Tom et le secret du haunted castle

Pourquoi Jim Morrison n'est pas en classe, comme tout le monde ?
Jan Thirion - John et Yoko sont dans un hosto
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 23 août

Contenu

Roman - Aventure

Tom et le secret du haunted castle

Fantastique - Disparition MAJ mardi 01 septembre 2015

Note accordée au livre: 4 sur 5

Poche
Inédit

À partir de 10 ans

Prix: 6,95 €

Stéphanie Benson
Paris : Syros, mai 2014
100 p. ; illustrations en noir & blanc ; 19 x 13 cm
ISBN 978-2-7485-1543-5
Coll. "Tip Tongue"

Anglais appliqué

L'apprentissage d'une langue étrangère peut parfois s'avérer compliqué et requérir des méthodes complémentaires aux enseignements scolaires traditionnels. Quoi de plus efficace et sympa donc que de le faire en lisant un bon livre ? C'est ce que propose la collection "Tip Tongue" des éditions Syros avec des textes pour le jeune public mêlant très largement le français et l'anglais dans des romans courts et très bien écrits sur des thèmes emblématiques de la culture britannique sur une idée de Stéphanie Benson qui avait déjà tenté l'aventure avec le latin. Ici, le jeune Tom, qui apprend lui-même l'anglais à l'école, part en vacances avec son père dans un manoir hanté en Écosse et y mène une enquête pour retrouver un jeune garçon disparu. Sur fond d'histoire de fantôme, l'apprentissage de l'anglais se fait ludique et culturel, et le lecteur apprend page après page du vocabulaire, la construction syntaxique des phrases ou encore des formules idiomatiques. Un roman bilingue donc, mais également intéressant et bien mené : Tom et le secret du haunted castle est une expérience originale, ludique et pédagogique à saluer.
Lorsque le père de Tom, qui parle bien anglais, lui proposes des vacances en Écosse, le jeune garçon accepte avec empressement : ce sera pour lui l'occasion de parfaire son anglais, une langue qu'il apprend en classe mais adorerait mettre en pratique. Les voilà donc tous deux partis pour ce pays connu pour ses vastes prés très verts et remplis de moutons et... ses histoires de fantômes ! Et les vacances ne débutent pas sous les meilleurs auspices puisque la location de voiture n'a pas été enregistrée d'abord, puis parce que son père a "oublié" de le prévenir qu'ils logeraient dans un manoir hanté. Pas que Tom croit aux fantômes, bien sûr que non, mais avec ces histoires de revenants contées au coin du feu, comment faire pour dormir sereinement ? Alors le soir où il entend des coups frappés dans la bibliothèque qui jouxte sa chambre, il décide d'aller voir ce qu'il s'y passe et y rencontre Akira, la fille du conteur qui effraie tant Tom et qui cherche désespérément son frère disparu. Ni une ni deux, le jeune garçon décide de lui apporter son aide et les voilà partis dans une enquête dangereuse et passionnante (et in English, s'il vous plait !) au cœur du château.
Stéphanie Benson parvient remarquablement bien à mêler dans ce roman français et anglais, qu'il s'agisse de culture ou de langue. L'une permettant de mieux appréhender l'autre et vice versa, ces approches complémentaires fonctionnent parfaitement, et l'apprentissage se fait presque sans s'en rendre compte. On passe du français à l'anglais en tentant d'échapper au franglais. L'intrigue est très bien menée, et les deux personnages principaux, l'un anglais et l'autre français, sont très convaincants : leurs échanges permettent de découvrir du vocabulaire simple et utile au quotidien tout comme celui des enquêtes et des formules idiomatiques, de mettre enfin en application des mots parfois appris uniquement en listes en cours. Le pari est gagné pour l'auteure : cet ouvrage remplit à la perfection ses fonctions pédagogiques et ludiques, et est à mettre – tout comme les autres titres de cette collection intelligemment menée – d'urgence entre les mains des jeunes lecteurs qui souhaitent apprendre la langue de Shakespeare dans un cadre différent de celui des enseignements scolaires.

Citation

Avec une langue étrangère, c'est la même chose. On apprend des mots, comme quand on était bébé, sauf que ça va un peu plus vite, parce qu'on a déjà compris comment marche notre propre langue. Et souvent, on peut deviner. Les gens parlent aussi avec leurs mains, avec des grimaces et en mimant les mots. Et puis, un jour, tu te diras, bon, je me débrouille en anglais.

Rédacteur: Catherine Thiéry mardi 21 juillet 2015
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page