L'Île du serment

Joséphine, technicienne de surface, exécutée à domicile, avait eu droit à une mort qui n'était pas à sa taille. Son meurtre faisait au moins trois ou quatre pointures de trop. Les énigmes avaient cessé de me fasciner. Celles des autres aussi bien que les miennes.
Didier Daeninckx & Mako - Dernière station avant l'autoroute
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Sang chaud
Voilà un étonnant roman de gangsters à la sauce coréenne. L'action se déroule à Guam, un quartier por...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 24 janvier

Contenu

Roman - Policier

L'Île du serment

Fantastique - Huis-clos - Assassinat MAJ jeudi 17 novembre 2016

Note accordée au livre: 4 sur 5

Poche
Réédition

Tout public

Prix: 9,8 €

Peter May
Entry Island - 2014
Traduit de l'anglais (Écosse) par Jean-René Dastugue
Arles : Babel, septembre 2016
520 p. ; 18 x 11 cm
ISBN 978-2-330-06683-3
Coll. "Noir"

Actualités

  • 12/06 Prix littéraire: Sélections 2015 des Trophées 813
    Si l'on se réfère à la lettre des adhérents de l'association "813 : les Amis des Littératures Policières" en date du 15 juin 2015, le premier tour du scrutin des "Trophées" a vu la participation de cent onze membres qui ont ainsi plébiscité 102 romans francophones, 123 romans étrangers, 53 bandes dessinées et 36 propositions pour le Prix Maurice Renault. La tradition veut que les cinq ouvrages les plus sollicités dans chaque catégorie participent à une ultime sélection de départage. Cette année, le Prix Maurice Renault doit composer avec six propositions (dont trois blogs, ce qui ne manquera pas du susciter le débat lors de la prochaine assemblée générale car si l'on admet les publications électroniques donc interactives, se posera nécessairement la question du multimédia comme les radios) car deux cinquième ex æquo complètent la sélection, et c'est sûrement lui le plus à suivre. Les autres sélections, qui sont bien plus "usuelles" dans le paysage littéraire, ont en leur sein de nombreux ouvrages qui ont déjà été ou sélectionnés ou primés, et sont donc nettement plus classiques, mais non moins qualitatives. Les adhérents de 813 ont jusqu'au samedi 19 septembre 2015 pour déposer leurs votes. L'annonce des lauréats aura elle lieu le dimanche 4 octobre 2015 pendant le Festival du polar de Villeneuve lez Avignon.

    Sélection 2015 du "Trophée du roman francophone ou recueil de nouvelles" :
    - Grossir le ciel, de Franck Bouysse (La Manufacture de livres) ;
    - Après la guerre, de Hervé Le Corre (Rivages, "Thriller") ;
    - L'Ange gardien, de Jérôme Leroy (Gallimard, "Série noire") ;
    - Aux animaux la guerre, de Nicolas Mathieu (Actes Sud, "Actes noirs") ;
    - Des forêts et des âmes, de Éléna Piacentini (Au-delà du raisonnable).

    Sélection 2015 du "Trophée Michel Witta-roman étranger ou recueil de nouvelles étrangères" :
    - 911, de Shannon Burke (Sonatine) ;
    - L'Île du serment, de Peter May (Le Rouergue, "Rouergue noir") ;
    - Kobra, de Deon Meyer (Le Seuil, "Seuil policiers") ;
    - Hérétiques, de Leonardo Padura (Métailié) ;
    - Une terre d'ombre, de Ron Rash (Le Seuil, "Cadre vert").

    Sélection 2015 du "Trophée Maurice Renault" (essai, étude, article de presse, magazine, Internet...) :
    - Krimi : une anthologie du récit policier sous le Troisième Reich, textes choisis, présentés et traduits de l'allemand par Vincent Platini (Anacharsis, "Fictions") ;
    - Carnet de la Noir'Rôde ;
    - La Tête en noir ;
    - Blog Action-Suspense, de Claude Le Nocher ;
    - Blog Actu du noir, de Jean-Marc Laherrère ;
    - Blog Les Lectures de l'Oncle Paul, de Paul Maugendre.

    Sélection 2015 du "Trophée de la bande dessinée" :
    - Bonbons atomiques, d'Anthony Pastor (Actes Sud-L'An 2) ;
    - Maggy Garrisson. 1, Fais un sourire, Maggy, de Lewis Trondheim & Stéphane Oiry (Dupuis, "Grand public") ;
    - Moi, assassin, d'Antonio Altarriba & Keko (Denoël Graphic) ;
    - Parker. Fun Island, de Richard Stark & Darwyne Cooke (Dargaud) ;
    - Petites coupures à Shioguni, de Florent Chavouet (Philippe Picquier).
    Liens : Grossir le ciel |Après la guerre |Aux animaux la guerre |911 |Kobra |Bonbons atomiques |Moi, assassin |Parker : Fun Island |Des forêts et des âmes |Franck Bouysse |Hervé Le Corre |Éléna Piacentini |Jérôme Leroy |Peter May |Deon Meyer |Leonardo Padura |Ron Rash |Anthony Pastor |Richard Stark |Darwyn Cooke |813 |Carnet de la Noir'Rôde | La Tête en noir | Festival du polar de Villeneuve lez Avignon

  • 28/03 Librairie: Coups de cœur du mois pour... frissonner de la librairie Garin (73)
  • 10/09 Librairie: Coup de folie à Terminus polar

Passé présent

Déjà auteur d'une trilogie écossaise, Peter May revient à ses racines gaéliques en nous livrant un roman onirique intense.
Simon Mackenzie, enquêteur de la police québécoise, est dépêché avec une équipe sur les îles de La Madeleine où, de mémoire d'homme, aucun meurtre n'a jamais été commis... jusqu'à maintenant. Insomniaque depuis son divorce, Simon évolue au ralenti au milieu de l'agitation de la scène de crime. Mais lorsqu'il voit pour la première fois la veuve de la victime, femme à la beauté intrigante et aussi principale suspecte, il est certain de la connaître. La tempête qui fait rage au-dessus de l'archipel se mêle à la confusion de Simon frappé par des bourrasques du passé depuis sa mystérieuse rencontre. Lorsqu'il était enfant, sa grand-mère lui racontait les aventures de son ancêtre, chassé de sa terre natale en Écosse en 1850, sa fuite en Amérique du Nord, son amour perdu... Et ce sont ces épisodes de la vie de son arrière-arrière-grand-père qui reviennent en rêve à Sime (son prénom en gaélique, prononcer "Sheem") lors de brèves périodes de sommeil. Tiraillé entre le passé et le présent, son aïeul et l'enquête, il semble égaré dans une réalité ouatée.
Plus on avance dans ces deux histoires, plus des liens se tissent délicatement. L'écriture de Peter May est élégante et précise – on frissonne plus d'une fois à l'idée de se retrouver au cœur de la tempête qui s'abat sur les îles ; et on peine à fermer le livre tant on est happé par ce récit complètement habité. Plus qu'une simple lecture divertissante, c'est une épreuve que l'on partage avec le héros, et on dévore les pages à la recherche d'une libération qui sortirait Sime de sa torpeur et qui nous permettrait d'aller enfin nous coucher, parce que l'on bosse le lendemain quand même !

Récompenses :
Trophée 813 Michèle Witta du roman étranger 2015

Citation

Gus am bris an latha agus an teich na sgàilean / Jusqu'à ce que le jour se lève et que les ombres s'enfuient.

Rédacteur: La Rédaction jeudi 17 novembre 2016
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page