Une proie trop facile

Si Michel Porset n'avait pas inventé l'eau tiède, il n'avait même pas participé à son élaboration ; pour ce que la ville de Saint-Clément attendait de lui, un Q.I. proche de celui de la palourde suffisait amplement.
Jean-Michel Roche - Sans tête
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Vigilance
Dans un futur proche et indéterminé des États-Unis, une émission de téléréalité captive les populations :...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 22 octobre

Contenu

Roman - Policier

Une proie trop facile

Social - Religieux - Guerre MAJ vendredi 25 mars 2016

Note accordée au livre: 5 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 22,5 €

Yishaï Sarid
Teref kal - 2000
Traduit du hébreu par Laurence Sendrowicz
Arles : Actes Sud, novembre 2015
342 p. ; 22 x 14 cm
ISBN 978-2-330-05662-9
Coll. "Actes Noirs"

Actualités

  • 13/11 Édition: Parutions de la semaine - 13 novembre
    Nous sommes à la mi-novembre et la première rentrée littéraire s'est terminée avec les derniers prix littéraires. Dans ces conditions, et avant celle de janvier, peu d'ouvrages paraissent dignes d'intérêt. Bien sûr, il y en a quelques uns à commencer par le deuxième roman noir de Daniel Quirós, Pluie des ombres chez L'Aube. Les éditions J'ai lu proposent quant à elles Le Bassin d'Aphrodite, de Gert Nygardshaug. La curiosité de la semaine est à aller chercher chez Ombres noires avec une nouvelle aventure de Mike Hammer par Max Allan Collins, Le Journal du parrain. Mais assurément, la palme des parutions revient aux éditions Actes Sud. Elles mettent en avant dans leur collection "Actes noirs" Une proie trop facile, de Yishaï Sarid. Du côté du western et de leur collection dirigée par Bertrand Tavernier nous sont proposés le méconnu Du haut des cieux, les étoiles, de Harry Brown, mais aussi le troisième volet de The Big Sky, la fresque époustouflante de Guthrie. Enfin, et ce n'est pas Philippe Bouquet son traducteur qui nous contredira, dans la collection "Lettres scandinave" est publié Entre rouge et noir, de Jan Guillou, un auteur à découvrir et qui a du mal à percer en France. Ce qui est étonnant. Pour le reste, nous nous contenterons de stipuler deux adaptations en bande dessinée et manga de deux grands héros de la littérature policière : Sherlock Holmes et Arsène Lupin.
    Mais comme d'habitude : faites votre choix !

    Fictions adulte grand format :
    Thé aux orchidées : une enquête dans les serres, de Marie-Thérèse Allain-Bermudez (Petit génie)
    Dans le silence enterré, de Tove Alsterdal (Le Rouergue, "Rouergue noir")
    Les Filles oubliées, de Sara Blaedel (Terra Nova)
    Quartier rouge, de Simone Buchholz (Piranha, "Black piranha")
    Le Journal du parrain : une enquête de Mike Hammer, de Max Allan Collins & Mickey Spillane (Ombres noires)
    Thanksgiving, de Corentin Corre (Chum)
    Wayward Pines. 2, de Blake Crouch (J'ai lu, "J'ai lu grand format")
    La Maison des soupirs, de Bernard Fischbach & Grégoire Gauchet (Le Belvédère, "Noirs destins")
    Extinction, de Matthew Mather (Fleuve, "Fleuve noir. Thriller")
    Le Bassin d'Aphrodite, de Gert Nygardshaug (J'ai lu, "J'ai lu grand format")
    Le Projet K., de Douglas Preston (L'Archipel, "Suspense")
    Pluie des ombres, de Daniel Quirós (L'Aube, "L'Aube noire")
    La Dernière tentation, de James Rollins & Rebecca Cantrell (Fleuve, "Fleuve noir")
    Une proie trop facile, de Yishaï Sarid (Actes Sud, "Actes noirs")
    Une femme de choix, de Jacques Sauvage (Joe)
    Le Vide, de Patrick Senécal (Fleuve, "Fleuve noir. Thriller")
    Cécile et le monsieur d'à côté..., de Philippe Setbon (Le Caïman, "Polars. Les Trois visages de la vengeance")
    Les Sirènes noires, de Jean-Marc Souvira (Fleuve, "Fleuve noir. Thriller")
    Pandemia, de Franck Thilliez (Fleuve, "Fleuve noir. Thriller")
    Sors de ma vie, de Lisa Unger (Le Toucan, "Toucan noir. Suspense")

