Ceci est mon corps

Ce que les truands à l'origine du crime semblent ignorer, c'est que leur vilain monde est farci d'indicateurs, de mouchards.
Christian Chatillon - Contre-enquête sur l'Affaire de Broglie
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 21 août

Contenu

Roman - Noir

Ceci est mon corps

Social - Huis-clos - Crépusculaire MAJ lundi 05 août 2019

Note accordée au livre: 4 sur 5

Poche
Inédit

Tout public

Prix: 9,9 €

A Martyr for Susan Kosasovich - 2008
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Yoko Lacour
Paris : Les Arènes, avril 2018
190 p. ; 18 x 11 cm
ISBN 978-2-35204-745-2
Coll. "Equinox"

Un Vendredi saint peu catholique

Nous sommes à Joliet dans l'Illinois. Une ville industrielle qui ressemble à beaucoup de villes du même genre, un peu comme celle décrite dans le film Voyage au bout de l'enfer. Une ville basée sur ses ouvriers, durs à la tache, prêts aux bagarres et aux beuveries. À Joliet, il y a un bar où se réunit la jeunesse travailleuse ou désœuvrée de la ville. Le patron tient son bar normalement sauf chaque Vendredi saint. Ce soir-là, il boit plus que de coutume pour "célébrer" la mort de sa femme. C'est une soirée où il ne vérifie rien et où les adolescents en profitent pour prendre la plus sévère cuite de leur année. Parmi les fêtards de ce soir, un couple particulièrement déglingué : Joey et son amie Darly. Ils sont ensemble depuis plusieurs années, mais Joey accepte les nouvelles venues et Darly est connue pour avoir couché avec des Noirs. Il y a également Suzy, une jeune innocente, qui entend perdre son pucelage au cours de cette soirée - justement avec le beau Joey -, et Mickey, un jeune homme un peu simple qui est amoureux d'elle et qui, ayant perdu des doigts au travail, dispose d'un bandage qu'il ne doit pas ouvrir. Toute la soirée va virer au pandémonium avec tout un lot d'orgies alcooliques et sexuelles accompagnées de vomissements, idioties variées, jets divers de liquides organiques et autres destructions de matériel, ce qui bien entendu changera les protagonistes au matin, et ce de manière irrévocable.
Le roman de Patrick Michael Finn est court et se concentre sur cette nuit, entrant dans les détails glauques et reconstituant soigneusement la façon dont cette fête, déjà étrange au départ, va déraper dans tous les sens, et servir de révélateur. En ce sens, sans crimes, c'est un roman noir qui présente des personnages, au plus fort d'un choix. Ceci est mon corps montre bien une soirée et ses conséquences, comme un passage initiatique qui va transformer ceux qui y participent.

Citation

Mickey se hissa sur le mur et sauta dans la barge en train de passer. Suzy l'entendit pousser un grognement en atterrissant. Mickey se mit à rire tandis que la barge s'éloignait de Joliet et naviguait cap au sud pour toujours.

Rédacteur: Laurent Greusard mercredi 10 juillet 2019
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page