Deux balles

Cet homme va lui faire subir les pires atrocités et elle devra vivre avec. Cela la hantera toute sa vie et elle deviendra folle.
Paul Cleave - La Collection
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Tu entreras dans le silence
Lorsque les soldats français partirent au combat, en 1914, c'était avec la certitude de rentrer rapid...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 08 avril

Contenu

Roman - Noir

Deux balles

Guerre - Immigration clandestine - Trafic MAJ vendredi 21 février 2020

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 18,5 €

Gérard Lecas
Paris : Jigal, février 2020
216 p. ; 20 x 13 cm
ISBN 978-2-37722-089-2
Coll. "Polar"

Séquelles de la guerre

Vincent et Willy sont deux frères d'armes qui ont combattu ensemble en Afghanistan. Willy a été grièvement blessé et se bat maintenant avec d'autres armes pour recouvrir un peu de mobilité dans un hôpital de Marseille. Vincent, lui, commence des recherches pour acheter un camion pour en faire un food-truck accessible au fauteuil roulant de son ami. C'est bien sûr une idée originale mais qui fait écho à un rêve commun : ouvrir restaurant ambulant au retour des combats. En attendant, Vincent s'est installé chez son père, avec qui il s'entend difficilement depuis que leur mère a quitté le domicile. Son père est le patron d'un hôtel au cœur d'une polémique car il accueille des migrants en attente de régularisation et, s'il perçoit des indemnités, certains habitants lui reprochent d'avoir attiré les migrants dans ce coin. En plus, les deux frères de Vincent travaillent avec une équipe de truands locaux qui visiblement profitent largement de ces migrants. Ayant besoin d'argent, Vincent est prêt à effectuer quelques petites missions pour ses frères, mais lorsqu'il se rend compte que la légalité n'est pas forcément au bout du chemin, il commence à douter. Et c'est bien parmi ces migrants qu'il retrouve Hamid, un ancien interprète afghan qui a travaillé pour l'armée française et a dû fuir son pays. Pourquoi alors Hamid surveille-t-il ou protège-t-il Leila et son fils, eux aussi réfugiés ?
À travers des cas concrets, et sans verser dans le manichéisme (on verra par moments que les migrants eux aussi sont dans de telles situations qu'ils pensent que seule la violence et l'illégalité peuvent les dépanner), Gérard Lecas construit une intrigue solide autour de son personnage central. La figure d'Hamid, celle de Willy et d'autres seconds rôles (la famille de Vincent par exemple) sont esquissés en quelques lignes mais avec une présence forte. Deux balles est une bonne vue en coupe de la situation complexe qui peut exister dans des territoires aux marges, dans cette zone floue où la légalité est difficile à cerner, où les forces de l'État laissent se créer des situations tordues mais gérables tant qu'elles ne touchent pas au cœur de la vie quotidienne des "honnêtes" citoyens. C'est également un roman qui évoque les désastres de la guerre à la fois sur les populations locales, mais aussi à l'extérieur, sur ceux qui en profitent et ceux qui la subissent dans leur chair, de manière différentes. Le roman n'est pas uniquement un brûlot politique ou un tract, mais un récit éminemment construit, aux personnages crédibles et humains, qui présentent des situations fortes et réalistes. Deux balles, de Gérard Lecas, est un roman à suspense et humaniste qui nous emporte sur des sentiers terribles.

Citation

On ne peut plus l'arrêter, le vieux, on le sent bourré d'une rancœur trop longtemps macérée et qui veut à tout prix expulser ses vapeurs viciés. Les mots se précipitent dans sa bouche, se font durs et violents pour en sortir plus vite.

Rédacteur: Laurent Greusard vendredi 21 février 2020
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page