Le Livres des âmes

Ce fut à ce moment que trois violents coups s'abattirent sur lui. Le ciel s'obscurcit. D'Homo erectus, Jeremy accéda sans transition à l'état de quadrupède évanoui.
Claude Izner - Le Pas du renard
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 22 mars

Contenu

Roman - Policier

Le Livres des âmes

Fantastique - Tueur en série - Urbain MAJ jeudi 16 juin 2016

Note accordée au livre: 2 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 21,5 €

James Oswald
The Book of Souls - 2013
Traduit de l'anglais (Écosse) par Jean-Claude Mallé
Paris : Bragelonne, février 2016
408 p. ; 24 x 16 cm
ISBN 978-2-35294-933-6
Coll. "Thriller"

Necronomécosse

Pendant dix ans à Édimbourg, le Tueur de Noël a tué une femme à chaque fin d'année — y compris la fiancée de l'inspecteur Anthony McLean. Aujourd'hui, le cadavre d'une femme vient d'être retrouvé, et celle-ci a été assassinée selon le modus operandi du Tueur de Noël. Or il ne peut que difficilement récidiver : il s'agissait de Donald Anderson, un libraire en apparence paisible... qui vient de mourir en prison ! Un libraire qui prétendait que ses crimes étaient inspirés par un mystérieux Livre des Âmes qui n'a jamais été retrouvé... Pour compliquer l'affaire, la victime était la fille d'un truand connu du tout Glasgow. L'enquête s'annonce donc complexe surtout que Duguid, le supérieur de McLean, s'entend pour lui pourrir la vie. Et pour couronner le tout, de mystérieux incendies se déclenchent aux quatre coins de la ville — et ce même dans l'immeuble où habite McLean !
Voici donc le deuxième roman consacré à l'inspecteur McLean après De mort naturelle, qui avait surpris par l'intrusion d'un élément fantastique dans une enquête policière classique. L'élément fantastique est ici relégué au second plan malgré des promesses, et il relève plus d'un McGuffin. Selon le style commun aux best-sellers actuels, toute l'affaire est traitée sur le même ton, la narration étant lissée pour se conformer au ronron télévisuel, donnant l'impression que des éléments épars (le fait que la première victime du tueur soit la fille d'un truand, les voisins de McLean tenant une plantation de cannabis) sont évoqués pour être oubliés aussitôt. Le choix de ponctuer l'enquête de flashbacks nullement annoncés rend l'ensemble encore plus confus. Reste le personnage de McLean lui-même, faillible et intéressant, et cette ambiance de grisaille écossaise fort bien évoquée. Si on cherche juste "quelque chose de pas prise de tête pour lire dans le métro", alors Le Livre des âmes peut faire l'affaire.

Citation

On ne lit pas le Liber Animorum. C'est lui qui vous lit ! Il soupèse votre âme et, s'il lui trouve des défauts, il la dévore. Ce qui reste ensuite, c'est le mal à l'état pur.

Rédacteur: Thomas Bauduret jeudi 16 juin 2016
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page