L'Équation de plein été

Quand un médecin s'écarte vraiment du droit chemin, c'est le pire des criminels.
Arthur Conan Doyle - L'Interprète grec et autres aventures de Sherlock Holmes
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Tempête qui vient
Le titre de ce nouveau roman de James Ellroy, par ailleurs deuxième volet du "Second quatuor de Los Angel...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 07 décembre

Contenu

Roman - Policier

L'Équation de plein été

Énigme - Assassinat MAJ mercredi 25 mai 2016

Note accordée au livre: 4 sur 5

Poche
Réédition

Tout public

Prix: 9,7 €

Keigo Higashino
Manatsu no Hōteishiki - 2011
Traduit du japonais par Sophie Refle
Arles : Babel, avril 2016
440 p. ; 19 x 12 cm
ISBN 978-2-330-06128-9
Coll. "Noir", 157

Élementaire !

Keigo Higashino est l'un des meilleurs auteurs de romans policiers à l'heure actuelle au Japon aussi n'est-il pas surprenant de découvrir six de ses romans traduits en français. L'Équation de plein été est le troisième volet d'une série ayant pour personnage récurrent Yukawa, un curieux professeur de physique à l'université de Tokyo. Sherlock Holmes des temps modernes, il s'appuie sur des raisonnements mathématiques et scientifiques ainsi que sur un sens de l'observation sans faille afin d'aider Kusanagi, son ami inspecteur de police, dans ses enquêtes.
Dans ce roman, Yukawa se rend à Hari-Plage, une station balnéaire vieillissante et délaissée par les touristes, dans le cadre de ses recherches scientifiques sur les fonds marins. Il loge dans une auberge familiale au bord de la faillite, et se lie d'amitié avec Kyohei, dix ans, venu passer les vacances d'été chez son oncle et sa tante. Le seul autre client de l'auberge est un ancien agent de la police de Tokyo dont le cadavre sera bientôt retrouvé. Mais ce qui paraît être une mort accidentelle pour la police de Hari-Plage intrigue au plus haut point Yukawa... Sous une chaleur assommante, le physicien explore Hari-Plage et observe ses habitants – une ville fantôme et les âmes errantes qui la peuplent. Pas d'action mais une investigation précise et lente, comme la goutte de sueur qui roule le long du dos... La dynamique se crée dans le sens où le lecteur participe activement à l'enquête. Grâce aux descriptions très détaillées de Keigo Higashino, tous les éléments et tous les indices sont exposés dès le début de l'histoire. Le lecteur et Yukawa débutent ainsi l'enquête sur un pied d'égalité. Mais très vite l'écart se creuse, Yukawa ayant toujours une longueur d'avance, et le lecteur s'agace de ne pas raisonner comme un physicien ! C'est plaisant à lire et on n'en perd pas une miette ! Léger regret sur la résolution de l'enquête avec un peu trop d'explications. Fort heureusement Keigo Higashino se rattrape et nous livre un final émouvant et plein d'humanité. Un peu de tendresse dans ce monde de brutes...

Citation

Cette histoire me turlupine.

Rédacteur: La Rédaction mercredi 25 mai 2016
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page