Caïn

Je ne m'identifie pas Joanna, je suis un professionnel ! Et je n'aime pas vois insinuations ! j'ai toujours su faire la part des choses. Je sais garder la tête froide, moi, bordel de merde !
Élisa Vix - Rosa mortalis
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 25 mars

Contenu

Roman - Thriller

Caïn

Huis-clos - Médical - Complot MAJ mardi 26 février 2019

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 12 €

Dario Alcide
Paris : Farence Corp, novembre 2018
220 p. ; 21 x 15 cm
ISBN 978-2-9565405-0-2

Une intrigue en pièces détachées

Caïn est un jeune garçon qui vient d'arriver dans un nouvel orphelinat. Il y découvre de nouveaux amis mais l'atmosphère est étrange : le personnel d'encadrement a l'air de protéger les enfants mais est en même temps distant. Certains pensionnaires sont parfois opérés alors qu'ils n'ont pas l'air malades ni blessés. Une des jeunes encadrantes semble bien plus ennuyée que les autres et elle aimerait faire quelque chose pour Caïn, car elle connait les coulisses des raisons de l'existence de cet orphelinat et de ce qui s'y passe. En tout cas, Caïn, même s'il n'a pas toutes les informations nécessaires, comprend qu'il lui est préférable de quitter l'orphelinat le plus vite possible. Il va alors se servir de sa grande intelligence pour essayer de s'évader, en emmenant avec lui quelques autres pensionnaires.
Dario Alcide a surtout, pour l'instant, écrit pour les enfants et les adolescents. On retrouve dans l'écriture simple et efficace de ce roman les restes de ces travaux antérieurs. L'amateur éclairé, surtout dans les domaines qui lient policier et science-fiction, repèrera vite ce qui pourra être le cœur de l'intrigue et aura ainsi une longueur d'avance sur les personnages qui, étant des enfants, auront du mal à bien comprendre ce qui pourra leur arriver. D'autres auteurs auraient pris un peu plus de temps, au départ, pour épaissir le secret, forcer le trait sur les mystères qui pourraient expliquer la situation et auraient créé une grande ambiance de malaise. Dario Alcide, lui, va directement à l'essentiel et concentre son attention plus sur son personnage central dans cette tentative assez intéressante de construire une intrigue dystopique, plus spécifiquement destinée à un jeune public qui découvrirait le genre.

Citation

Ce soir-là, lorsque Caïn sortit de la douche, Ivan l'attendait. Ce n'était pourtant pas son jour. Le grand adolescent, virtuellement âgé d'un peu plus de seize ans, se figea.

Rédacteur: Laurent Greusard mardi 26 février 2019
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page