Chat Noir. 3, Les Sillons du Diable

Le cimetière était situé au contrebas d'une maison de retraite. Les petits vieux jouissaient donc d'une vue imprenable sur l'avenir.
Nadine Monfils - Madame Édouard & La Nuit des coquelicots : les enquêtes du commissaire Léon - 1 & 2
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Tempête qui vient
Le titre de ce nouveau roman de James Ellroy, par ailleurs deuxième volet du "Second quatuor de Los Angel...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 07 décembre

Contenu

Roman - Policier

Chat Noir. 3, Les Sillons du Diable

Fantastique - Complot MAJ dimanche 04 décembre 2016

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

À partir de 9 ans

Prix: 11,9 €

Yann Darko
Paris : Gallimard jeunesse, mai 2016
288 p. ; illustrations en noir & blanc ;
ISBN 978-2-07-058116-0
Coll. "Roman junior"

Chevalier Cagouille à la rescousse

Après ses récentes aventures, le célèbre Chat Noir savoure un repos bien mérité et la présence d'un père qu'il pensait mort. S'il continue de s'entrainer, il a quelque peu perdu de sa motivation : son amoureuse est mariée à son pire ennemi, son meilleur ami est parti avec des forains vers la capitale et n'envoie aucune nouvelle, l'école l'ennuie toujours autant... Que ne donnerait-il pas pour un peu d'animation... À peine a-t-il eu le temps de formuler ce vœu que le "ciel" semble l'entendre : autour de chez lui, de nombreuses personnes sont victimes d'un étrange phénomène. Des "griffures de feu" apparaissent dans le ciel – les sillons du Diable – et, à chaque fois, une victime pétrifiée est retrouvée sur place. Quel étrange et surnaturel phénomène est-ce là ? Chat Noir est intrigué et déterminé à résoudre cette affaire... à moins qu'il n'en soit bientôt lui-même victime ? Qui donc alors trouvera les causes de cet étrange mal et le sauvera ?
Pour cet ultime tome des aventures de notre héros aux griffes d'acier, Yann Darko sort le grand jeu : phénomènes surnaturels, invasion du royaume, villes assiégées, chevalerie, tromperies, révélations incroyables, dangers effrayants, amour... Chat Noir et ses amis rassemblent à nouveau leurs talents, leurs méninges et leur courage pour affronter le redoutable prince Viktar et ses alliés, et ainsi sauver le royaume. Mais cette fois, il semblerait que ce soit Cagouille – bientôt fait chevalier Jean de la Cagouille et devenu proche de la Reine ! – qui soit le plus à même de les sortir de ce mauvais pas et de constituer leur meilleure chance ! Armé d'un jambon (oui oui, un jambon), auréolé par l'amour d'une jolie jeune fille qui l'encourage à se surpasser, et toujours béni par une incroyable chance, le jeune ami de Chat Noir prend une tout autre dimension et empreint ce roman de son humour et de sa roublardise.
Ce troisième tome, à l'image du premier, est superbement mené : le suspense est omniprésent, le danger également. De plus, Yann Darko parvient merveilleusement bien à renouveler cette série en donnant une place toute particulière à Cagouille, jusque-là personnage secondaire – peut-on espérer qu'il soit le héros d'une prochaine série ? Chat Noir tente une nouvelle fois de venir en aide à ses amis et va découvrir qu'il a également besoin de leur aide, et de contrer les machinations des Ratakass et de leurs chefs. Le cœur lourd, il doit aussi se résoudre à ce que la belle Phélina ne reste qu'un amour de jeunesse : elle est devenue une redoutable combattante déterminée à le tuer. Un apprentissage majeur et douloureux, mais indispensable pour le jeune homme qui se cache derrière le masque. Les dialogues sont plus que jamais savoureux (et ce largement grâce à Cagouille), les personnages toujours aussi sympathiques et plein de ressources, leurs rencontres permettent une nouvelle fois d'enrichir une trame déjà passionnante – bien meilleure que celle du deuxième tome ! On ne peut donc que regretter la fin des aventures de Chat Noir, tout en se réjouissant que Yann Darko nous ait ainsi livré une série d'aussi bonne qualité.

Citation

L'ai est si doux, la végétation si belle, l'horizon vallonné si paisible! De quel droit la guerre des hommes vient-elle troubler l'ordre délicat de la nature en paix?

Rédacteur: Catherine Thiéry dimanche 20 novembre 2016
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page