Mortel mariage

Le type du balcon d'en face l'observait. Duchesne soutint ce regard piqué d'ombre. Il se demanda ce que les légistes pouvaient bien lire dans le cœur des hommes.
Collectif - Paris jour
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 17 juin

Contenu

Roman - Thriller

Mortel mariage

Assassinat - Chantage - Poison MAJ mercredi 17 avril 2019

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 20,99 €

Mary Jane Clark
Footprints In the Sand - 2013
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Sebastian Danchin
Paris : Archipel, avril 2019
240 p. ; 24 x 16 cm
ISBN 978-2-8098-2616-6
Coll. "Suspense"

Pudding à l'arsenic

Toujours actrice reconvertie à mi-temps dans la pâtisserie, Piper Donovan quitte un morne New York hivernal pour se rendre à Sarasota, en Floride, pour le mariage de sa cousine Kathy Leeds. Non seulement elle est chargée de confectionner sa pièce montée spéciale, mais elle est également demoiselle d'honneur. Cependant, les festivités semblent mal tourner. D'abord, une autre dame d'honneur, Shelley Lecœur, disparaît mystérieusement. Ensuite, Roz Golubock, une voisine âgée voit sa voiture quitter la route, poussée par un autre automobiliste. Or l'accident endommage sa mémoire, si bien qu'elle ne peut donner le moindre indice sur les circonstances du drame. Elle qui, pourtant, a vu un homme charger un cadavre de femme dans sa voiture... Lorsque l'auto de Shelley est retrouvée avec du sang sur les sièges, la police prend l'affaire au sérieux. Il y a un assassin au paradis, et si Levi Fisher, un ami de la famille élevé dans la foi amish profitant de la rumspringa, cette période où il a le droit de connaître le monde avant de s'enfermer dans sa communauté, connaît son identité, l'assassin le fait chanter en menaçant de tuer sa sœur. Puis le cadavre de Shelley est découvert sur une plage. La solution est peut-être à trouver dans les créations originales de Levi, des porte-bonheurs cachant des messages codés. Mais il va falloir faire vite, car l'assassin a pris pour cible Piper elle-même avec un moyen original de l'empoisonner...
Les lecteurs habitués de Mary Jane Clark savent que son œuvre ne risque pas de coller des ampoules sur la dure-mère... On est plutôt dans le roman "pour insomniaque et ferroviaire", qui se laisse lire le temps d'un voyage sans forcément marquer les mémoires. Et pourquoi pas ? Le polar étant à la base une littérature populaire, n'a-t-il pas le droit d'assumer cet héritage ? Un roman de pure distraction doit donc respecter son contrat avec le lecteur, soit passer le temps sans insulter son intelligence. Et dans cette histoire très classique qu'Agatha Christie n'eut point reniée, sauf que la doxa actuelle impose des chapitres courts, le tout fonctionne correctement sans invraisemblances, ni trous avec même un peu plus d'idées que dans la moyenne du genre. Il y a un public pour ça, et si on est plus dans le téléfilm (de luxe) que le film noir, l'ensemble se lit très agréablement. Contrat parfaitement rempli, donc.

Citation

Elle n'arrivait pas à croire qu'elle en soit arrivée là. Elle n'aurait jamais imaginé un jour en être réduite à recourir au chantage. Ses trois enfants, un compte en banque désespérément vide et les créanciers qui la harcelaient avaient suffi à changer la donne.

Rédacteur: Thomas Bauduret mercredi 17 avril 2019
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page