La Nuit d'avant

Sarah Lund fixa l'instantané granuleux qui perdait ses couleurs avec l'âge. Trois visages, deux morts, le troisième enfermé dans sa propre culpabilité inavouée.
David Hewson - The Killing
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Succession
Le Kimbavu est un État imaginaire d'Afrique Centrale isolé du monde et pourvu de son dictateur local....
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 01 octobre

Contenu

Roman - Thriller

La Nuit d'avant

Psychologique - Social - Disparition MAJ mercredi 17 juin 2020

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 21 €

Wendy Walker
All Is Not Forgotten - 2016
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Karine Lalechère
Paris : Sonatine, juin 2020
352 p. ; 22 x 14 cm
ISBN 978-2-35584-782-0

Faux semblants et séductions

Laura Lochner a un passé trouble, notamment au moment de son adolescence. Alors qu'elle était dans une voiture avec son petit ami, ce dernier aurait été sorti de la voiture par un homme qui l'aurait battu à mort avant de fuir. Si le coupable, un marginal du coin, a été arrêté et emprisonné, certains doutes ont subsisté surtout lorsqu'on a retrouvé la batte ensanglantée dans les mains de Laura. Des années ont passé. Elle est devenue analyste financière et suit un traitement avec un psychiatre. Mais elle est angoissée et retourne vivre auprès de sa sœur Rosie et de son mari Joe. Quelques semaines passent. Laura veut renouer avec une vie sentimentale et accepte de rencontrer Jonathan Fields. Mais au matin, elle ne rentre pas. Alors Rosie s'inquiète et appelle à l'aide Gabe, un ami de la famille, par ailleurs détective. Jonathan Fields n'existe pas...
Ce qui tient la route dans ce roman de Wendy Walker c'est bien sa construction : elle est classique en alternant en parallèle la nuit de la disparition vue par Laura elle-même, la quête de la vérité par Rosie les heures qui suivent, et des flashbacks sur l'ancien épisode qui se réfère à la batte sanglante. Chaque partie se répond avec force et crée un effet de suspense. Tout au long du récit, on se pose des questions : qui est vraiment ce Jonathan et que veut-il ? Qui est réellement cette Laura dont la mère disait qu'elle avait des poings à la place des mains ? À tout moment le récit peut basculer ailleurs, lorsqu'on apprend par exemple que Jonathan n'existe pas mais qu'il pourrait être le pseudonyme d'un homme marié. Comment retrouver cet homme ? La structure faite ainsi d'allers-retours entre personnages et entre époques est menée avec brio par une auteure qui maîtrise son sujet et sait maintenir un suspense important tout au long de son texte. Les chapitres finaux viennent encore éclairer d'une façon légèrement différente l'ensemble du récit pour faire de La Nuit d'avant un livre efficace, une arme de guerre contre l'ennui et un véritable page-turner prenant.

Citation

Elle prétendait qu'elle avait vu un psy pour essayer de briser les mauvaises habitudes, de changer. Mais si elle y était réellement arrivée, cet homme n'aurait pas disparu.

Rédacteur: Laurent Greusard vendredi 01 mai 2020
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page