Le Plasticien

Parfois, quand on ne comprend pas la raison d'un évènement, on essaie d'en inventer une. C'est plus facile que de se colleter à la douleur de la guérison. Les gens ont tendance à commettre cette erreur
Elizabeth George - Saratoga Woods
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Aucune terre n'est promise
Écrivain de polar et de fantasy ayant connu un succès modéré, Lior Tirosh fuit les ruines de son mariage ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 04 mars

Contenu

Roman - Policier

Le Plasticien

Assassinat - Artistique MAJ mercredi 06 avril 2016

Note accordée au livre: 5 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 20 €

Michel Dresch
Paris : Cohen & Cohen, mars 2016
220 p. ; 22 x 15 cm
ISBN 978-2-36749-033-5
Coll. "ArtNoir"

Actualités

  • 25/03 Édition: Parutions de la semaine - 25 mars
    L'événement de cette semaine est sans aucun doute le nouveau roman de Richard Price. Le romancier américain s'était fait discret ces dernières années et il nous revient avec un roman policier de procédure sur fond de drame domestique. En toile de fond : une ancienne équipe de flics qui doit vivre avec ses "whites", ses coupables identifiés de crime mais qu'elle n'a pas inculper. Mais la semaine est également française avec le deuxième volet de "L'Alignement des équinoxes" de Sébastien Raizer, éditeur au Camion Blanc, et Le Chien arabe, un ouvrage de Benoît Séverac publié à la Manufacture de livres dirigée par Pierre Fourniaud. Enfin, nouvelle année, nouveau roman pour Dolores Redondo au "Mercure Noir". Sinon, signalons en bande dessinée Corps et âme de Walter Hill, Matz et Jef chez Rue de Sèvres. Walter Hill était la semaine dernière à Livre Paris et à été interviewé par Miceal O'Griafa. Une retranscription très prochaine ainsi qu'une chronique de l'ouvrage. Enfin, La Mort, c'est pour les poires : sous ce titre, les éditions Allia avaient publié par l'entremise de Natalie Beunat une correspondance conséquente de Dashiell Hammett. Elle ressort en Points dans la collection "Policiers" sous le titre Un type bien : correspondance 1921-1960 alors que l'ouvrage de Jean-Bernard Pouy Une brève histoire du roman noir intègre la collection "Roman noir" du même éditeur. Une semaine bien documentaire puisqu'il y a aussi un essai sur Émile Gaboriau.
    À vous de lire !

    Fictions adulte grand format :
    Il court, il court, le furet..., de M. J. Arlidge (Les Escales, "Les Escales noires")
    La Brume t'emportera, d'Olivier Boisson (Cohen & Cohen, "ArtNoir")
    Nick Stan : dans l'objectif, d'Ariane Braun (Les Nouveaux auteurs)
    À vos haines très ordinaires, de Laurent Denancy (Ed2A, "Noir de chez noir")
    Béton armé, d'Alain Denis (Actes graphiques)
    Le Plasticien, de Michel Dresch (Cohen & Cohen, "ArtNoir")
    Le Syndrome du crocodile, de Thierry Dufrenne (Ex Æquo, "Rouge")
    Faux frères, de Mélanie Fantuzzo (Passionnés de bouquins)
    La Rose oubliée, d'Alexandre Geoffroy (Ex Æquo, "Rouge")
    L'Étrange Halloween de M. Léo, d'Olivier Kourilsky (Glyphe)
    Les Anges de la Coubre, de Jacques-Édouard Machefert (Croît vif, "Grands imaginaires")
    Surtensions, d'Olivier Norek (Michel Lafon)
    Bémol majeur, de Jean-François Pré (Noir'édition)
    The Whites, de Richard Price (Presses de la Cité, "Sang d'encre")
    Au seuil de la lumière, de Jean-Michel Raffalli (Hugues Facorat, "In lux limine")
    Sagittarius, de sébastien Raizer (Gallimard, "Série Noire. L'Alignement des équinoxes")
    Une offrande à la tempête, de Dolores Redondo (Mercure de France, "Mercure noir")
    Le Chien arabe, de Benoît Séverac (La Manufacture de livres, "Roman noir")
    La Première enquête de Kate Shugak. À pierre fendre, de Dana Stabenow (Delpierre)
    Les Tribulations de l'Expéditif, de P. G. Sturges (Calmann-Lévy, "Robert Pépin présente...")