    Fictions adulte poche :
    Vacances à l'île du Diable, de Philippe Aéri (Les Hibiscus, "Rouge et noire. Une aventure de Leif Trencavel")
    Little rock, de John Brandon (Le Livre de poche, "Thriller")
    La Patience du diable, de Maxime Chattam (Pocket, "Thriller")
    La Légende des Templiers. 3, Le Trône, de Paul Christopher (Pocket, "Thriller")
    L'Autre, d'Olivier Descosse (J'ai lu, "Thriller")
    Rouge Sibérie, de Sam Eastland (Pocket, "Thriller")
    Les Cruelles étoiles de la nuit, de Kjell Eriksson (Actes Sud, "Babel. Babel noir")
    Point Dume, de Dan Fante (Points, "Policiers")
    Le Septième templier ; Le Temple noir, d'Éric Giacometti & Jacques Ravenne (Pocket, "Thriller")
    Pyramide, de David Gibbins (Pocket, "Thriller")
    Satan était un ange, de Karine Giébel (Pocket, "Thriller")
    Gangsters et grand hamster, de Joël Henry (Le Verger, "Les Enquêtes rhénanes")
    Insomnies en noir : le meilleur des nouvelles policières américaines, édité par Harlan Caben (Pocket, "Thriller")
    Trophée, de Steffen Jacobsen (Pocket, "Thriller")
    Dossier Corrigan, de Raymond Khoury (Pocket, "Thriller")
    La Nostalgie des dragons, de Démosthène Kourtovik (Actes Sud, "Babel. Babel noir")
    Les Héritiers des ténèbres, de Damien Leban (City, "Poche. Thriller")
    Le Jardin de bronze, de Gustavo Malajovich (Actes Sud, "Babel. Babel noir")
    Verdict, de Justin Peacock (Pocket, "Thriller")
    Été rouge, de Daniel Quirós (L'Aube, "L'Aube poche. L'Aube noire")
    Le Fléau d'Éden, de James Rollins (Pocket, "Thriller")
    L'Ombre des morts : une enquête du commissaire Edwige Marion, de Danielle Thiéry (J'ai lu, "Policier")
    Origine inconnue, de Danielle Thiéry (J'ai lu, "Policier")

    Romans & nouvelles étrangers :
    Du haut des cieux, les étoiles, de Harry Brown (Actes Sud, "L'Ouest, le vrai")
    Ombre sévère, de Raimundo Carrero (Anacoana, "Terra")
    Les Feux, de Raymond Carver (Points, "Signatures")
    Lady Scandale, de Loretta Chase (J'ai lu, "Pour elle. Aventures et passions")
    Le Mythe d'Isaac Becker, de Reed Farrel Coleman (Ombres noires)
    Entre rouge et noir, de Jan Guillou (Actes Sud, "Lettres scandinaves. Le Siècle des grandes aventures")
    Dans un si beau pays, d'Alfred Bertram Guthrie (Actes Sud, "L'Ouest, le vrai. The Big sky")
    Kéro, un reportage maudit, de Plinios Marcos (Anacoana, "Urbana")
    La Fragilité des corps, de Sergio S. Olguín (Actes Sud, "Actes noirs")
    João Miguel, de Rachel de Queiroz (Anacoana, "Terra")
    Les Feux de la vengeance, de Nora Roberts (J'ai lu, "Littérature générale. Roman")

