Shooter

À Charlestown, les hommes apportaient leur calibre 38 à la t able du dîner et se servaient du canon pour remuer le sucre dans leur café.
Dennis Lehane - Ils vivent la nuit
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Lovecraft Country
"Encore un machin lovecraftien", me suis-je dit in petto. Il est vrai que je suis un grand fan du maître ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 11 juillet

Contenu

Roman - Policier

Shooter

Tueur à gages - Assassinat - Complot MAJ mercredi 27 août 2014

Note accordée au livre: 5 sur 5

Poche
Réédition

Tout public

Prix: 8,4 €

Stephen Hunter
Point of Impact - 1993
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Élisabeth Luc
Paris : Folio, juin 2012
596 p. ; 18 x 11 cm
ISBN 978-2-07-044236-2
Coll. "Policier", 662

En plein dans le mille !

Bob Lee Swagger, ancien tireur d'élite des Forces spéciales au Vietnam, est contacté par une société pour tester des balles d'un nouveau genre. Ce n'est qu'un prétexte. La société est une mystérieuse émanation de la CIA qui a besoin des talents de Bob pour protéger la vie du président des États-Unis lors d'un passage à la Nouvelle-Orléans où il doit remettre une décoration à un évêque d'Amérique du Sud.
Nick Memphis, lui, est un agent du FBI, et est chargé, entre autres choses, de veiller au bon déroulement du cortège présidentiel. Mais une autre affaire l'occupe, a priori sans rapport avec la visite du président : l'assassinat à coups de hache d'un ressortissant salvadorien dans un motel miteux de la banlieue. Quoi qu'il en soit, Nick n'a pas le droit à l'erreur, lui qui, quelques années plus tôt, a tiré sur la victime d'un délinquant, la paralysant à vie.
Seulement voilà, les choses vont mal tourner. Le président échappe de peu à un attentat, tandis que l'évêque est dégommé par un mystérieux snipper d'origine russe ; Bob va se rendre compte trop tard qu'il s'est fait piéger, car tous les éléments matériels de l'assassinat jouent contre lui ; et Nick, qui n'est pourtant pas sûr de sa culpabilité, doit tout faire pour le retrouver.
Shooter de Stephen Hunter est un thriller au suspense haletant. On y retrouve tous les ingrédients d'un bon policier américain hanté par la guerre du Vietnam et l'assassinat de Kennedy. Bob, vieux loup solitaire ayant la passion des armes, est un personnage attachant : il a le sens du devoir et aime son pays ; ce n'est pas un tueur, bien au contraire, mais il possède une culture balistique fascinante qui le rend presque étranger aux autres hommes. Nick est en quelque sorte le double policier de Bob : lui aussi aime les armes et sait les manier, mais il sait aussi que, dans une enquête, c'est l'intelligence et l'humanité qui doivent primer avant tout, quitte à se fâcher avec sa hiérarchie.
Il a fallu quatre ans à Stephen Hunter pour écrire ce roman. Et on le comprend, tant le livre est riche en considérations balistiques et militaires : l'apport documentaire, loin de lasser, ajoute de la crédibilité à l'histoire. On est loin, très loin, du bon petit polar à la française : là, on est au centre d'une mentalité et d'une culture typiquement américaine travaillées par ses deuils nationaux (le Vietnam, Kennedy), son complexe des armes à feu et sa hantise du complot.
En cela, Shooter est un grand livre, car il outrepasse son propre objet, qui est tout bonnement de distraire le lecteur avide de trembler avec ses personnages. Lauréat du prix Pulitzer en 2003 pour ses critiques de cinéma, Stephen Hunter mériterait de l'être aussi pour ce seul roman.

Citation

Son cœur semblait battre un peu plus fort. Il s'efforçait à présent de se glisser dans cette mer calme, proche du néant, où le point situé au bout de son doigt prenait le relais, tel un pilote automatique, déchiffrant le jeu du réticule, s'adaptant à son rythme, prévoyant sa direction.

Rédacteur: Pascal Hérault mardi 26 août 2014
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page