Avril sanglant

– Chouette sabre. Votre arme de service ?– On l'a trouvé dans les ruines... avec 17 cadavres.– 18 maintenant, chef ! 
Olivier Vatine & Jian Yi - 9 Tigres : Xiao Wei
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Vigilance
Dans un futur proche et indéterminé des États-Unis, une émission de téléréalité captive les populations :...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 25 octobre

Contenu

Roman - Policier

Avril sanglant

Enlèvement - Vengeance - Attentat MAJ mercredi 11 décembre 2019

Note accordée au livre: 1 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 10,9 €

Edmond de Roquebrun
Paris : Le Panthéon, novembre 2019
80 p. ; 21 x 14 cm
ISBN 978-2-7547-4762-2
Coll. "Roman"

Pardon et oubli

On se souvient sans doute encore de l'attentat d'avril 2017 sur le pont de westminster. les blessures ne sont pas guéries alors qu'un nouvel attentat vient de toucher la ville de Londre. Or il se trouve que, quelques jours après, la police doit enquêter sur un meurtre horrible. On vient en effet de retrouver un corps mutilé, et les premières constatations laissent penser qu'il s'agit d'un musulman de la ville. Ce crime serait-il lié aux attentats ? S'agirait-il d'un complice qu'il fallait faire taire ? À moins qu'il ne s'agisse de représailles de "bons citoyens" britanniques... Lorsqu'une femme âgée vient parler de la disparition de son fils, lui aussi musulman, et que des vidéos arrivent, envoyées par le tueur et montrant les derniers instants de la victime torturée, la police est de plus en plus perplexe. Les pistes vont être remontées.
Difficile de résumer un livre très mince dont l'intrigue tient sur le fil de l'enquête classique et avançant par à-coups des policiers de base de la capitale anglaise. Les personnages sont des pions qui avancent, racontent, et l'histoire suit, sans approfondissement psychologique ou descriptions fortes, juste comme un caillou qui roule sur une pente. Tout ceci ressemble à une longue rédaction de collégien plus ou moins doué, et le maigre tout s'oublie extrêmement vite. Et l'on est en mesure de s'interroger car cet oubli miséricordieux est peut-être ce qui peut arriver de mieux à cet Avril sanglant ni fait ni à faire.

Citation

Lisa ne parle pas du contenu du colis qui lui est destiné, ni de celui reçu au sein des bureaux de police, mais elle ne peut faire autrement que de lui confirmer l'enlèvement de son mari.

Rédacteur: Laurent Greusard mercredi 11 décembre 2019
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page