Frères de sang

Personne n'est en sûreté quand le gouvernement prend les maisons des gens.
Edward Abbey - Le Feu sur la montagne
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 18 décembre

Contenu

Téléfilm - Noir

Frères de sang

Tueur en série - Vengeance MAJ mercredi 21 octobre 2009

Note accordée au livre: 3 sur 5


Inédit

Tout public

Prix: 0 €

Stéphane Kappes
Scénario adapté de l'œuvre de Mikaël Ollivier
Mikaël Ollivier (scénario inspiré de son œuvre)
Paris : Adrénaline, octobre 2009
90 min. couleur ;

Frères de sang sur France 2 mercredi

Brice est accusé d'avoir sauvagement assassiné ses petites amies. Martin, son petit frère, jure de le disculper. Pour les parents, défaitistes, au bord de l'implosion, leur fils est coupable. Deux flics tentent de percer la vérité et surtout de faire avouer Brice. Martin mène alors l'enquête précise et efficace que les flics ne font pas, confortés dans leur idée de la culpabilité de Brice par la découverte d'une nouvelle victime enterrée dans le jardin familial.
Téléfilm réalisé par Stéphane Kappes (Les Petits meurtres d'Agatha Christie), adapté du roman éponyme de Michaël Ollivier, qui signe là et le scénario et les dialogues, Frères de sang est un thriller psychologique haletant. Après un début champêtre qui fait peur (deux ados à vélo qui font la course), l'arrivée des flics dans une petite famille tranquille associée à la vision des filles assassinées - rouge du sang sur blanc des baignoires - nous met sur de bons rails sanglants et angoissants. On assiste alors à une double enquête, officielle et officieuse avant de se rendre compte que c'est la fameuse boîte de Pandore des secrets de famille qui s'ouvre devant nous. Que dire du personnage de Brice, très justement interprété par un Yvon Back qui nous émeut et nous interpelle tant le poids qu'il porte est immense : tout le téléfilm dépend de lui et aussi un peu de Olivier Loustau (Despart), qui tient le rôle du "bon flic". Moins de pathos, moins de musiques oppressantes et plus de rythme n'auraient pas nui, bien au contraire ! Certaines scènes tirent en longueur, on a l'impression de voir au ralenti. Et puis tout s'accélère dans les vingt dernières minutes. Le final rappellera forcément quelque chose aux amateurs de "Dexter"...

Avec Isabelle Renauld, Yvon Back, Olivier Loustau, Sophie Mounicot, Clément Chebli, Sylvain Dieuaide...
Téléfilm (90 min.) - France 2 - mercredi 21 octobre - 20 h 35.

Citation

- C'est pas mon frère !
- C'est ce que toutes les familles disent. C'est ça le problème : les familles...

Rédacteur: Julien Védrenne dimanche 18 octobre 2009
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page