Trahisons en terres celtes

Embrouille sur les réseaux sociaux : après la dématérialisation de millions de comptes, on ne sait plus qui nous aime.
Renaud Marhic - Les Lutins urbains. 2, Le Dossier Bug le Gnome
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Tempête qui vient
Le titre de ce nouveau roman de James Ellroy, par ailleurs deuxième volet du "Second quatuor de Los Angel...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 08 décembre

Contenu

Roman - Policier

Trahisons en terres celtes

Fantastique - Hard boiled - Ésotérique MAJ mardi 06 août 2019

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 22 €

Philippe Ward & Sylvie Miller
Rennes : Critic, juin 2019
380 p. ; 20 x 13 cm
ISBN 978-2-37579-124-0
Coll. "Fantasy"

Retour aux origines

Tout pourrait laisser penser que nous avons affaire à un détective privé dans la grande lignée du genre : un homme bourru, cynique, doté d'une secrétaire maligne et jolie, avec laquelle il entretient une relation ambiguë, sirotant constamment des verres de whisky et capable de discuter avec des représentants des bas-fonds comme des plus hautes sphères de la société. Seule différence, mais elle est de taille, Lasser (c'est le nom du détective) vit dans un univers extrêmement différent. Les dieux ancestraux n'ont pas disparu. Ils ont des pouvoirs surhumains qui les font régner sur la Terre, et ils se disputent constamment entre eux. Pour régler leurs problèmes, ils utilisent parfois les compétences de Lasser, un homme qui a beaucoup de chance et qui est capable de démêler les plus tortueuses intrigues. Mais Lasser vit au Caire, où il est protégé d'Isis. Pourtant, il est d'origine gauloise. Une Gaule qu'il a été obligé de quitter il y a longtemps, suite à des conflits avec le patron de la pègre marseillaise. D'ailleurs, ses deux parents y sont morts dans des circonstances étranges. Dans Trahison en terres celtes, malgré les ennuis qu'il risque, Lasser se met en route pour Marseille où il doit retrouver un mystérieux client. C'est le début d'une aventure où il va rencontrer différents panthéons, divers héros et hommes de légende, et résoudre ce que est sans doute sa plus périlleuse enquête, en même temps qu'il mettra enfin en lumière la vie et la mort de ses parents.
Cinquième volet d'une série, et conçu, d'après Sylvie Miller et Philippe Ward, ses auteurs, comme l'ultime, Trahison en terres celtes est à la fois un retour aux sources, aux origines du héros, et une façon de conclure en beauté. L'intrigue, basée sur une suite d'aventures qui font avancer l'enquête, de manière rythmée, est l'occasion de décrire avec humour et tendresse un univers étrange et merveilleux. Le contraste entre ce détective très Dashiell Hammett, et les éléments de fantasy (les dieux, les différentes légendes et personnages mythiques) sont l'occasion de descriptions bien menées où l'ironie n'est jamais absente. Entre des événements très "réalistes" et des moments de plaisanteries et de clins d'œil (les connaisseurs retrouveront telle ou telle personne des milieux des littératures de l'imaginaire et même suivront une bataille homérique - ou rabelaisienne - dans une taverne rennaise mettant en scène l'équipe éditoriale des éditions Critic), le récit fonce pour le plus grand bonheur des amateurs qui trouveront un certain charme, voire un charme certain, dans cette évocation haute en couleur d'un univers alternatif, intelligent et bien construit que l'on quittera donc à regret.

Citation

J'étais tranquillement accoudé au bar du Sheramon devant un verre de mon whisky favori lorsque la porte du bar s'est ouverte.

Rédacteur: Laurent Greusard mardi 06 août 2019
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page