    Fictions adulte poche :
    Terreur à exhumer, de Bruno Amato (C. Corlet)
    Une fleur en enfer, d'Alper Canigüz (Le Livre de poche, "Policier")
    Damage control : Limoges sombre, de François Clapeau (Geste, "Le Geste noir")
    Morlaix en eaux profondes, de Gérard Croguennec (Alain Bargain, "Enquêtes & suspense")
    Meurtres à Lascaux, de Pierre-Yves Demars (Geste, "Le Geste noir")
    Black-out : demain il sera trop tard, de Marc Elsberg (Le Livre de poche, "Thriller")
    Narco football club, de Marc Fernandez & Jean-Christophe Rampal (Le Livre de poche, "Thriller")
    Règlements de compte en bord de Sèvre, de Philippe Guillemoteau (Geste, "Le Geste noir")
    Étel coupable ?, de Gisèle Guillo (Alain Bargain, "Enquêtes & suspense")
    L'Assassin se terre à Saint-Vaast-la-Hougue, de Michel Hébert (C. Corlet)
    Cure fatale à Nantes, d'Anne-Solen Kerbrat-Personnic (Le Palémon, "Enquêtes en série : police. Perrot et Lefèvre")
    Saint-Quay s'inquiète, d'Anne-Solen Kerbrat-Personnic (Le Palémon, "Enquêtes en série : police. Perrot et Lefèvre")
    Ils sont inattaquables, de Firmin Le Bourhis (Le Palémon, "Enquêtes en série : police. Le Duigou et Bozzi")
    Jeudi noir, de Michaël Mention (J'ai lu, "Thriller")
    La Compassion du diable, de Fabio M. Mitchelli (Milady, "Milady Thriller")
    De mort naturelle : une enquête de l'inspecteur McLean, de James Oswald (Milady, "Milady Thriller")
    Le Dormeur de Boyard, de Annie Plait (Geste, "Le Geste noir")
    Béru contre San-Antonio, de San-Antonio (Pocket, "San-Antonio")
    Moi, vous me connaissez ?, de San-Antonio (Pocket, "San-Antonio")
    Le Gang des Charentaises : une aventure d'Érmantine Godaille, de Vicky Sébastien (Geste, "Le Geste noir")

    Romans & nouvelles étrangers :
    Les Vrais durs, de T. Coraghessan Boyle (Grasset, "Roman")
    La Vie dans la tombe, de Stratis Myrivilis (Les Beles lettres, "Mémoires de guerre")
    Notre quelque part, de Nii Ayikwei Parkes (Zulma, "Littérature étrangère")
    Les Bandits : opéra bouffe en trois actes, de Jorge Volpi (Points)

    Romans & nouvelles français :
    La Foule, de Driss Chraïbi (Denoël, "Empreinte")
    Les Oiseaux de passage, de Bénédicte Des Mazery (Anne Carrière)
    Bouche de cendres, d'Alvaro Escobar Molina (Librairie du Labyrinthe)
    Tout est sous contrôle : le tumultueux quotidien d'Olympe McQueen, de Sophie Henrionnet (Charleston)
    Le Sang des cerises, de Philippe Masselot (Nord Avril)
    Bonbon désespéré, de Vincent Ravalec (Le Rocher, "Roman")
    L'Apothicaire de la rue de Grenelle, de Jean Zimmermann (Airvey, "Le Crépuscule du Roi-Soleil")

