Ange

Quant à nous, de notre côté, on perd notre temps à interroger des témoins, à relever des empreintes, et toi, Roy, à obtenir des mandats d'amener, qui permettent à l'avocat de Frank de le libérer aussitôt. Dix minutes après, il était dans la rue. Je croyais qu'on avait raison. Que la loi avait un sens. Mais tout ce système favorise les ordures.
Abel Ferrara - The King of New York
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

L'Ange rouge
Le nouveau roman de François Médéline nous emmène à Lyon il y a une vingtaine d'années. Une brigade p...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 18 janvier

Contenu

Roman - Thriller

Ange

Enlèvement - Tueur à gages - Prison MAJ jeudi 15 octobre 2020

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 18 €

Philippe Hauret
Paris : Jigal, septembre 2020
206 p. ; 20 x 13 cm
ISBN 978-2-37722-108-0
Coll. "Polar"

Quand la vie ne veut pas sourire

Ange est une jeune femme qui vit de ses charmes. Alors, elle drague des hommes qui ont l'air d'avoir un peu d'argent, les emmène à l'hôtel, les drogue et s'enfuit avec tout ce qu'elle peut débusquer d'intéressant dans leurs affaires. Lors d'une soirée, elle rencontre un animateur télévisé très connu. Même vieux, il pourrait l'aider et lui offre une place de chroniqueuse. Ange espère percer, mais ce n'est qu'une façon pour l'animateur d'arriver à ses fins (sexuelles). À peine sa petite affaire faite, il oublie sa promesse. Elle décide donc de se venger, mais les choses vont s'avérer plus compliquées que prévu. Un colocataire un peu fainéant, un assassin et son adjoint, un policier, vont se trouver liés à cette aventure.
Au départ de cette intrigue de Philippe Hauret, on a l'impression que l'on va se trouver dans une comédie policière avec une jeune femme qui essaie de s'en sortir et enlève un bien peu agréable animateur télévisé. Surtout lorsqu'elle réclame une rançon et que l'épouse refuse de payer. Puis le roman bascule peu à peu dans la tragédie et la noirceur, avec une pente amenée avec soin et mine de rien. Le récit, court et enlevé, qui offre des allers-retours sur les personnages secondaires, nous emporte par son style lui aussi nerveux et enlevé. Mixant l'humour et les côtés plus noirs, Philippe Hauret joue avec des thèmes connus du genre (l'enlèvement, la prison, le tueur professionnel, par exemple) pour en livrer une variation intéressante et prenante.

Citation

Dans ma chambre, je fourre mon butin à l'intérieur d'une pochette Calvin Klein puis la planque dans mon armoire à fringues, derrière ma pile de combinettes en soie. Sur ce, j'enfile mon pyjama, m'allonge sur mon lit et attrape mon vieux koala en peluche.

Rédacteur: Laurent Greusard jeudi 15 octobre 2020
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page