Légionnaire Victor

Une poigne invisible continue de serrer son estomac. Il a maculé le tapis préféré d'Isa. Un souvenir de famille, fabriqué à la main avec de la laine de mouton dans la casbah d'Alger. Il éructe, crache et finit par rugir, à genoux au-dessus du vomi qui parsème d'îlots nauséabonds la pièce artisanale.
Denis Zott - La Chute du Cafard
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 20 août

Contenu

Roman - Policier

Légionnaire Victor

MAJ mercredi 07 octobre 2009

Note accordée au livre: 4 sur 5

Poche
Inédit

Tout public

Prix: 9,5 €

Dominique Delpiroux
Marseille : L'Écailler du Sud, 0000
312 p. ; 17 x 11 cm
ISBN 978-2-35299-039-0

Le meurtrier lave plus blanc

Difficile de faire plus propre. Du cadavre, il ne reste que le squelette. Rien que les os. Un vrai mystère pour le capitaine Camille Forestier, chef de la crim' dans une ville sans nom de la côte atlantique. Un mystère qui s'accompagne bientôt d'un deuxième cadavre, tout aussi propre et tout aussi curieux...
Heureusement, derrière ses airs lunaires, Camille Forestier veille au grain. Mais la route qui mène à la vérité sera longue, sanglante, émaillée de quelques morts, de quelques (bons) mots aussi car Dominique Delpiroux, tout en décontraction, déroule son intrigue, avec la force tranquille d'un style fluide et agréable.


On en parle : La Tête en noir n°140 |L'Ours polar n°50

Nominations :
Prix marseillais du polar 2010

Citation

Là, sur un fauteuil, Camille aperçoit une forme. Un squelette. Un squelette, assis sur le fauteuil, vêtu d'une robe de chambre et de pantoufles. Un squelette, aussi propre, aussi net, aussi souriant qu'un sac d'os de train fantôme.

Rédacteur: Jean-Noël Levavasseur mercredi 05 août 2009
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page