La Fille aux deux soleils

J'ai renoncé à tes compétences parce que tu développes un complexe de suériorité si grand que tu es incapable de donner du crédit aux appareils d'État comme aux autorités !
Eduard Torrents & Sylvain Cordurié - Sherlock Holmes Society. 2, Noires sont leurs âmes
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Sous ses yeux
C'est l'histoire d'une femme, Lily Gullick, qui regarde les oiseaux avec des jumelles et qui ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 17 novembre

Contenu

Roman - Aventure

La Fille aux deux soleils

Fantastique - Enquête littéraire MAJ mercredi 26 août 2009

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

À partir de 10 ans

Prix: 11,5 €

Stéphane Méliade
Jean-Michel Arroyo (illustrateur de couverture)
Cambes : Tertium, mai 2009
128 p. ; 21 x 13 cm
ISBN 978-2-916132-21-1
Coll. "Volubile"

Entre deux mondes

Clara est collégienne à Toulouse et se passionne pour les romans fantastiques de Raphaël Tamisier. Kimimela vit dans un univers dont on ignore le lieu et le nom exact. C'est une héroïne de papier qui prend étrangement vie sous le crayon de l'auteur et dans l'esprit de Clara. Lors d'un salon du livre, Raphaël Tamisier et Clara se rencontrent ; tous deux sont victimes de malaises étranges et d'hallucinations. Depuis son monde menacé par un tyran, Kimimela lance un appel. Tous les trois vont devoir communiquer afin que la vie de chacun reprenne sa place.
Ce roman de Stéphane Méliade n'est pas un roman fantastique ordinaire. Autour de cette rencontre entre la réalité et un monde imaginaire se greffent des thèmes finement abordés comme la création littéraire et l'importance de la chose écrite car si l'auteur donne la vie, sa création peut aussi lui échapper ; l'amour et le lien filial : le gouverneur Tangahora n'éprouve aucun sentiment mais envie la tendresse qui unit Kimimela à sa famille, jusqu'à les espionner dans la geôle où il les a enfermés ; Cedro, frère aîné de Clara qui protège et encourage sa sœur est aussi le narrateur du roman. Chaque personnage de cette histoire a un rôle à jouer qui n'est jamais secondaire. Par moment, nous ne sommes pas très loin du conte philosophique.
L'écriture également est peu commune, avec un fond de gravité qui laisse penser que tout cela peut mal se terminer. Et l'alternance entre les deux mondes ajoute au suspense. Au fur et à mesure de la lecture, le monde de Kimimela finit par nous paraître aussi réel que celui de Clara. Le dénouement peut décevoir mais il correspond à l'attente d'un jeune lecteur et n'enlève rien à la tension qui règne tout au long de l'histoire et à l'atmosphère poétique et fantastique.

Citation

Moi, ces blessures qui s'échangent entre filles, ça me fait peur.

Rédacteur: Patricia Châtel dimanche 23 août 2009
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page