    Bandes dessinées :
    Léo Loden. 24, Les Cigales du pharaon, de Christophe Arleston, Loïc Nicoloff & Serge Carrère (Soleil)
    Batman : black and white (Urban comics, "DC deluxe")
    Versipelle. 1, Hiver, d'Isabelle Bauthian & Anne-Catherine Ott (Akileos)
    Les Savants. 1, Ferrare, 1512 : du plomb en or, de Luca Blengino & Stefano Carloni (Soleil, "Quadrants solaires")
    Dantès : saison 2. 10, Dernier acte, de Pierre Boisserie, Philippe Guillaume & Eril Juszezak (Dargaud)
    Contrecoups : Malik Oussekine, de Laurent-Frédéric Bollée (Casterman, "Écritures")
    Une fabuleuse aventure de Rock Mastard. 1, Échec à la Gestapo, de François Boucq & Karim Belkrouf (Le Lombard, "Troisième degré")
    Une fabuleuse aventure de Rock Mastard. 2, Pas de Deo gratias pour Rock Mastard, de François Boucq & Karim Belkrouf (Le Lombard, "Troisième degré")
    Fafa et Ciboulette au Pays basque, de Frédéric Brrémaud & Giovanni Rigano (Geste, "BD Geste. Fafa & Ciboulette")
    Fafa et Ciboulette en Vendée, de Frédéric Brrémaud & Giovanni Rigano (Geste, "BD Geste. Fafa & Ciboulette")
    Léviathan. 1, Après la fin du monde, de Luc Brunschwig, Aurélien Ducoudray & Florent Bossard (Casterman)
    Bobo : intégrale. 3, de Deliège (Hibou)
    Jérôme K. Jérôme Bloche. 25, Aïna, de Dodier (Dupuis)
    Jérôme K. Jérôme Bloche : l'intégrale. 4, de Dodier (Dupuis, "Magnum")
    Cowl, de Kyle Higgins & Mark Siegel (Urban comics, "Urban indies")
    Ermo. 6, Mort à Madrid, de Bruno Loth (Libre d'images)
    Corps et âme, de Matz, Walter Hill & Jef (Rue de Sèvres)
    Superman aventures, de Scott McCloud, Rick Burchett & Slot (Urban comics, "Urban kids")
    Une fragrance de lotus, de Mike Mignola & John Arcudi (Delcourt, "Contrebande. Lobster Johnson")
    Requiem, chevalier vampire. 2, Danse macabre, de Pat Mills & Olivier Ledroit (Glénat, "Grafica")
    Les Derniers jours de Superman, d'Alan Moore (Urban comics, "DC deluxe")
    Space gangsters. 1, Palais aquatique, de Julien Motteler (Clair de lune, "Néogénésis")
    L'Original, d'Emmanuel Moynot (Casterman)
    Russell Chase : cryptozoologue : intégrale, de Richard D. Nolane & Pasquale del Vecchio (Humanoïdes associés)
    Black sands : unité 731, de Tiburce Oger & Mathieu Contis (Rue de Sèvres)
    Holly Ann. 2, Qui arrêtera la pluie ?, de Kid Toussaint & Servain (Casterman)

    Mangas :
    Ushijima, l'usurier de l'ombre. 28, de Shohei Manabe (Kana, "Big Kana")
    Arachnid. 5, de Shin'ya Murata & Shinsen Ifuji (Soleil, "Seinen. Soleil manga")
    Tokyo killers, de Jirô Taniguchi & Natsuo Sekikawa (Kana, "Made in")
    Takeru. 2, de Buichi Terasawa (Isan Manga)

    Fictions jeunesse :
    Les Aventures de Robin des bois illustrées, adapté par Rob Lloyd Jones (Usborne)
    Pas de vacances pour Fantômette, de Georges Chaulet (Hachette Jeunesse, "Les Classiques de la Rose. Fantômette")
    Jour de colère, de Caryl Férey (Thierry Magnier, "Petite poche")
    Les Prodiges, de Jeremy Scott (Michel Lafon)

