3 morts sinon rien : balades macabres dans le Midi

- On trouve souvent des cadavres dans le fleuve. - La menace ne m'effraie pas. - Je ne vous menace pas. Je veux vous sauver la vie.
George Sherman - Le Barrage de Burlington
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 23 mars

Contenu

Roman - Policier

3 morts sinon rien : balades macabres dans le Midi

Énigme - Assassinat MAJ dimanche 13 septembre 2015

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 10,9 €

Zolma
Gudensberg-Gleichen : Wartberg, mai 2014
206 p. ; 20 x 12 cm
ISBN 978-3-8313-2823-9
Coll. "Polars en régions"

Verdine la couvreuse

Un coup de foudre pour une inconnue rencontrée dans un train, quoi de plus banal... Sauf lorsqu'à l'arrivée, l'inconnue tombe raide morte, foudroyée par un poison extrait d'une grenouille rarissime. L'homme du coup de foudre, Julien Vaudreuil, est donc accusé du meurtre, puis de deux autres commis d'un bout à l'autre de l'Europe, selon le même modus operandi. La détective privée Lily Verdine est chargée de l'innocenter avec pour principal élément la confession de l'assassin présumé. Mais celle-ci est-elle sincère ?
Le lectorat semble bouder la collection "Polars en région" des éditions du Wartberg, qui recèle pourtant d'excellents titres comme celui de Hervé Mestron, Marionnettes. Est-ce la une confusion possible entre polars en régions et le rébarbatif polar dit "de terroir" ? En tout cas, ce transfuge des éditions Jigal signe un roman roboratif ou les "régions" ne sont guère plus qu'un décor (on pourrait d'ailleurs se demander si l'intitulé de la collection est pertinent, puisque le décor n'y est pas plus présent que dans le roman lambda, mais c'est un autre débat) qui, avec son côté fil de la plume et son personnage pétillant, pourrait être une aventure (réussie) de l'incontournable Gabriel Lecouvreur alias Le Poulpe. Peu importe car l'intrigue ce travelogue qui, sans déflorer, se tourne peu à peu vers l'espionnage, tient surtout sur son ton enjoué qui en fait un excellent divertissement. Ce qui, de nos jours, est déjà énorme...


On en parle : L'Indic n°23

Citation

Je n'étais pas encore spécialiste de la grenouille tueuse mais j'avais progressé dans ma connaissance de l'animal. Il est vrai que je partais de loin, n'ayant jamais entendu parler de ce monstre avant la lecture du manuscrit et ne l'ayant pas intégré à la liste classique des armes de crime potentielles. Désormais, Phyllobates terribilis s'y était installé, entre le revolver, le chandelier et la code.

Rédacteur: Thomas Bauduret dimanche 13 septembre 2015
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page