Niceville

Les cadavres lui foutaient toujours un peu les jetons, ce qui m'a toujours semblé surréaliste. Un mort est calme, silencieux, parfaitement immobile, parfaitement inoffensif. Jamais il ne bougera, ne rira ni ne jugera. Jamais il ne vous criera dessus, ne frappera ou ne vous jugera. Un cadavre, en réalité, c'est l'ami parfait.
Dan Wells - Nobody
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Tempête qui vient
Le titre de ce nouveau roman de James Ellroy, par ailleurs deuxième volet du "Second quatuor de Los Angel...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 10 décembre

Contenu

Roman - Thriller

Niceville

Fantastique - Braquage/Cambriolage - Disparition - Corruption - Urbain MAJ lundi 04 août 2014

Note accordée au livre: 2 sur 5

Poche
Réédition

Tout public

Prix: 8 €

Carsten Stroud
Niceville - 2012
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Olivier Grenot, Josée Kamoun
Paris : Points, mai 2014
524 p. ; 18 x 11 cm
ISBN 978-2-7578-4309-3
Coll. "Thriller", 3261

Actualités

  • 16/05 Édition: Parutions de la semaine - 16 mai
    Les amateurs d'humour noir pourront se précipiter sur le nouvel ouvrage de Carl Hiaasen, ceux qui aiment quand polar rime avec art auront deux bonnes raisons de (re)découvrir la collection "ArtNoir" de Cohen & Cohen, et ceux qui voudront se payer deux nouvelles rééditions d'ouvrages de Michael Connelly au prix fort le pourront également. Mais dans ces parutions nombreuses et hétéroclites (on repère les noms de Keigo Higashino, Monica Kristensen, Philip Le Roy, Attica Locke et Charles Portis) vous ne pourrez manquer de trouver votre plaisir littéraire. À signaler une nouvelle collection jeunesse initiée par Stéphanie Benson qui allie réflexion policière et anglais, "Tip tongue" chez Syros. Quatre petits romans pour apprendre à manier la langue d'Agatha Christie... Et un beau livre de La Martinière, Sherlock Holmes : détective consultant, de John Bastardi Daumont.
    Mais, comme d'habitude, faites votre choix !