    Littérature (théorie & études) :
    Émile Gaboriau : le père du roman policier : Saujon, Jonzac, Paris, Saint-Palais-sur-Mer, de Jean-Louis Berthet (Croît vif, "Témoignages")
    Une brève histoire du roman noir, de Jean-Bernard Pouy (Points, "Roman noir")

    Mémoires littéraires & correspondance :
    Un type bien : correspondance 1921-1960, de Dashiell Hammett (Points, "Policiers")

    Géographie & voyages :
    Un flibustier français dans la mer des Antilles, présenté par Jean-Pierre Moreau (Payot, "Voyageurs. Petite bibliothèque Payot")

    Régionalisme :
    Les Mystères de Bourgogne : histoires insolites, étranges, criminelles et extraordinaires, de Sandra Amani, Jean-Pierre Fontaine & Alain Lequien (De Borée, "Histoire & documents")
    L'Indre et la Grande Guerre, 1914-1920 : actes du colloque de Châteauroux, 15 novembre 2014 (CREDI)
    Les Nouveaux mystères d'Eure-et-Loir : histoires insolites, étranges, criminelles et extraordinaires, d'Alain Loison (De Borée, "Histoire & documents")

    Histoire (généralités) :
    Les Morts mystérieuses de l'histoire : 16 récits extraordinaires du prince de Condé à Marilyn Monroe, de Michel Benoit (Eyrolles)

    Histoire de France :
    La Résistance, de Bénédicte Vergez-Chaignon (Métive, "Tout comprendre sur")

    Histoire de l'Europe :
    Le Chemin des Dames : 1914-1918, sous la direction de Denis Defente (Somogy)
    La Lumière descendue dans l'abîme : parcours initiatique d'une jeune résistante, de Chantal Dalenne (L'Harmattan)
    L'Enfer dans les cieux, de Stephen Frater (JPO, "Histoires authentiques")
    Les Plus étonnantes histoires du IIIe Reich, de Daniel-Charles Luytens (PIXL)
    La Brigade Frankreich : la tragique aventure des SS français, de Jean Mabire (Déterna, "Documents pour l'histoire")
    Arnhem 1944 : un pont trop loin ?, de Pierre Streit (Economica, "Campagnes & stratégies")
    Les Zeppelins au combat, de Horst Treusch von Buttlar-Brandenfels (Histoire et collections, "Récits")

    Histoire des autres continents :
    Les Grands héros du Far West, de Christian Vignol (Jourdan, "Curieuses histoires")

    Sciences militaires :
    Les Forces américaines au Vietnam. 2, 1968-1975, de Guillaume Rousseaux (Histoire et collections, "Guide Militaria")

    Criminologie & prisons :
    De la religion en prison : enquête sociologique, de Céline Béraud, Claire de Galembert & Corinne Rostaing (Presses universitaires de Rennes, "Sciences des religions")
    Les Grandes affaires criminelles du Pays basque, de Patrick Caujolle (De Borée, "Histoire & documents")
    Quand la mafia se légalise : pour une approche économique institutionnaliste, de Clotilde Champeyrache (CNRS, "CNRS-sociologie")
    La Prison : plus grand hôtel de France, de Henri Gaumé (Simarre)
    Arnaque financière : du rêve au cauchemar : témoignage, de Michèle Mialot (La Morelle)
    Liens : Sagittarius |La Compassion du diable |De mort naturelle |L'Original |L'Étrange Halloween de M. Léo |La Brume t'emportera |La Rose oubliée |Alexandre Geoffroy |Olivier Kourilsky |Jean-François Pré |Richard Price |Sébastien Raizer |Benoit Séverac |P. G. Sturges |James Oswald | San-Antonio |Driss Chraïbi |Philippe Masselot |François Boucq |Aurélien Ducoudray |Alain Dodier |Walter Hill | Matz |Emmanuel Moynot |Caryl Férey |Dashiell Hammett |Alain Loison |Patrick Caujolle