    Romans & nouvelles français :
    Rouen, 1203, de Jean d'Aillon (J'ai lu, "Littérature générale. Roman historique. Les Aventures de Guilhem d'Ussel")
    La Griffue, de Jacques Béal (Presses de la Cité, "Romans Terres de France)
    Il faut détruire Carthage, d'André Bonnery & Michèle Bonnery (LHarmattan, "Roman historique")
    Le Patriarche du Bélon, de Nathalie de Broc (Presses de la Cité, "Trésors de France")
    Les bas-fonds de Paris. 2, d'Aristide Bruant (Les Équateurs, "Équateurs littérature")
    Avant la haine, de Thierry Cohen (Flammarion, "Littérature générale")
    Trois cantates policières, de Sylvain Coher (Actes Sud)
    Dans la peau du soldat inconnu, de Jean-Pierre Guéno (J'ai lu, "Littérature générale")
    Au revoir là-haut ; suivi de Un héros, de Pierre Lemaitre (Le Livre de poche)
    Motörhead : 24 histoires pour Lemmy, sous la direction de Jean-Noël Levavasseur (Camion blanc)
    1939-1940 : ma drôle de guerre, de Laurence Sémonin (Pygmalion, "Romans. La Madeleine Proust")

    Bandes dessinées :
    Abigaël Martini : commissaire, de Thomas Auélos (Cambourakis, "Cambourakis bande dessinée")
    Micmac moche au Boul'Mich. Nestor Burma. 2, de Nicolas Barral (Casterman)
    À l'ombre des deux tours : une enquête du commissaire Vardin, de Frédéric Brrémaud & Luciano Bernasconi (Geste)
    Le Pouvoir des innocents : édition intégrale, de Luc Brunschwig & Laurent Hirn (Delcourt, "Long métrage")
    Deadpool massacre les classiques, de Cullen Bunn & Matteo Lolli (Panini comics, "Marvel. Marvel Dark. Deadpool")
    Le Sang de la vigne. 2, Noces d'or à Yquem, de Corbeyran & Sandro (Glénat, "Grafica")
    Les Aventures illustrées de Sherlock Holmes, de Ian Edginton & Ian Culbard (Akileos)
    Histoires de pompiers. 2, collectif (Idées +, "Plein feux")
    Le Cinquième Évangile : intégrale, de Jean-Luc Istin (Soleil, "Soleil ésotérique. Secrets du Vatican")
    La Guilde des voleurs, de Manuro (Makaka)
    Mission Antarctique, de Jacques Martin, François Corteggiani & Christophe Alvès (Casterman, "Lefranc")
    Hold-up : journal d'un braqueur. 2, 1988-2003, de Shuky & Raoul Paoli (Makaka)
    Bone : intégrale, de Jeff Smith (Delcourt, "Contrebande. Bone")
    Murs murs : la vie plus forte que les barreaux, de Tignous (Glénat)
    Le Procès Colonna, de Tignous & Paganelli (Glénat)
    Le Printemps d'Oan, d'Éric Wantiez & Marie Deschamps (Comme une orange)
    X-Men. 1, de Joss Whedon & John Cassaday (Panini comics, "Marvel icons")

    Mangas :
    Bad boyfriend. 2, de Saki Aikawa (Soleil, "Soleil manga")
    Wallman. 3, de Boichi (Kaze Manga, "Seinen")
    Arsène Lupin : l'aventurier. 1, Le Diadème de la princesse de Lamballe, de Takashi Morita (Kurokawa)
    Prisonnier Riku. 12, de Shinobu Seguchi (Akata)

    Littérature de jeunesse (documentaires) :
    Voyage à Auschwitz : récit d'un jeune Rom, de Nikolaï Angelov (À dos d'âne, "Un monde pas à pas")
    Malala : pour le droit des filles à l'éducation, de Raphaële Frier (Rue du Monde, "Grands portraits")
    Joseph Wresinski : non à la misère, de Caroline Glorion (Actes Sud junior, "Ceux qui ont dit non")
    Général de Bollardière : non à la torture, de Jessie Magana (Actes Sud junior, "Ceux qui ont dit non")

    Fictions jeunesse :
    Eldorado : le trésor de la cité perdue, de Catherine Cuenca (Bulles de savon)
    Vol de bonbons à la cantine, d'Emmanuelle Khol (Yvelinéditions)
    Milio hag ar viziterien noz, d'Annie Le Coz (Skol Vreizh)
    Non à l'intolérance, collectif (Actes Sud junior, "Ceux qui ont dit non")
    La Nuit du chat noir, de Gaëlle Perrin-Guillet (Rouge safran, "Poivre")
    Dylan Dubois, de Martine Pouchain (Sarbacane, "Exprim'")
    Émile Zola : non à l'erreur judiciaire, de Murielle Szac (Actes Sud junior, "Ceux qui ont dit non")