    Fictions adulte grand format :
    Un coup de rosé bien frappé, de Jean-Pierre Alaux & Noël Balen (Fayard, "Policier")
    La Boîte noire : Van Eyck, de Marc Baconnet (Cohen & Cohen, "ArtNoir")
    L'Affaire est dans le sac en papier, de Dominique Boll (Le Tripode)
    Le Bleu de tes yeux, de Mary Higgins Clark (Albin Michel, "Spécial suspense")
    La Blonde en béton, de Michael Connelly (Calmann-Lévy, "Robert Pépin présente...")
    Darling Lily, de Michael Connelly (Calmann-Lévy, "Robert Pépin présente...")
    Le Seizième anneau du serpent, de Paul Daudin Clavaud (Malpertuis)
    Les Chemins de nulle part, de Daniel Del (L'Onde, "Polar")
    Le Secret du puits de Paul Gauguin, de Michel Demion (Alexandra de Saint-Prix)
    La Femme éclaboussée, de Dominique Dyens (Héloïse d'Ormesson, "Suspense")
    Le Sang noir du secret, de Lyndsay Faye (Fleuve, "Thriller")
    Maudit mercredi : le jour où les jeunes filles rencontrent la mort, de Nicci French (Fleuve, "Fleuve noir. thriller")
    Le Sang de la coupe, de Leighton Gage (Télémaque, "Entailles")
    Ces lieux sont morts, de Patrick Graham (Fleuve, "Fleuve noir. Thriller")
    Qui es-tu ?, de Julia Heaberlin (Presses de la Cité, "Suspense psychologique")
    Mauvais coucheur, de Carl Hiaasen (Les 2 terres, "Best-seller")
    L'Équation de plein été, de Keigo Higashino (Actes Sud, "Actes noirs")
    La Fille de Femme-Araignée, de Anne Hillerman (Rivages, "Thriller")
    Abomination, de Jonathan Holt (Robert Laffont, "Best-sellers")
    Lésions dangereuses, de Christian Jungersen (Denoël, "Suspense")
    Une affaire de trois jours, de Michael Kardos (Gallimard, "Série noire")
    Vodka, pirojki et caviar, de Monica Kristensen (Gaïa, "Polar")
    L'Or des maudits, de Patrick-Jérôme Lambert (Itinéraires)
    La Porte du Messie, de Philip Le Roy (Le Cherche midi)
    Le Jour des morts, de Nicolas Lebel (Marabout, "MaraBooks")
    Dernière recette, de Attica Locke (Gallimard, "Série noire")
    Le Vent ne change jamais de direction... ce sont les hommes qui parfois lui tournent le dos, de Jean-Pierre Marongiu (Nouveaux auteurs)
    L'Assassinat de Jonas Farigoule, de Henry Meyer (Centre de recherches périphériscopiques, "RomPeuPol")
    Sex on the Moon : l'incroyable histoire de l'homme qui a vraiment voulu décrocher la Lune, de Gen Mezrich (Denoël, "Grand public")
    Le Sang des éditeurs, de Mehdi Omaïs (Pascal Galodé)
    Un chien dans le moteur, de Charles Portis (Cambourakis, "Romans")
    Tempête blanche, de Douglas Preston & Lincoln Child (Archipel, "Suspense")
    Posthume et sacrificielle, de Pascal Rémy (L'Harmattan)
    Le Silence des loups, de Éric Robinne (Nouvelles plumes)
    Fantômas : édition intégrale. 3, de Pierre Souvestre & Marcel Allain (Robert Laffont, "Bouquins")
    Retour à Niceville, de Carsten Stroud (Le Seuil)
    Saisis au vol, de Patrick Weiller (Cohen & Cohen, "ArtNoir")
    Seuls les vautours, de Nicolas Zeimet (Le Toucan, "Toucan noir")

    Fictions adulte poche :
    Le Code Jefferson, de Steve Berry (Pocket, "Thriller")
    Larochetard : une enquête de l'inspecteur Bonnier, de Jacques Bruyas (Le Poutan)
    Cézembre noir, de Hugo Buan (Pascal Galodé, "Polar")
    Hortensias blues, de Hugo Buan (Pascal Galodé, "Polar")
    Ne lâche pas ma main, de Michel Bussi (Pocket, "Best")
    Dernier train pour Ouessant, de Yvon Coquil (La Gidouille, "Les Nouvelles enquêtes de Léo Tanguy")
    Corsaire, de Clive Cussler & Jack B. du Brul (Le Livre de poche, "Thriller")
    L'Année des fers chauds, de Dominique Delahaye (Baleine, "Le Poulpe")
    Na zdrowie, de Didier Fossey (Atelier Mosésu, "L'Embaumeur")
    Les Violents de l'automne, de Philippe Georget (Pocket, "Thriller")
    Purgatoire des innocents, de Karine Giébel (Pocket, "Thriller")
    Le Droit de tuer, de John Grisham (Pocket, "Thriller")
    Le Manipulateur, de John Grisham (Pocket, "Thriller")
    Les Mères, de Samantha Hayes (Pocket, "Thriller")
    La Douceur de la vie, de Paulus Hochgatterer (Points, "Roman noir")
    Emergency 911, de Ryan David Jahn (Babel, "Noir")
    Opération Fritham, de Monica Kristensen (Babel, "Noir")
    L'Oiseau de mauvais augure, de Camilla Läckberg (Babel, "Noir")
    Absences, de Alice Laplante (10-18, "Domaine policier")
    Ils vivent la nuit, de Dennis Lehane (Rivages, "Noir")
    Embrouille en Provence, de Peter Mayle (Points)
    La Politique du tumulte, de François Médéline (Points, "Roman noir")
    Descente en enfer : une enquête d'Aloysius Pendergast, de Douglas Preston & Lincoln Child (J'ai lu, "Thriller")
    Toi seul, de David Rosenfelt (Pocket, "Thriller")
    L'Ultime secret du Christ, de José Rodrigues dos Santos (Pocket, "Best")
    Une troublante identité, de Rosamond Smith (Archipoche)
    Agent 6, de Tom Rob Smith (Pocket, "Best")
    L'Étau, de Olen Steinhauer (Pocket, "Thriller")
    Niceville, de Carsten Stroud (Points, "Thriller")
    Noces macabres, de Thomas David (J'ai lu, "Thriller")
    La Septième trompette, de Peter Tremayne (10-18, "Grands détectives")

