Un homme parfait

Il avait l'impression de se battre avec l'Hydre de Lerne : pour chaque meurtrier mis derrière les barreaux, il en découvrait deux autres encore plus monstrueux.
Johana Gustawsson - Block 46
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 15 septembre

Contenu

Roman - Thriller

Un homme parfait

Psychologique - Social - Enlèvement MAJ mercredi 06 mars 2019

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 19,9 €

Jo Jakeman
Sticks and Stones - 2018
Traduit de l'anglais par Charlotte Faraday
Paris : Marabout, janvier 2019
266 p. ; 23 x 15 cm
ISBN 978-2-501-12271-9
Coll. "Black lab"

Pour le pire et pour le pire

Imogen a épousé Phillip Rochester, un policier sauveur de la veuve et de l'orphelin. Ensemble, ils ont eu un enfant. En plus d'être manipulateur, Phillip est volage et est parti avec Naomi. Et comme il n'aime pas partager, il aimerait continuer à régenter la vie de son ex-femme. Pressé par le temps, il souhaiterait qu'elle signe rapidement les papiers du divorce. Après une violente dispute, Imogen réussit à enfermer son ex-mari dans la cave. Se pose alors la question essentielle qui est à la base de ce roman de Jo Jakeman : que faire de lui ? Elle rencontre Naomi qui, elle, sort de l'hôpital où l'a envoyé son mari (au portrait initial déjà peu flatteur s'ajoute la violence et les coups portés sur sa compagne). Les deux femmes comprennent que le mari parfait est peut-être une sombre crapule. C'est le moment que choisit Rachel, la première épouse, pour venir les voir. Si elle trouve des excuses au beau et charmant Phillip, elle tombe néanmoins d'accord avec les deux femmes qui lui ont succédé. Il est important d'agir... D'autant que Philip risque de parvenir à s'échapper et voudra, c'est logique, se cacher.
Raconté sous forme de compte à rebours, à partir de l'enterrement de Phillip, Un homme parfait montre justement comment un pervers narcissique peut coincer des proies et les embobiner durant des longues années. Prêt à tout pour réussir, car ses plans craquent sous toutes les coutures, Phillip se montre odieux du début à la fin, face à trois femmes, trois variantes d'un jouet dont il abuse. Le tout avec son lot de sombres secrets révélés parcimonieusement. Le format et le style sont classiques, mais le récit est particulièrement enlevé et construit avec soin. Une réussite.

Citation

Je pensais me sentir libérée d'un fardeau. En vérité, dès l'instant où les rideaux se ferment sur le cercueil doublé en satin de Phillip Rochester, tout ce que je ressens, c'est une indigestion.

Rédacteur: Laurent Greusard mercredi 06 mars 2019
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page