    Cinéma, télévision & radio :
    Guerre d'Algérie : la dernière séance, de Michel Jacquet (Anovi)
    James Bond : l'espion qui aimait les montres, de Frédéric Liévain (Le Cherche midi)

    Théâtre (pièces) :
    Bovary, de Tiago Rodrigues (Les Solitaires intempestifs, "Bleue")

    Art du dessin & caricatures :
    The Little book of Batman, de Paul Levitz (Taschen)
    The Little book of Superman, de Paul Levitz (Taschen)
    The Little book of Wonder Woman, de Paul Levitz (Taschen)
    Marvel : l'art de Joe Quesada, de Joe Quesada (Panini comics)

    Littérature (théorie & études) :
    L'Écriture de la prostitution dans l'œuvre de Marguerite Duras : écrire l'écart, de Chloé Chouen-Ollier (Classiques Garnier, "Bibliothèque des lettres modernes")

    Biographies & généalogie :
    Avoir vingt ans à Dachau : l'histoire de mon père, de Joëlle Delpech-Boursier (Tirésias, "Ces oubliés de l'histoire")
    De la ligne Maginot à Berchtesgaden : souvenirs d'un Français libre, de Bernard Grouselle (L'Harmattan, "Mémoires du XXe siècle. Seconde Guerre mondiale")

    Histoire de France :
    Lucien Rebatet : le fascisme comme contre-culture, de Robert Belot (Presses universitaires de Rennes, "Histoire")
    Le Procès Fouquet, de Simone Bertière (Le Livre de poche)

    Histoire de l'Europe :
    Le Temps du sacrifice, du deuil et de la reconnaissance durant la Grande Guerre, de Mino Faïta & Jean-François Vérove (L'Astronome, "Témoignages")
    L'Australie et la Grande Guerre, de Deirdre Gilfedder (M. Houdiard)
    Les Derniers secrets du IIIe Reich, de François Kersaudy & Yannis Kadari (Perrin, "Synthèses")
    L'Europe barbare : 1945-1950, de Keith Lowe (Perrin, "Tempus")
    Verdun 1916, d'Antoine Prost & Gerd Krumeich (Tallandier, "L'Histoire")

    Histoire des autres continents :
    Le Mexique des insoumis : la grande révolution de 1910, d'Alexandre Fernandez (Vendémiaire, "Révolutions")

    Droit :
    Justice d'exception : l'État face aux crimes politiques et terroristes, de Vanessa Codaccioni (CNRS)

    Science militaire :
    Ciel de gloires : histoire des as au combat, de Pierre Razoux (Flammarion)
    L'Artillerie de la Wiking : 5.SS-Panzer-Division Wiking, de Pierre Tiquet (Heimdal, "Batailles & témoignages")

    Politique, théorie, idéologies & partis :
    Comment nous résistons aux expulsions des enfants de sans papiers, du Réseau éducation sans frontières (Vent se lève !, "Ô rages !")

    Problèmes & services sociaux :
    La Palestine des O?G : entre résistance et collaboration, de Julien Salingue (La Fabrique)

    Problèmes sociaux & sécurité publique :
    31 octobre 1909 : chronique d'une catastrophe annoncée, de Pierre Cazenove & Maxime Dumas (Talaia, "Les Carnets du train jaune")