    Bandes dessinées :
    Ultimate Spider-Man. 8, de Brian Michael Bendis, Mark Bagley & Mark Brooks (Panini comics, "Marvel Deluxe")
    Pouvoirs et responsabilités, de Brian Michael Bendis (Panini comics, "Marvel Deluxe")
    Renaissance, de Ed Brubaker (Panini comics, "Marvel Deluxe")
    Les Larmes du seigneur afghan, de Thomas Campi, Vincent Zabus & Pascale Bourgaux (Dupuis, "Aire libre")
    X-Men : l'intégrale. 20, 1988 : 1ère partie, de Christopher Claremont (Panini comics, "Marvel Classic")
    X-Factor : la fin, de Peter David (Panini comics, "Marvel monster edition")
    419 African mafia, de Loulou Dedola & Lelio Bonaccorso (Ankama, "Hostile Holster")
    Spider-Man : l'intégrale. 1, 1962-1963, de Stan Lee, Steve Ditko & Jack Kirby (Panini comics, "Marvel Classic")
    Batman : silence, de Jeph Loeb & Jim Lee (Urban comics, "DC essentiels")
    Batman : amère victoire : édition 75 ans, de Jeph Loeb & Tim Sale (Urban comics, "DC essentiels")
    Un monde libre, de Halim Mahmoudi (Des ronds dans l'O, "Un roman graphique")
    Batman : the Dark Knight returns : édition 75 ans, de Frank Miller (Urban comics, "DC essentiels")
    Batman : année un : édition 75 ans, de Frank Miller & David Mazzucchelli (Urban comics, "DC essentiels")
    Disaster Day, de Richard D. Nolane & Milorad Vicanovic-Maza (Soleil)
    Burn out, de Antoine Ozanam & Mikkel Sommer (KSTR)
    La Cour des hiboux : édition 75 ans, de Scott Snyder & Greg Capullo (Urban comics, "DC essentiels")

    Mangas :
    Jusqu'à ce que la mort nous sépare = Until death do us part. 21, de Hiroshi Takashige & Double-s (Ki-oon)
    Mr. Nobody. 1, de Gou Tanabe (Bamboo, "Doki-Doki")

    Littérature de jeunesse (documentaires) :
    Rosa Parks : non à la discrimination raciale, de Nimrod Bena Djangrang (Actes Sud junior, "Ceux qui ont dit non")
    La Seconde Guerre mondiale, de Jean-Michel Billioud (Nathan Jeunesse, "Questions-réponses 8-10 ans")
    Batman, de Sabine Boccador (Fleurus, "La Grande imagerie des super-héros")
    100 missions pour un espion (Langue au chat)
    Une journée chez les Amérindiens (Piccolia, "Une journée...")
    Le Débarquement, de Jacques Martin (Casterman, "Les Reportages de Lefranc")
    Nelson Mandela : non à l'apartheid, de Véronique Tadjo (Actes Sud junior, "Ceux qui ont dit non")
    Ultimate Spider-Man : idées et activités pour organiser ton anniversaire, Walt Disney company (Hachette jeunesse-Disney, "Ultimate Spider-Man")

    Littérature de jeunesse (éveil) :
    Cowboys ! : une histoire et des super-jeux !, de Henri Meunier & Nathalie Choux (Gautier-Languereau, "Les Petites histoires du soir")
    Super-héros ! : une histoire et des super-jeux !, de Henri Meunier & Nathalie Choux (Gautier-Languereau, "Les Petites histoires du soir")
    Le Camion de pompier, de Richard Scarry (Gründ, "Le Monde de Richard Scarry")

