Chat Noir. 2, Le Naufragé de l'île maudite

- J'estime mes pertes à plus de six mille dollars !... Tu disposes d'une telle somme ? - Six mille dollars ?!... Non, mais... - Dans ce cas, tu vas mourir et ton agonie sera longue et douloureuse !... Que veux-tu, Miles, une dette est une dette.
Roger Seiter & Jean-Louis Thouard - Histoires extraordinaires d'Edgar Poe : Usher
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Vigilance
Dans un futur proche et indéterminé des États-Unis, une émission de téléréalité captive les populations :...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 20 octobre

Contenu

Roman - Policier

Chat Noir. 2, Le Naufragé de l'île maudite

Fantastique - Braquage/Cambriolage - Complot MAJ lundi 22 juin 2015

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

À partir de 9 ans

Prix: 11,9 €

Yann Darko
Paris : Gallimard jeunesse, mai 2015
252 p. ; illustrations en noir & blanc ; 21 x 14 cm
ISBN 978-2-07-066575-4
Coll. "Roman junior"

Rats des Brumes et Ratakass

Sasha, après avoir accidentellement tué son père, a découvert que ce dernier était le célèbre et redouté Chat Noir, un justicier insaisissable. Pour se racheter et se consoler, il a accepté de reprendre le costume et le rôle de ce voleur de voleurs. Maintenant entrainé, équipé de gadgets savamment créés par sa sœur, aidé par son ami Cagouille et le mystérieux Moine qui lui sert de mentor, Sasha prend son rôle très au sérieux et est bien décidé à contrer une menace encore floue découverte lors de ses précédentes aventures (tome 1 : Le Secret de la Tour Montfrayeur) : l'invasion de rats guerriers. Mais de fil en aiguille, Chat Noir découvre que ces créatures étrangement intelligentes ne sont que la partie visible d'un plan machiavélique. Et comme un malheur n'arrive jamais seul, il découvre aussi que son amour secret, Phélina, est mêlée à cette affaire... De quoi une nouvelle fois faire s'activer les méninges de Cagouille et de Chat Noir, et de faire vivre d'incroyables aventures à nos deux amis. Car Sasha est inquiet et Phélina a disparu. Bon, d'accord, elle est hautaine, prétentieuse, désagréable et totalement désintéressée de son sort, et semble-t-il impliquée dans de drôles de magouilles, mais elle est aussi belle... tellement belle qu'il parvient toujours à lui pardonner. Enfin, tout ça pour dire que son inquiétude est telle qu'il décide d'enfiler son costume pour en apprendre plus. Une décision qui va ouvrir la voie à tout un tas de découvertes le concernant, mais menaçant également la sécurité de toute la cité : un mystérieux navire stationne au large du port depuis plusieurs jours, le père de Phélina semble avoir mis la main sur un trésor lui permettant de vivre maintenant dans l'opulence, le Moine n'est pas celui qu'il semble être, des étrangers armés sévissent en ville, et les Ratakass, ces redoutables rats armés et étonnamment intelligents (nous l'avons déjà dit mais nous pouvons le répéter à satiété), sont de plus en plus nombreux. De quoi inquiéter considérablement Chat Noir et l'obliger à agir.
Encore une fois, c'est armé de ses griffes en acier et en se déplaçant de toit en toit qu'il entraine les lecteurs de découvertes en aventures, leur ouvrant les portes de mystères imbriqués et passionnants. Sasha est vraiment devenu Chat Noir le justicier, et il s'attache à marcher dans les pas de son père, ne reculant devant aucun danger, mettant à jour les machinations des méchants, tentant de rendre meilleure la vie de ses amis et de ceux qui le méritent. Tout comme nous avions aimé le premier tome des aventures de Chat Noir, ce deuxième tome nous ravit par la qualité de son intrigue mettant en scène de biens sympathiques (et atypiques, et drôles) personnages. Cependant, un important bémol est à mentionner : les longueurs ! Yann Darko, s'il ne déçoit absolument pas par sa plume et son inventivité, semble ici faire trainer son intrigue en longueur. Elle semble se dérouler au ralenti, souvent interrompue par de longues digressions. Les dialogues, pourtant si croustillants (le parler de Cagouille est absolument délicieux à lire !), sont trop peu nombreux et perdus au milieu d'une narration-fleuve. Pas de quoi faire de ce roman un mauvais moment de lecture, mais impossible de ne pas s'en faire la réflexion.
Bref : un avis en demi-teinte. Le Naufragé de l'île maudite est certes une très bonne suite aux aventures de Chat Noir, mais la captivante intrigue est dissoute dans un flot de narration trop abondant.

Citation

L'automne se termine, et dans mon âme je ne suis plus le même que lorsqu'il a commencé. Je me sens devenir un homme. Mais un homme fragile, dans un rôle qui le dépasse, comme un chevalier vêtu d'une armure trop grande

Rédacteur: Catherine Thiéry vendredi 19 juin 2015
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page