La Liste de nos interdits

Lorsqu'il glissa sa main sous l'oreiller, il sentit une feuille de papier. Il ralluma et lut : Principe numéro 2 : l'un d'entre vous va mourir.
Franck Thilliez - Puzzle
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 22 mai

Contenu

Roman - Thriller

La Liste de nos interdits

Tueur en série - Enlèvement - Complot MAJ jeudi 24 mars 2016

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 19,9 €

Koethi Zan
The Never List - 2013
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Séverine Quelet
Paris : Fleuve, juin 2015
354 p. ; 23 x 14 cm
ISBN 978-2-265-09798-8
Coll. "Fleuve noir. Thriller"

Plus jamais ça

Caroline et Jennifer avaient beau avoir listé tous les dangers qui menaçaient deux adolescentes entrant à l'université, elles se sont tout de même retrouvées captives dans une affreuse cave avec d'autres jeunes filles, harem d'un sociopathe pervers... Caroline a réussi à s'en réchapper, pas Jennifer. Traumatisée à vie, Caroline regrette encore de ne pas avoir pu la sauver... Mais, aujourd'hui, dix ans plus tard, leur tortionnaire risque fort de sortir de prison : il n'a jamais été inculpé de meurtre. Caroline va devoir briser ses phobies, sortir de son appartement et affronter le vaste monde. Elle découvre que son bourreau n'était peut-être pas seul sur le coup — voire qu'il faisait partie d'une vaste organisation...
Le moins que l'on puisse dire, c'est que le point de départ de ce hou-fais-moi-peur ne brille pas par son originalité : on pense au peu engageant Séquestrée de Chevy Stevens, voire à Et tombent les filles de James Patterson, au postulat quasi identique. Sauf que l'élève dépasse le maître... D'abord par sa structure ponctuée de flashbacks qui laisse planer un certain mystère. Ensuite et surtout, par une narratrice à laquelle on croit et qui force l'admiration par son courage. Si l'une des révélations est prévisible, la découverte progressive d'une organisation criminelle digne d'un Hostel (sans trop déflorer !) maintient l'intérêt — sans pour autant proposer un déferlement d'horreurs et de tortures inutiles —, et, à trois cent cinquante pages pas trop tassées, Koethi Zan n'étire pas son propos. Bref, un roman qui n'à qu'un but, celui, démesuré, de distraire et qui y parvient parfaitement avec un petit supplément d'âme en ces temps de best-sellers formatés. Que demander de plus ?

Citation

L'été avant notre entrée à l'université de l'Ohio, nos angoisses se sont intensifiées. Bientôt, nous quitterions ma petite chambre sous les toits pour entrer dans la vaste inconnu : un campus universitaire. Afin de nous y préparer, nous avons rédigé la Liste des Interdits, que l'on a punaisée à la porte de notre chambre. Jennifer, qui souffrait d'insomnie, se levait souvent au milieu de la nuit pour y ajouter une nouvelle recommandation : ne pas se rendre à la bibliothèque universitaire seule le soir, ne pas faire confiance à un inconnu qui aurait un pneu crevé. Ne pas, ne pas, ne pas...

Rédacteur: Thomas Bauduret mardi 22 mars 2016
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page