Barbarie 2.0

Le tic-tac nonchalant de l'horloge derrière maître Billain résonnait dans la pièce entièrement lambrissée. Pour la seconde fois, Elsa était assise face à cet homme qui l'avait accueillie l'air grave et compatissant suite au décès de sa grand-mère.
Estelle Tharreau - De la terre dans la bouche
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 22 juillet

Contenu

Roman - Thriller

Barbarie 2.0

Politique - Scientifique - Complot MAJ jeudi 27 novembre 2014

Note accordée au livre: 2 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 21 €

Andrea H. Japp
Paris : Flammarion, septembre 2014
436 p. ; 24 x 15 cm
ISBN 978-2-08-130507-6

Bavard 2.0

On a tué maître Delbarre, un célèbre avocat. Les nombreuses images pédo-pornographiques trouvées sur son ordinateur semblent donner le mobile, mais Yann Lemadec, analyste de données pour les services secrets, découvre qu'elles ont été implantées sur l'ordinateur de la victime a posteriori. Qui a donc voulu salir le notable ? Que cache sa voisine, Alexandra Beaulieu, ex-médecin, avec qui la victime avait des rapports conflictuels ? Quel rapport avec cette société désireuse de créer des îles flottantes non gastronomiques pour abriter les puissants de ce monde ?
Andrea H. Japp chercherait-elle à prendre des parts de marché à Maxime Chattam en s'emparant à son tour de la thématique pré-apocalyptique très actuelle ? Pourquoi pas, mais il y a la façon de le faire... La trame policière est ici assez lâche et, surtout, prétexte à d'innombrables digressions sans fin, généralement tirées de l'actualité, comme nous le rappellent les notes de bas de page si nombreuses qu'elles donnent l'impression que le récit est écrit au-dessus. Or on lit un roman, pas un essai... À quoi bon consacrer un chapitre entier à cette fameuse histoire des Google glass alors que cela ne sert en rien ni l'intrigue, ni la démonstration qui n'est pas des plus originales ? L'ouvrage est également parsemé de nombreuses considérations sur l'air du temps qui, parfois, relèvent du Café du Commerce... Et on peut dire qu'en dénonçant les prophéties auto-réalisatrices des marchands de peur actuelles, Andrea H. Japp ne fait qu'alimenter ce climat anxiogène à coups de faits divers. Le pire, c'est que lorsqu'on en revient enfin à l'intrigue, celle-ci est intéressante - avec des personnages plutôt bien sentis mais bien trop nombreux au risque de noyer le poisson, finissant sur deux factions aux vues philosophiques opposées. Mais il est vrai qu'aujourd'hui, il convient de remplir de la page... Le résultat n'est pas mauvais, loin de là, il y a des bons passages, mais trop brouillon et trop lourdement démonstratif pour convaincre pleinement. Dommage, l'auteur a fait, et fera certainement, bien mieux.

Citation

Étrange société que celle où l'on rejette la notion d'intimité, de vie privée, de solitude. De déroutante manière, les gens en venaient à payer pour fliquer ou être fliqués, dans chaque aspect, à chaque seconde de leur vie. Nul besoin d'un pouvoir coercitif pour l'imposer. Tous le réclamaient, le mettaient en place. Aucune civilisation antérieure n'était parvenue à ce résultat sans provoquer de puissants mouvements de rejet, de résistance ou de rébellion.

Rédacteur: Thomas Bauduret mercredi 26 novembre 2014
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page