

20 pieds sous terre

Assassinat - Urbain - Artistique MAJ vendredi 27 juin 2014

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

À partir de 13 ans

Prix: 13,8 €

Charlotte Erlih
Arles : Actes Sud junior, avril 2014
206 p. ; 22 x 14 cm
ISBN 978-2-330-03077-3
Coll. "Ado. Thriller"

Street art

Un appel dans la nuit, et la vie de Manon bascule. Son grand frère est mort sur les voies souterraines du métro parisien. Incompréhension et déni sont d'autant plus forts que les activités nocturnes du jeune homme – grapheur renommé – étaient inconnues de sa famille. Au deuil se superpose l'impression de ne pas l'avoir si bien connu. Et Manon découvrira au fil des jours que ces escapades dans les sous-sols parisiens ne sont qu'une petite partie de la vie que Théo cachait à sa famille, cet étrange individu qu'il était devenu loin de leur regard. Mais Manon, si elle accepte de ne pas si bien connaitre son frère, ne peut se résoudre à croire à l'accident auquel conclut l'enquête. Elle plonge alors dans cette vie parallèle que menait et appréciait Théo, rencontrant ses amis, découvrant les tags et ses grapheurs, art dans lequel il avait décidé de s'épanouir et de faire ses preuves. Pour faire reculer la peine et fuir un foyer familial à l'ambiance pesante, Manon s'autorise à marcher dans les pas du défunt et à fouiller dans sa vie. Un univers sans pitié, méconnu et souvent méprisé s'ouvre à elle, et elle entreprend de chercher des réponses, de mieux appréhender les circonstances du drame et, elle en est sûre, de débusquer le meurtrier de Théo.
Le thème du deuil, omniprésent, est abordé avec sensibilité et sans voyeurisme. Le lecteur suit Manon dans son apprentissage de cette nouvelle vie "sans" un frère, dans sa révolte. Mais Charlotte Erlih développe aussi très largement le thème de la différence et de l'homosexualité, toujours avec des mots simples et forts. Enfin, elle s'attache à nous présenter les grapheurs comme les artistes qu'ils sont, leurs motivations, leurs règles et leurs challenges. Cette plongée dans les couloirs du métro devenus des toiles de maitre est passionnante et fascinante, servie par une écriture rythmée et dynamique. Si le point de départ est sombre, on suit avec plaisir le retour à la surface de Manon, déterminée à ne pas baisser les bras et à chérir le souvenir de son grand frère. 20 pieds sous terre est un texte moderne et intelligent, à mettre entre toutes les mains, et qui aborde avec sensibilité des thématiques graves qui parlent aux jeunes lecteurs.

Citation

Même si elle aimait son frère plus que tout, même s'il était la seule personne avec qui elle se sentait toujours bien, que connaissait-elle de lui ? Que lui avait-il laissé savoir ?

Rédacteur: Catherine Thiéry vendredi 27 juin 2014
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page