Tête de l'art

Excellente surprise que ce roman sorti dans cette luxueuse collection "entièrement consacrée aux thrillers se déroulant dans le monde de l'art" et dont les auteurs ne sont pas des stars. Michel Dresch, "longtemps haut fonctionnaire" a publié plusieurs titres parus dans des petites maisons d'édition. Il s'attèle ici à une intrigue qui ne met pas, comme pivot, le nom d'un artiste connu comme c'est souvent le cas dans cette collection. Cela lui permet, de fait, plus de liberté dans l'écriture et la gestion de l'intrigue.
Le sobre titre vise le vocabulaire tordu des arcanes des beaux-arts. Il est en effet complètement dépassé de parler d'un sculpteur ou d'un peintre, catégories trop restrictives et académiques. Un artiste contemporain se doit désormais de toucher à tout. Et le plasticien sait jouer de l'éventail de techniques comme supports d'inspiration. Son travail combinera donc sculpture, peinture, dessin, photographie, installation, voire vidéo, land art ou n'importe quoi pour faire œuvre. Ainsi, Novacs, sculpteur star des ronds-points d'élus des nouveaux quartiers construits dans les années 1990, vient-il chaque mois, gratter avec l'ongle, les mousses qui s'incrustent sur le socle en basalte de son anneau d'acier de sept mètres de diamètre symbolisant la naissance de la planète Terre, commande de la Région Île-de-France, et sise au milieu d'un carrefour de Pontault-Combault (Seine-et-Marne). Has been désargenté, sous la pression de sa maîtresse Johanna et de son galeriste, il a abandonné la peinture et la sculpture monumentale pour se consacrer à de savantes installations, genre "cages à perroquet", qui commencent à se vendre très bien. Mais voilà que Kovacs est retrouvé mort dans son atelier d'artiste. Il a été empoisonné par une injection de strychnine...
D'emblée notre romancier s'avère un excellent gestionnaire d'espace, de temps et de style. Très peu de personnages, pas d'introspection savante, des dialogues qui fonctionnent, des chapitres pas trop longs et des sous-chapitres qui permettent de gérer des actions parallèles. On ne tombe pas dans le lourd pamphlet anti-art, ni dans la fable ou la charge symbolique. On reste dans le vraisemblable même si ça ne l'est pas. La grande force dramatique de ce livre tient à la personnalité de la maîtresse, Johanna, à la limite de l'anorexie, qui a étudié l'art et qui a quitté son mari psychanalyste pour Kovacs. Ce personnage apparemment froid et calculateur va donc incarner une enquêtrice tout à fait hors norme très bien mise en scène et cohérente du début jusqu'à la fin. Autour d'elle gravitent son ex toujours très présent et le galeriste. Le commissaire Joubert mène l'enquête avec son adjoint Lucas. Là encore, bien qu'ils apparaissent plus comme des symboles simenoniens, le talent de Michel Dresch parvient à les transcender. Seuls quelques personnages "utilitaires" tendent vers la caricature. Ainsi, Marie-Paule, vulgaire maîtresse à gros seins, jupe très courte et, sous-entendu, petit QI, et qui habite dans un quartier popu est-elle masseur-kinésithérapeute. Quand on voit les études que nécessite un tel métier, on se demande si l'auteur ne l'a pas confondue avec une masseuse-relaxante-naturiste d'officine thaïlandaise.
Ceci mis à part, une telle palette réduite de personnages oblige donc à une grande compétence littéraire pour tenir la longueur du roman mais réduit aussi le nombre des coupables potentiels. Donc pas de surprise ni de coups de théâtre sur l'identité du criminel. Pourtant, là encore, Michel Dresch relève le défi grâce à un dialogue final étonnant dans le parloir de la prison.
Au final, un roman hors norme et bien fichu.

Citation

Restait, sur le plancher, un dessin à la craie censé décrire la position du corps. Johanna connaissait le graphisme très particulier de ce type de croquis : celui-ci donnait de son compagnon une représentation complètement faussée. Il en faisait un obèse. Un mou. Or Kovacs, c'était tout le contraire.

Rédacteur: Michel Amelin lundi 09 mai 2016
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page