Holiday

Je n'ai pas cherché ses yeux, son pantalon était descendu à mi-cuisse, son sexe raidi de désir pointait vers moi, j'ai visé ce qui me menaçait, appuyé sur le bouton-poussoir. Un nuage en est sorti. Éberlué, le salaud s'est arrêté net.
Jacques Bablon - Noir côté cour
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Vigilance
Dans un futur proche et indéterminé des États-Unis, une émission de téléréalité captive les populations :...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 21 octobre

Contenu

Roman - Thriller

Holiday

Psychologique - Huis-clos - Domestique MAJ mardi 07 juillet 2020

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 19,95 €

T. M. Logan
The Holiday - 2019
Traduit de l'anglais par Bertrand Guillot
Paris : Hugo, juin 2020
460 p. ; 21 x 14 cm
ISBN 978-2-7556-4835-5
Coll. "Thriller"

Un été meurtrier

Bienvenue à la Villa Corbières, une résidence de luxe dans le décor paradisiaque du sud de la France. C'est là que quatre amies d'enfance de milieu social différent comptent fêter leur quarantaine avec conjoints et enfants, pour celles qui en ont. Il y a Rowan, femme d'affaires sur le point de conclure une mystérieuse affaire qui la rendra riche pour peu qu'on ne découvre pas ses petits secrets. Il y a Izzy, la bohème baroudeuse, enseignante itinérante revenue au pays pour entamer une histoire d'amour encore incertaine. Il y a la douce Jennifer que ces vacances réjouissent. Et il y a Kate, inspectrice de police, la prolétaire du groupe. Mais il y a aussi les enfants, adolescents pour la plupart, au comportement parfois imprévisible. Il y a aussi l'ombre d'Alex Bayley, un ado camarade de classe de la fille de Kate et de Jake, fils de Jennifer, tué par un chauffard inconnu : leur première mort, celle qui frappe tout près et laisse son empreinte. Mais pour Kate, il y a surtout cette mystérieuse "fille de corail" dont elle intercepte les SMS envoyés à son mari Sean. Des messages sans équivoque : celle-ci et Sean ont une liaison. Pire encore, la suborneuse n'est autre qu'une de ses amies, et elle entend bien la démasquer. Sean mettrait- il en péril son couple pour une aventure ? Laquelle de ces trois femmes bafouerait-elle ainsi une amitié si longue ? Et si la réalité était beaucoup plus complexe ?
On se méfie de l'étiquette "thriller psychologique", souvent caution aux auteurs pour mouliner des pages et des pages où il ne se passe rien. Et il est vrai que stricto sensu, il ne se passe pas grand-chose dans ce roman en décor lourd évoquant le légendaire film La Piscine. On est loin du sturm und drang du thriller industriel, plutôt dans les eaux profondes chères à Patricia Highsmith. Mais pour qu'un roman de vacances ou une partie de l'action est consacrée à des activités, hem, de vacances, fonctionne, il faut qu'on nous offre des vrais personnages auxquels s'attacher, et c'est le cas ici. Les réflexions de la narratrice sur la vie et le temps qui passe sonnent juste, de celles que tout un chacun peut se poser à un moment ou à un autre. Certes, si on ne peut parler de tirage à la ligne, on aurait volontiers allégé le tout d'une centaine de pages, mais c'est à la fin inattendue digne d'Agatha Christie qu'on se rend compte de la toile complexe qu'a tissé T. M. Logan, l'auteur, reliant des éléments a priori disparates. En dépit ou grâce à ce classicisme formel, le tout est bien agréable et servi par une traduction irréprochable.

Citation

Voilà treize ans que je suis enquêtrice au sein de la police scientifique de Londres, spécialisée dans les scènes de crime. Le même boulot, la même maison depuis dix ans : c'est peut-être parce que ma vie change si peu que je suis plus sensible au changement chez les autres. Tout est question de perspective.

Rédacteur: Thomas Bauduret mardi 07 juillet 2020
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page