Son vrai visage

Les haines sont mortelles dans ce monde, dès qu'on ronge le même os…
Jean-Jacques Fiechter - Immortelle
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Lovecraft Country
"Encore un machin lovecraftien", me suis-je dit in petto. Il est vrai que je suis un grand fan du maître ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 08 juillet

Contenu

Roman - Thriller

Son vrai visage

Politique - Social - Complot MAJ mardi 10 décembre 2019

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 20,9 €

Karin Slaughter
Pieces of Her - 2018
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Ève Vila
Paris : HarperCollins France, avril 2019
572 p. ; 21 x 14 cm
ISBN 979-10-339-0230-0
Coll. "HarperCollins Noir"

Passé boomerang

Laura est une femme qui a réussi sa vie professionnelle (elle soigne les troubles de la parole). Son seul souci c'est Andy, sa fille de trente ans, qui n'a pas l'air d'être capable de s'insérer dans le monde des adultes. Pourtant, un jour, Andy va devoir être obligée de se surpasser car une étrange situation va déraper. Alors que les deux femmes se trouvent au restaurant, un jeune homme entre et abat leurs voisins de table. Puis, comme il voit Andy avec une sorte d'uniforme (elle est standardiste dans la police), il s'approche d'elle, espérant un "suicide par policier interposé". Mais c'est Laura qui réagit vite et qui tue le forcené. La scène a été filmée, et trouble Andy car sa mère a l'air d'avoir effectué ce crime en toute conscience, comme si elle répétait un geste mille fois exécuté, et n'éprouvait aucun remords. Pire : il semblerait qu'elle n'a pas paniqué lors de l'attaque. Les choses se compliquent lorsqu'un inconnu essaie de venir tuer Laura et que cette dernière demande à sa fille de fuir, en lui donnant des indications pour récupérer une voiture où se trouve beaucoup d'argent. Quels secrets peut bien cacher Laura ? C'est ce que devra tenter de comprendre sa fille tout en tentant d'échapper à de mystérieux personnages qui semblent la poursuivre avec des intentions bien malveillantes.
Karin Slaughter voit ses thrillers figurer sur la liste des best-sellers, et nul doute qu'elle a du métier pour écrire une histoire et nous entraîner à la suite de ses personnages. C'est encore le cas avec ce roman, où même si l'on comprend vite les tenants et les aboutissants de ces meurtres, grâce à une intrigue qui, après une première partie centrée sur la mère et la fille, va alterner avancée de l'histoire et flashbacks pour nous expliquer en détails les raisons de cette aventure. Le suspense est construit avec soin et les portraits des personnages dressés avec méticulosité deviennent vivants. L'intrigue, elle, est plus convenue, avec des secrets de famille, des secrets politico-financiers et le retour sur des éléments que l'on croyait (à tort) un peu absents de la scène américaine, des informations qui reviennent aujourd'hui comme pour nous aider à nous souvenir d'un moment où les États-Unis ont connu eux aussi leurs groupes gauchistes terroristes, leur Action Directe qui a eu à peu près la même dérive et la même fin peu glorieuse que la nôtre.
Son vrai visage a le mérite d'être construit de manière intelligente et efficace, de présenter des lieux, des acteurs et des situations intéressantes pour un résultat honorable, un thriller de bonne facture.

Citation

Laura dit quelque chose, plutôt un grognement que des mots. Il continua de lever le revolver. Essaya de viser. Laura ramena la lame vers l'avant et la fit sortir par la gorge.

Rédacteur: Laurent Greusard mardi 10 décembre 2019
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page