Sous les vents de Neptune

Personne ne voulait être découpé en morceaux, peu importe le nombre. Deux c'était déjà un de trop [...] Dédé exécuta cette partie du travail avec autant de soin (casser deux bras était plus facile qu'un seul : on ne risquait pas de se tromper de côté) [...] La catastrophe couvait car, s'il se mettait à lire des livres préconisant de tendre l'autre joue, lui dont le métier était de fendre des nez et des mâchoires le lundi, le mercredi et le vendredi... que resterait-il de leur entreprise ?
Jonas Jonasson - L'Assassin qui rêvait d'une place au paradis
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Tempête qui vient
Le titre de ce nouveau roman de James Ellroy, par ailleurs deuxième volet du "Second quatuor de Los Angel...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 07 décembre

Contenu

Livre sonore - Policier

Sous les vents de Neptune

Ethnologique - Tueur en série - Énigme MAJ vendredi 05 décembre 2014

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 19,5 €

Fred Vargas
François Berland (lecteur)
Paris : Audiolib, mars 2014
1 CD MP3 19 x 14 cm
ISBN 978-2-35641-709-1
Coll. "Chemins nocturnes"
Extrait audio :


Tueur au trident

Une jeune femme vient d'être assassinée. Le commissaire Adamsberg se rappelle, trente ans plus tôt, son jeune frère Raphaël que l'on avait accusé du meurtre de sa petite copine. Trois coups de couteau en forme de trident. Ce dernier meurtre lui ressemble, ainsi que bien d'autres encore, que nul n'a pu élucider sur une période de plus de dix ans. Le souvenir de son frère est si intense que le commissaire s'investit douloureusement dans l'affaire, remontant une piste qui le mène au Canada, s'y engluant à loisir. Lecture sombre, piquée pourtant des intonations truculentes au détour de l'intrigue québécoise. Lecture alarmée, d'entrée nous affrontant à l'absurde du questionnement du commissaire frappé brusquement par l'effigie de Neptune, tournant autour d'une explication qui se dérobe, rendue à merveille par François Berland, hésitant, interpellant, apostrophant et comme délibérant pour lui seul, tout haut, pour créer cette atmosphère un peu borderline où nous entraîne le récit, parachutant les causes et les raisons, cul par-dessus tête, la langue du Québec aidant fort à bousculer les esprits avec son galimatias inconcevable.

NdR - 1 CD MP3, 10 h 49 d'écoute.

Citation

Et faites pas l'esprit de bottine s'ils ne vous comprennent pas ou s'ils parlent autrement que nous. Ils sont pas plus branleux que vous autres !

Rédacteur: Joël Jégouzo jeudi 04 décembre 2014
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page