Une étude en noir

Ton boulot, expliqua Gene, c'est de faire ce que je dis, quand je le dis, et si tu en es capable, on se serrera la main dans quelques semaines et on se séparera extrêmement riches.
Chris Haslam - Alligator Strip
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 18 mars

Contenu

Nouvelle - Noir

Une étude en noir

Social - Musique - Urbain MAJ vendredi 21 décembre 2018

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 16 €

John Harvey
Traduit de l'anglais par Jean-Paul Gratias, Karine Lalechère
Paris : Rivages, octobre 2018
330 p. ; 20 x 12 cm
ISBN 978-2-7436-4525-0
Coll. "Noir"

Sur un air mélancolique prenant

John Harvey nous donne régulièrement des romans qui ont pour cadre la Grande-Bretagne et ses petites gens, englués dans la vie, écoutant du jazz ou du blues pour trouver encore un peu de beauté dans ce monde. À leur manière, les héros uniques ou récurrents de l'auteur essaient de colorier un peu le paysage, en se doutant bien que cela sera vain ou provisoire. Mais ça ne les empêche pas de continuer même si, parfois, ils découvrent des criminels qu'ils ne pourront pas inculper, car ils n'ont aucune preuve, ou alors ces assassins ont agi sans le désir de tuer, et cette mort n'est qu'un effet collatéral de leur propre égoïsme ou bêtise.
Les dix nouvelles donnent un éventail des différents personnages qu'a évoqué John Harvey autour de sa carrière : on retrouvera avec plaisir Charles Resnick, Frank Elder ou Kiley, et l'auteur nous présentera quelques autres portraits de "nouveaux" personnages qui ne feront peut-être qu'un passage. Que ce soit des nouveautés ou des personnages dont le portrait est déjà dressé dans l'œuvre, on lira avec bonheur ces vignettes sur les petites gens, les foyers modestes, les coups du sort, les visites de clubs enfumés où, entre deux solos de saxophone, deux verres d'alcool, on échange sur la malignité du monde, le désarroi, les petites luttes du quotidien. Une des nouvelles évoquera même le sort des immigrants de l'Est que l'on exploite, comme les nouveaux esclaves modernes du capitalisme britannique.
Mais ce que l'on aperçoit surtout, c'est le style musical de John Harvey sur ces vignettes qui ne décrivent pas forcément une action trépidante, mais installent des atmosphères, des scènes très cinématographiques (dans la grande tradition du roman noir et du film noir qu'évoque John Harvey dans sa préface). Au cœur du recueil, il y a une nouvelle, écrite à la première personne, ce qui est rare chez l'auteur, autour d'un batteur qui courre après les cachetons, commence à se droguer, sombre dans l'addiction, puis trouvera une forme de rédemption en voulant "venger" une amie tuée. Elle résume à elle seule la tentation musicale, les clubs où l'on se mélange, la vie des gens humbles, la violence qui peut surgir à n'importe quel moment, le besoin de justice. Bref : tout l'univers humain et humaniste qu'a su développer John Harvey au cours de sa riche carrière.

NdR - Le recueil comporte les nouvelles suivantes : "Promesse" ("Promise", 2005), "Vérité" ("Truth", 2002), "Billie's blues" (2002), "Plein nord" ("Due North", 2002), "Chance" ("Chance", 2003), "Chez soi" ("Home", 2005), "Batteur inconnu" ("Drummer Unknown", 2004), "Asile" ("Asylum", 2005), "Just Friends" ("Just Friends", 2006) & "Trouble in Mind" ("Trouble in Mind", 2007).
À part "Billie's blues", nouvelle offerte hors commerce par Rivages il y a quelques années, "Chance", publiée dans Demain ce seront des hommes et "Batteur inconnu", qui apparait dans Jazz Me Blues, les autres nouvelles sont à l'humble connaissance du rédacteur inédites en français.

Citation

S'il est encore en vie, ce qui m'étonnerait, il doit végéter dans un foyer quelconque. j'espère qu'il ne dort pas dehors, le pauvre con, ajouta-t-elle avec un frisson.

Rédacteur: Laurent Greusard vendredi 21 décembre 2018
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page