Sous les décombres

Tuer tous les garçons de café parisiens. Je fais tourner la démo de l'application pour flambeur. En béta-test pour le moment, elle cartonne depuis quelques jours. Une carte de Paris avec la géolocalisation des bars et une petite description de tous les serveurs.
Sébastien Dourver - Cool Killer
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Lovecraft Country
"Encore un machin lovecraftien", me suis-je dit in petto. Il est vrai que je suis un grand fan du maître ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 06 juillet

Contenu

Roman - Policier

Sous les décombres

Politique - Social - Guerre MAJ lundi 25 mai 2020

Note accordée au livre: 4 sur 5

Poche
Réédition

Tout public

Prix: 7,9 €

Mechtild Borrmann
Trümmerkind - 2016
Traduit de l'allemand par Sylvie Roussel
Le Livre de poche, février 2020
340 p. ; 18 x 11 cm
ISBN 978-2-253-18147-7

Construction sur des ruines

Nous sommes au début des années 1990 en Allemagne. La réunification est en train de se faire. Un certain nombre de propriétés réquisitionnées par l'Allemagne de l'Est dans l'immédiat après-guerre sont réclamées par leurs anciens propriétaires, ce qui crée des tensions. L'architecte Joost est chargé d'améliorer un corps de ferme racheté, mais entend être sûr, avant de commencer les travaux, qu'il n'y aura pas d'obstacles légaux. Joost est un homme calme et prudent peut-être car il est un rescapé de cette guerre. Trouvé enfant, il a été élevé par une autre femme qui l'a pris sous son aile. Il fait la rencontre d'Anna, elle aussi à la recherche de son passé, car sa mère refuse d'en parler alors qu'elle pourrait bien être, justement, la dernière héritière qui pourrait revendiquer la propriété du fameux corps de ferme. Peu à peu, les faits cachés durant la fin de la Seconde Guerre mondiale, dans une Allemagne en proie au chaos, entre "invasion" par les armées russes et son cortège de malheurs, mise en place du système communiste sur la partie Est, ruines et fuites de tous ceux qui ont quelque chose à se reprocher dans le système nazi, reviennent à la surface.
L'intrigue de la romancière allemande Mechtild Borrmann se déroule sur deux plans : d'un côté, la façon dont une famille se retrouve puis essaie de s'en sortir dans les années qui suivent l'écroulement du Troisième Reich et, de l'autre, deux enfants perdus, qui ont grandi sans trop bien savoir comment, et qui se trouvent soudain confrontés à tout ce passé caché. Des indices ténus (une photo, des dossiers de la police encore ouverts...) vont permettre de résoudre une vieille affaire, mais l'essentiel n'est pas là. On a même l'impression que l'enquête par l'architecte et Anna n'est qu'un prétexte, une manière de pouvoir décrire avec soin l'ambiance difficile des années 1945-1950 dans une Allemagne bicéphale, comme si le pays, à l'approche imminente de sa réunification, commençait à se poser des questions sur ce passé, sur la façon dont il a fallu mettre des choses sous le tapis, pour repartir, pour recommencer. Nous avions chroniqué sur un thème quasi-similaire Le Faussaire de Hambourg de Cay Rademacher qui, lui, s'appuyait sur une intrigue policière. Sous les décombres est un livre s'apparente plus à un roman historique, dont l'intrigue policière sert de prétexte pour évoquer ce passé. Plus ancré dans la littérature générale, malgré cette parution dans une collection spécialisée, Sous les décombres, de Mechtild Borrmann est à conseiller principalement à un public plus intéressé par cette découverte historique que par un amateur de littérature proprement policière. Mais les deux typologie de lecteurs parfois se retrouvent sur un même terrain...

Citation

À la suite de l'incendie qui ravagea Hambourg à l'été 1943, quand ils réussirent à ramper hors de l'abri où ils avaient failli périr asphyxiés, ils ne possédaient plus rien, que les vêtements qu'ils avaient sur eux.

Rédacteur: Laurent Greusard lundi 25 mai 2020
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page