Profanation

Les haines sont mortelles dans ce monde, dès qu'on ronge le même os…
Jean-Jacques Fiechter - Immortelle
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 18 juin

Contenu

Livre sonore - Policier

Profanation

Politique - Assassinat - Crépusculaire MAJ vendredi 06 février 2015

Note accordée au livre: 5 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 24,9 €

Jussi Adler-Olsen
Fasandræberne - 2008
Julien Châtelet (lecteur)
Traduit du danois par Caroline Berg
Paris : Audiolib, mai 2014
978 p. ; 2 CD MP3 19 x 14 cm
ISBN 9782356417299
Extrait audio :


Julien le Magnifique

Profanation est le deuxième opus de la série consacrée au Département V de la police scandinave, dirigé par l'inspecteur Mørck, assisté de l'étonnant Assad et de la non moins divine Rose. Sur le bureau du premier, le dossier d'une affaire close il y a vingt ans. À l'époque, on avait mis en cause des lycéens des grandes familles bourgeoises très vite innocentés. Assad s'étonne. D'où sort ce dossier ? Que fait-il entre leurs mains ? Comment a-t-il bien pu atterrir sur le bureau de Mørck ? À l'éplucher, Mørck observe que l'enquête a été bâclée. De fil en aiguille, c'est toute la puissante bourgeoisie scandinave qui s'y retrouve mêlée. L'occasion d'un regard musclé sur ces nantis au-dessus des lois. Des nantis qu'un immigré syrien, Assad, interroge avec une rouerie sans égale. Acide sans en avoir l'air, dans cette lecture qui se signale par le soin tout particulier apporté aux dialogues, à faire vivre ses personnages dans la proximité d'un réalisme tout familier, servant avec passion tout particulièrement le personnage d'Assad, révélé bien davantage dans cet opus que dans le précédent. Un faux naïf, limier hors pair. Amorcé tout en finesse, le ton s'élève au fil du récit pour le rendre pressant, impitoyable. Mordant, féroce, dans cette course poursuite engagée avec l'intrigue, au galop bientôt, haletante. Julien Châtelet, encore une fois, parvient à vous saisir et vous plonger d'une drôle de façon dans la violence d'un univers ahurissant.

NdR - 2 CD MP3, 13 h 50.

Citation

Le mauvais côté des vacances, c'est qu'un jour elles se terminent.

Rédacteur: Joël Jégouzo jeudi 04 décembre 2014
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page