Les Cicatrices

Jacques Chirac Oussoumo avait raison : ce qui allait suivre allait être terrible. Il ne savait pas encore de quelle manière, mais ça ne pouvait être que ça : terrible. Être terrible, c'est le destin des loups et ce qui allait arriver, c'était avant tout dans l'ordre des choses.
Thomas Gunzig - Manuel de survie à l'usage des incapables
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Succession
Le Kimbavu est un État imaginaire d'Afrique Centrale isolé du monde et pourvu de son dictateur local....
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 29 septembre

Contenu

Roman - Thriller

Les Cicatrices

Psychologique - Tueur en série - Complot MAJ vendredi 11 septembre 2020

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 20 €

Claire Favan
Paris : HarperCollins France, mars 2020
360 p. ; 21 x 14 cm
ISBN 979-10-339-0448-9
Coll. "HarperCollins Noir"

L'amnésique adoucit les mœurs

À Centralia, petite ville de l'État de Washington, Owen Maker vit un cauchemar. Dix-neuf ans plus tôt, il a été découvert dans un torrent avec de graves blessures et une amnésie totale. Il a épousé Sally et trouvé un poste de vendeur de voitures dans l'entreprise de son beau-père. Mais Sally s'est vite révélée d'une jalousie maladive et a tué par négligence leur enfant. Et, pourtant, sa famille nie tout déséquilibre et reporte la faute sur lui. Séparé, le couple a partagé la maison en deux, chacun occupant sa propre moitié. Une situation que Sally rejette, alors même qu'Owen s'est trouvé quelqu'un d'autre, et elle continue de le harceler en menaçant de se suicider. Mais ce n'est pas tout : depuis des années, un tueur en série sévit dans la région. Son mode opératoire : séquestrer des jeunes femmes qu'il viole à répétition pour les tuer lorsqu'il s'en est lassées, et abandonner les corps dans les vêtements où il les a trouvées. Le fait qu'il détienne toujours deux femmes à la fois, parfois pendant des années, lui a valu le surnom de Twice. Mais une autre femme est découverte assassinée avec le même mode opératoire que le tueur, et ce alors que pourtant il détient déjà deux victimes. Cette dernière victime était proche d'Owen et son ADN a été découvert sur les lieux... Puis Sally est assassinée à son tour. Twice aurait-il changé de mode opératoire ? Quelqu'un irait-il jusqu'au meurtre pour faire accuser le jeune homme ? La vérité est-elle encore plus incroyable ? Une vérité qui bien entendu trouve son origine dix-neuf ans plus tôt, avant l'amnésie d'Owen...
Déjà bonne tricoteuse d'intrigues, Claire Favan ne cesse de s'améliorer : ici par un style sec, dégraissé et d'une précision de sniper sur un sujet qui pourrait être celui d'un James Patterson. Comme quoi, on peut encore trouver des variations intéressantes sur un thème galvaudé... L'intrigue est donc complexe, mais particulièrement bien agencée au prix de quelques étirements de crédibilité (mais on a vu tellement pire...). Certes, dans le contexte actuel, le principal suspense est de savoir de quelle manière Owen la victime s'avèrera être coupable de quelque chose, mais sur ce point, on n'est pas déçu. Et, comme souvent, avec l'auteur le tout reste très froid, sans générer la moindre émotion. Claire Favan nous offre une belle histoire bien racontée, et prouve qu'elle est une auteure du thriller désormais difficilement incontournable.

Citation

Esteves a consacré sa vie à la traque de ce tueur. Cette affaire est devenue son obsession, comme cela peut arriver parfois. Il y a perdu sa femme et sa fille, la confiance de ses supérieurs et sa crédibilité professionnelle. Relégué dans un bureau local, sur des cas sans intérêt, il occupe la moindre seconde de son temps à collecter et relire les éléments de l'unique dossier qui le préoccupe.

Rédacteur: Thomas Bauduret vendredi 11 septembre 2020
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page