L'Étrange Halloween de M. Léo

- Mais je vous préviens, monsieur, ce que vous allez découvrir ne vous plaira guère. - Ce que je découvre ne me plaît jamais.
Morley Torgov - Meurtre en la majeur
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 16 octobre

Contenu

Roman - Policier

L'Étrange Halloween de M. Léo

Vengeance - Drogue - Assassinat MAJ lundi 11 avril 2016

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 15 €

Olivier Kourilsky
Paris : Glyphe, mars 2016
208 p. ; 21 x 14 cm
ISBN 978-2-35285-096-0

Quand la superstition mène la danse

Surpris par la police en compagnie de son complice José, Léo Hernàndez, dit Le Mexicain, détruit la drogue que son patron lui avait remise. Ce dernier, compte tenu que José, recruté comme indic, les avait balancés aux Stup, lui impose de retrouver cinquante mille euros pour le rembourser. Avec, il ira effectuer une transaction dans un vieux château en Galles du Nord, puis réceptionnera la came, deux jours plus tard, dans le cimetière londonien d'Highgate. Pour l'argent, Léo pense à la planque de son complice. Mais, surpris par la compagne de celui-ci, il la tue et laisse le corps sur place. Pendant ce temps, Agnès et David, deux professeurs de chirurgie, partent en compagnie de Pauline, leur fille et l'un de ses amis, pour une sorte de pèlerinage. Le père de David a été hébergé comme réfugié juif en 1939-1940 dans la région de Conwy dans le nord du Pays de Galles. Les relations entre Pauline et David sont tendues. Celle-ci fait une crise d'adolescence, en partie consécutive à la tentative d'assassinat dont elle a été victime, il y a deux ans (Homicide post mortem, 2013, même éditeur). Pauline a pris un look gothique et se laisse aller à la cleptomanie, ce qui lui a déjà occasionné quelques soucis. Mais lors de la visite d'un château, elle ne résiste pas à saisir le carnet qui dépasse de la poche d'un homme. Et c'est une suite de coïncidences qui amènent la famille et le trafiquant dans le même Bed and Breakfast, à visiter le château de Gwrych. Revenant à Londres, les deux adolescents décident, pour frissonner, de visiter de nuit le vieux cimetière d'Highgate. Lorsque Léo s'aperçoit que le carnet, dont il ne se sépare jamais, a disparu, qu'aucun visiteur ne l'a trouvé, il repense à cette famille française croisée au Bed and Breakfast, et à ces deux jeunes gens dont la venue l'a ennuyée dans le cimetière. Mais sa bande ne le considérant plus fiable veut se débarrasser de lui. Il échappe à l'explosion de sa voiture. Traqué par ses anciens complices, par la police qui a trouvé le corps de la compagne de José, le cadavre de celui-ci, il veut toutefois se venger de ceux qu'il considère comme responsable de tous ses déboires...

Le Docteur Olivier Kourilsky signe, avec le présent livre, son huitième roman policier. Il a conçu, et développé, une galerie de personnages qui évoluent, essentiellement dans une unité dans la police criminelle au 36 Quai des Orfèvres et dans le milieu médical. Selon ses intrigues, il place tel ou tel protagoniste de sa saga sur le devant de la scène. Ainsi, on retrouve dans ce nouveau récit, un couple de chirurgiens déjà croisés comme intervenants plus secondaires et un commissaire divisionnaire retraité qui reprend du service à titre officieux.
Il décrit, avec une rigueur de scientifique, habitué à mener des diagnostics précis, les différents moyens mis en œuvre par la police, le fonctionnement de ces services, leurs liens et leurs interconnections. Il pointe aussi le manque de moyens chronique tout en mettant en avant la motivation profonde de la plupart d'entre eux malgré des conditions difficiles. Mais, habitué à travailler avec et sur l'humain, il ne fait pas de ses policiers des surhommes. Il les monte dans une certaine réalité avec leurs besoins, leurs faiblesses et leurs implications.
Comme à son habitude, il propose une intrigue dans la grande tradition du roman policier avec une histoire mouvementée, énigmatique et riche en coups de théâtre. Entre les tribulations de Léo, sa haine et son désir de vengeance à tout prix, la vie de famille avec Pauline, cette adolescente perturbée et en plein crise, les péripéties ne manquent pas.
Olivier Kourilsky donne un tempo nerveux avec des scènes incisives s'enchaînant sans répit dans de courts chapitres. Il plante ses intrigues dans des décors précis, attractifs, faisant découvrir, par exemple, la vie de prêtre dans une paroisse au cœur du quartier Latin, les stations de métro abandonnées et, ici, le château de Gwrych.
L'Étrange Halloween de M. Léo, le huitième roman de cet auteur remarquable offre un grand plaisir de lecture avec une tension et un suspense croissants, et une galerie de personnages particulièrement bien construite.

Citation

Claude Chaudron connaissait depuis longtemps le faible de Maupas pour Agnès Bourdin, mais elle apprécia, une fois de plus, la fidélité de son ex-patron. Et la participation discrète de ce redoutable limier ne pouvait que les aider.

Rédacteur: Serge Perraud lundi 11 avril 2016
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page