Régression

Passagers. Ma place est à l'avant. La vôtre est à l'arrière. Restez-y.
Joon-ho Bong - Le Transperceneige
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Lovecraft Country
"Encore un machin lovecraftien", me suis-je dit in petto. Il est vrai que je suis un grand fan du maître ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 04 juillet

Contenu

Roman - Thriller

Régression

Ésotérique - Complot - Apocalyptique MAJ mercredi 12 février 2020

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 20,9 €

Fabrice Papillon
Paris : Belfond, octobre 2019
460 p. ; 23 x 14 cm
ISBN 978-2-7144-8078-1

Rituel de chair

Ajaccio. Les policiers Marc Brunier et Vannina Aquaviva sont appelés dans le golfe de Bonifacio, où ont été découverts dans une grotte des cadavres massacrés avec un acharnement dérangeant et même des actes de cannibalisme. Puis le cœur manquant d'un des suppliciés est retrouvé à quatre-vingts kilomètres de là, dans un des plus anciens sites mégalithiques, en compagnie de moutons sacrifiés. Vannina Aquaviva est mazzera, une forme de chamane corse, et même mazzera acciaccatore, dont les songes annoncent toujours la mort d'un proche, donnant une résonance certaine à ces meurtres. Un spécialiste annonce que la victime au cœur arraché a été tuée par la piqûre d'une raie armée, espèce très venimeuse, la même mort que le légendaire Ulysse à son retour d'Ithaque : un véritable assassinat rituel relevant d'une mise en scène élaborée. Lorsqu'on découvre des restes humains à côté d'une caisse associée au trésor de Rommel, Vannina Aquaviva plonge à son tour... et tombe sur un véritable colosse qui affronte et tue son collègue Xavier Beaupin. C'est alors qu'une scène de crime est découverte en Espagne, dans un lieu également chargé d'histoire. Quant aux analyses d'ADN prises sur les lieux, elles sont rejetées par l'ordinateur comme si elles ne correspondaient à rien de connu. Et s'il s'agissait effectivement de meurtres élaborés selon des rituels remontant à l'Antiquité afin de faire aboutir une prophétie plurimillénaire ? Et si les récits de géants, de la Bible à Rabelais, détenaient une vérité occultée depuis des siècles ?
Il est dommage que la quatrième de couverture vende la mèche sur l'origine de la menace tant Fabrice Papillon s'ingénie à maintenir le suspense. De là à dire qu'on sabote une partie de son travail... on ne peut pas non plus reprocher à l'auteur de manquer d'ambition à travers cette histoire qui prend ses racines à la Préhistoire et dont les désormais classiques intercalaires brassent de nombreux personnages historiques, s'écartant du polar pour se terminer en fiction apocalyptique au sens premier du terme. Au point d'évoquer parfois les mânes de Jimmy Guieu, le spécialiste des théories occultes et des notes de bas de page "authentiques", à force de mêler complots et ésotérisme, Atlantes compris ! Il est juste dommage que si l'auteur réussit des séquences évocatrices, à force de vouloir ménager le suspense, la narration est parfois un peu chaotique, tant elle brasse de thèmes et d'événements avec parfois quelques images saisissantes (la course-poursuite sur les toits parisiens) quitte à noyer le poisson. Cela dit, en tant que thriller ce roman joue parfaitement son rôle.

Citation

Le cadavre ressemblait à un "kit" qui n'attendait qu'une chose : qu'on emmanche chaque membre et ranime l'ensemble façon Frankenstein.

Rédacteur: Thomas Bauduret mercredi 12 février 2020
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page