Les Enquêtes d'Inès. 2, Madame Chat mène la danse

Apparemment la seule façon pour lui de comprendre l'existence, c'était de plonger le regard dans l'abîme qu'il longeait constamment. Il était trois heures moins le quart en ce matin du 10 octobre, le jour de son anniversaire. Il allait rentrer chez lui retrouver enfin sa femme... Et tourner le dos à ces trois morts qu'il laissait derrière lui.
David Sala - Cauchemar dans la rue
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Frontière
Depuis les années 1970, l'Amérique mène la guerre contre la drogue. Elle l'a perdue et elle le sa...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 13 novembre

Contenu

Roman - Policier

Les Enquêtes d'Inès. 2, Madame Chat mène la danse

Fantastique - Énigme - Artistique MAJ jeudi 14 avril 2016

Note accordée au livre: 2 sur 5

Grand format
Inédit

À partir de 8 ans

Prix: 9 €

Bénédicte Boullet-Bocquet
Bénédicte Boullet-Bocquet (illustrateur)
Bidart : Voolume, janvier 2016
66 p. ; illustrations en couleur ; 20 x 15 cm
ISBN 978-2-36406-474-4

Les petits rats déraillent

Nous avions rencontré Inès et son compère Jules-Henri dans le premier tome de leurs aventures, Madame Chat est une sorcière. Accompagnés par Mouche, le chien qui parle, ils déambulent dans Paris et y tombent souvent sur des mystères qu'ils ne peuvent s'empêcher de vouloir résoudre. Mais cette fois, inutile d'aller bien loin : nul doute que le drôle de comportement de la mère d'Inès n'est pas seulement dû à l'arrivée inopinée de son acariâtre grand-mère. Et, bientôt, c'est même tout l'immeuble qui se met à porter des tutus et des pointes et à danser de façon incontrôlable ! Encore plus étrange : aucun d'entre eux ne semblent se souvenir de ces drôles de performances. Aucun doute : il y a là un mystère pour notre équipe de choc, bien entendu aidée par Madame Chat, la sorcière et voisine d'Inès...
Inès est une petite fille pleine de ressources et de malice, qui regarde avec des yeux curieux le monde des adultes. Inséparable de Mouche, son chien, et souvent accompagnée de Jules-Henri, qui se laisse plus qu'à son tour persuader de la suivre dans de drôles de situations, elle va cette fois devoir comprendre pourquoi les adultes semblent se prendre pour des ballerines, pourquoi des rats ont investi l'appartement de Madame Chat et y semblent à leur aise, et pourquoi un tableau de Degas exposé au Musée d'Orsay s'est mystérieusement vidé de ses petites danseuses de ballet. Que d'énigmes, mais que d'aventures aussi !
Plein de magie, Madame Chat mène la danse est un joli roman qui fait voltiger l'imagination de ses petits lecteurs. L'histoire est drôle et bien menée, même si les dialogues sont parfois un peu artificiels. Mais les personnages sont franchement amusants. On soulignera aussi que Bénédicte Boullet-Bocquet emmène pour la deuxième fois ses lecteurs au musée, initiative que l'on ne peut que saluer. Il ne tient parfois pas à grand-chose d'intéresser les enfants à la culture ! Les illustrations, réalisées également par l'auteure, sont colorées et tout à fait cohérentes avec le ton du roman, parsemant la lecture de jolies respirations. Petit (gros ?) bémol cependant : il reste dans cette version définitive de nombreuses fautes et coquilles qui gênent la lecture et malheureusement portent préjudice au texte. C'est d'autant plus regrettable que l'on parle ici d'un ouvrage jeunesse. Ce deuxième tome des "Enquêtes d'Inès" avec Mouche, Jules-Henri et Madame Chat est donc un agréable moment de lecture, sans prétention, qui ne manquera pas de mobiliser l'imagination des plus jeunes pour peu qu'on leur lise l'histoire (ou que l'on écoute le livre audio, une spécificité de la maison d'édition) ou qu'on les aide à faire en parallèle la chasse aux fautes et coquilles !

Citation

Impossible de lui dire qu'une enquête venait de commencer. Tous ces rats chez Madame Chat. Il fallait les faire partir, que les petites danseuses reviennent sur les tableaux de monsieur Degas au musée d'Orsay et surtout que l'immeuble retrouve son calme habituel.

Rédacteur: Catherine Thiéry samedi 02 avril 2016
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page