    Fictions jeunesse :
    Antonin contre le docteur Morceau, de Arnaud Alméras & Jacques Azam (Nathan Jeunesse)
    Le Piège de la rose noire, de Michel Amelin (Bayard Jeunesse, "Bayard poche. J'aime lire")
    Fragments de vérité, de Pierdomenico Baccalario (Flammarion, "Grand format")
    Hannah et le trésor du dangerous elf, de Stéphanie Benson (Syros, "Tip tongue")
    Lilith et la vengeance du dark magicien, de Stéphanie Benson (Syros, "Tip tongue")
    Peter et le mystère du headless man, de Stéphanie Benson (Syros, "Tip tongue")
    Tom et le secret du haunted castle, de Stéphanie Benson (Syros, "Tip tongue")
    Les Autodafeurs. 1, Mon frère est un gardien, de Marine Cartéron (Rouergue, "DoAdo")
    5 histoires d'espions (Fleurus, "Z'azimut")
    Traqué. 2, Libérez le prédateur qui est en vous, de Andrew Fukuda (Michel Lafon)
    Nuit noire, de Phillip Gwynne (Casterman)
    Histoires de brigands (Rue des enfants, "Contes du monde")
    L'Enfant de Schindler, de Leon Leyson (Pocket jeunesse, "Grands formats")
    Max Steel : mission aventure : l'album dont tu es le héros, Mattel France (Livres du Dragon, "Max Steel")
    Les Désastreuses aventures des orphelins Baudelaire : l'intégrale; 3, de Lemony Snicket (Natha Jeunesse, "Nathan poche. 11 ans et +")
    Imposteur. 1, de Susanne Winnacker (Robert Laffont, "R")

    Cinéma, télévision & radio :
    Robert De Niro, de Glenn Kenny (Cahiers du cinéma, "Anatomie d'un acteur")

    Littérature (théorie & études) :
    Sherlock Holmes : détective consultant, de John Bastardi Daumont (La Martinière)

    Biographies & généalogie :
    Les Front clandestins, de Paul Greveillac (Nicolas Eybalin)
    Avant l'oubli... Résistance suivi de Programme du Conseil national de la Résistance, de Roger Sandrier (A à Z Patrimoine)

    Criminologie & prisons :
    J'étais à leurs côtés dans le couloir de la mort, de Tyree Bailey (La Boîte à Pandore, "Témoignage & documents")
    Le Livre des vies coupables : autobiographie de criminels (1896-1909), présenté par Philippe Artières (Albin Michel, "Bibliothèque de l'évolution de l'humanité")

    Problèmes sociaux & sécurité publique :
    Police scientifique : le renseignement par la trace, de Olivier Ribaux (Presses polytechniques et universitaires romandes, "Sciences forensiques")
    Liens : Vodka, pirojki et caviar |Tempête blanche |Le Code Jefferson |Ne lâche pas ma main |Les Violents de l'automne |Purgatoire des innocents |Le Manipulateur |Les Mères |La Douceur de la vie |Emergency 911 |L'Oiseau de mauvais augure |Ils vivent la nuit |La Politique du tumulte |Descente en enfer |Toi seul |Tom et le secret du haunted castle |L'Équation de plein été |Jean-Pierre Alaux |Mary Higgins Clark |Michael Connelly |Nicci French |Carl Hiaasen |Keigo Higashino |Monica Kristensen |P.J. Lambert |Philip Le Roy |Giampiero Marongiu |Charles Portis |Lincoln Child |Pierre Souvestre |Marcel Allain |Patrick Weiller |Steve Berry |Hugo Buan |Michel Bussi |Clive Cussler |Dominique Delahaye |Didier Fossey |Philippe Georget |Karine Giébel |John Grisham |Samantha Hayes |Paulus Hochgatterer |Ryan David Jahn |Camilla Läckberg |Dennis Lehane |François Médéline |Tom Rob Smith |Olen Steinhauer |Peter Tremayne |Michel Amelin |Stéphanie Benson |Phillip Gwynne

  • 10/03 Prix littéraire: Sélection 2014 du Prix du meilleur polar des lecteurs de Points

Qui trop embrasse...