    Criminologie & prisons :
    Der Sadist : psychopathologie du vampire du Düsseldorf, de Karl Berg (Camion blanc, "Camion noir")
    À ceux qui se croient libres, de Thierry Chatbi (L'Insomniaque)
    Ahae : mécène gangster, de Bernard Hasquenoph (Max Milo, "Essai graphique. Comprendre")
    Liens : Pandemia |Little Rock |Point Dume |Le Septième Templier |Satan était un ange |Insomnies en noir : les meilleures nouvelles policières américaines 2013 |Trophée |Dossier Corrigan |Verdict |Rouen 1203 |Au revoir là-haut |Les Filles oubliées |Les Sirènes noires |Le Vide |Le Projet K |Le Bassin d'Aphrodite |La Patience du diable |La Patience du diable |Dans le silence enterré |Dylan Dubois |Les Cruelles étoiles de la nuit |Le Mythe d'Isaac Becker |Le Jardin de bronze |Tove Alsterdal |Max Allan Collins |Mickey Spillane |Patrick Senécal |Philippe Setbon |Jean-Marc Souvira |Franck Thilliez |Lisa Unger |John Brandon |Maxime Chattam |Olivier Descosse |Dan Fante |Éric Giacometti |Karine Giébel |Raymond Khoury |Justin Peacock |Danielle Thiéry |Jan Guillou |Jean d'Aillon |Pierre Lemaitre |Jean-Noël Levavasseur |Nicolas Barral |Éric Corbeyran |Michel Jacquet |Sara Blædel

Autopsie d'une société malade

Le narrateur, personnage central de cette histoire est trés ambivalent : jeune avocat, il a quitté un cabinet prospère pour fonder sa propre entreprise qui bat de l'aile. Il n'a qu'un seul client régulier qui mène un combat désespéré et suicidaire contre sa propre famille. Quant à sa vie conjugale, il accepte que vive sous son toit une ancienne copine qui squatte chez lui en attendant sans trop chercher le rôle qui la fera décoller. Une copine qui se refuse à lui... Lorsque le roman de Yishaï Sarid s'ouvre, il doit effectuer sa période de réserviste dans l'armée. Comme il a fait des études de droit, il est chargé d'enquêter dans le cadre de la police militaire. L'enquête qu'on lui propose va révéler les mêmes ambivalences que les siennes, et les affres de la société civile. D'un côté un officier, sûr de lui, pris dans ses contradictions, rêvant d'un Israêl immortel et intemporel, revenant aux sources de la tradition biblique. De l'autre une jeune femme d'un petit village du sud d'Israël, mal dans sa peau, contrôlée par ses parents, suicidaire, mélancolique, intravertie, déséquilibrée et qui prétend avoir été violée par le dit officier. Pour l'enquêteur, tout devient complexe car les deux personnages sont pris dans telles contradictions entre la réalité qu'ils vivent et les rêves qu'ils ont qu'ils ne sont pas sûrs de la réalité, et la frontière entre le viol et une relation consentie est parfois fragile. Comme l'avocat vit la même chose dans sa propre vie, les frontières entre la vérité et l'accommodement avec la réalité sont si floues et ténues que cela devient impossible à démêler.
Le roman donne ainsi lieu à un mélange étonnant entre des scènes oniriques - une prière de soldats au petit matin dans le no man's land libanais où l'avant-garde israélienne surveille ses ennemis, une journée que l'enquêteur doit passer dans un bunker à proximité du front et le réalisme de la société civile en arrière : intrigue de bureaux, manœuvres d'avocats, courses après de petits cachets de comédiens qui refont le monde autour d'une cigarette de cannabis. Une proie trop facile montre à travers une enquête sur la vérité et le mensonge, à partir d'un cas complexe, dont la réalité restera floue jusqu'à la fin, toutes les incohérences de la société israélienne. Celle-ci, tournée vers l'Occident, nourrie de principes démocratiques et d'une vie à l'européenne, se base sur un mode de vie ancestrale, des valeurs nées de la Bible, où chacun fait le grand écart entre le désir de recréer une vie héritée des peuples anciens de Palestine et celui de partir tenter l'aventure cinématographique aux États-Unis. L'enquête, ténue, sert surtout de fil conducteur à une description d'une société paranoïaque et schizophrène, en crise, plus complexe que les images que nous nous en faisons peut-être. Rien que pour cet aspect, le roman de Yishaï Sarid est une lecture intelligente et qui répondra aux curiosités d'un lecteur.

Citation

Je ne voyais que du gris autour de moi et soudain j'ai été violemment assailli par un syndrome bien connu : la colère du soldat qui revient du champ de bataille et se trouve confronté à la vanité de la vie à l'arrière.

Rédacteur: Laurent Greusard mercredi 17 mai 2017
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page