L'Abbaye blanche

Vous me prenez pour un Rouge. Ma révolution consiste à identifier les criminels. Quatorze mensurations d'un suspect valent mieux qu'une confession arrachée de force.
Stéphane Michaka & Cédric Aussir - Cité 19
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 22 mai

Contenu

Roman - Policier

L'Abbaye blanche

Disparition - Secte - Rural MAJ mercredi 20 septembre 2017

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 21,5 €

Laurent Malot
Paris : Bragelonne, septembre 2016
334 p. ; 24 x 16 cm
ISBN 979-10-281-0108-4
Coll. "Thriller"

Jurassienne blonde

On le sait, il ne se passe jamais rien du côté de Nantua, dans les montagnes du Jura. Sauf que le policier Mathieu Gange fait face à deux meurtres d'une grande brutalité. Le seul témoignage veut que l'une des victimes, retrouvée morte dans sa chambre d'hôtel, était accompagnée d'une femme blonde dont la description ressemble fort à Gaëlle, l'épouse de Gange, disparue sans laisser de traces plusieurs mois auparavant, le laissant seul avec leur fille de six ans. Les morts semblent liées à une abbaye abritant des moines fort peu catholiques, mais très bien protégés...
Décidément, le Jura a la cote chez les auteurs de polar ! Précédent d'un mois Les Arbres, en hiver, de votre humble serviteur sous un nom d'emprunt, celui de Laurent Malot prend la forme d'une enquête extrêmement classique utilisant le bon vieux thème, un peu oublié de nos jours, des sectes mais sans tomber dans les grands effets du thriller industriel. On pourrait donc croire à un énième téléfilm prémâché — la forme, majoritairement en dialogue, souvent crédibles et bien sentis, trahit son origine sous forme de scénario —, s'il n'y avait des protagonistes mieux dessinés qu'à l'habitude et surtout une science de la narration digne de la faconde des meilleurs auteurs populaires. Ceux qui déplorent le côté social dépressif du polar hexagonal (généralement sans prendre la peine de voir si la production correspond à leurs préjugés) ou la doxa du "quelque chose de pas prise de tête pour lire dans le métro" (ce qui n'a rien de forcément déshonorant, faut-il le préciser) peuvent y jeter un œil entre deux volumes plus consistants. Parfois, ça fait du bien...

Citation

La rentabilité policière, rengaine du ministère de l'Intérieur. Un bon flic est un flic qui a des résultats, les résultats se mesurant en affaires résolues, en inculpations prononcées, en délinquants arrêtés et, au final, en cellules occupées. Une démocratie qui va bien est une démocratie avec des prisons pleines.

Rédacteur: Thomas Bauduret mercredi 20 septembre 2017
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page