"Vous n'avez rien lu de tel", proclame fièrement la quatrième de couverture. Certes, à condition d'être passé à l'écart des thrillers fantastiques post-Stephen King, des films et romans polars westerniens sévèrement burnés entre Don Winslow et Piège de cristal et d'ignorer l'existence des romans noirs sur le thème de la ville pourrie et le gothique sudiste... Donc, pour l'originalité, on repassera. Quid de l'efficacité ? Le point de départ est alléchant : à Niceville, charmante petite bourgade sudiste, tout est paisible, sauf que le taux d'enlèvements y est largement supérieur à la moyenne... Et c'est au tour du jeune Rainey Teague de disparaitre lui qui, d'après les caméras de surveillance, s'est volatilisé sans laisser de traces ! Alerté par des cris au beau milieu du cimetière, on le retrouve enfermé dans une tombe… hermétiquement close et sans que qui que ce soit ait pu y entrer...
Un an plus tard, un braquage de banque assez violent se termine dans le sang, lorsqu'un sniper mitraille les voitures de police poursuivant les coupables. Sauf que ceux-ci ne sont autres que des policiers locaux, et que les problèmes habituels s'élèvent au moment de partager le butin. Et il y a cette présence spectrale et meurtrière qui ne laisse derrière elle qu'un avertissement cryptique : "Elle passe à travers les miroirs", et semble avoir un compte à régler avec les familles les plus anciennes de la ville. Quel rapport avec le lieu-dit "La Fosse du cratère", un lac où, dit-on, vit un esprit maléfique plus vieux que l'humanité elle-même ?
Des éléments intéressants donc, mais qui ont bien du mal à fournir un tout cohérent, comme si l'auteur avait mélangé deux romans potentiels, reprenant tant le polar à la "un plan simple" (que cite l'auteur) ponctué de scènes cinématographiques mal mixées à un thriller fantastique faisant beaucoup penser au postulat du cinématographique Miroirs d'Alexandre Aja. De cette structure de "roman-d'horreur-dans-une-petite-ville", Carsten Stroud reprend la multiplicité des personnages… mais vu l'intrigue embrouillée, il est préférable de faire un effort pour se rappeler qui est qui. D'autant qu'un élément crucial n'est révélé qu'aux deux tiers de l'intrigue. Soudain, lorsque le tout est déjà un brin compliqué, interviennent des Chinois à la recherche d'un MacGuffin lié à la CIA que les braqueurs ont involontairement dérobé avec leur butin. Du coup, on pense à ces séries télévisées empilant les mystères sans trop se soucier de résoudre quoi que ce soit (puisqu'on peut toujours remettre ça à la saison 2...). Reproche paradoxal, car si l'écriture reste très cinématographique, le style n'a rien à voir avec les séries TV littéraires ronronnantes qui fleurissent actuellement. Au contraire, l'auteur maîtrise à merveille le style "dur à cuire" et parsème le roman de touches humoristiques — noires, bien sûr — bienvenues.
On en vient au constat que l'auteur ne manque pas de talent, mais finit par frustrer à force de vouloir mêler entre elles deux intrigues qui appartiennent à deux romans distincts qui n'ont pas vocation à cohabiter. Il donne l'impression d'avoir empilé entre elles une série de scènes et de personnages sans chercher à les relier, quitte à noyer les enjeux et le flux narratif jusqu'à une conclusion un peu facile. Une opportunité ratée, en quelque sorte, vu sa maîtrise stylistique (et une traduction irréprochable)...

Citation

Les Fogarty assistaient à toutes les audiences, anodines ou majeures, tels des chevaux à la retraite qui ne se résignent pas à quitter l'hippodrome.

Rédacteur: Thomas Bauduret mercredi 25 mai 2016
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page