Adieu Lola

Je crois qu'il ne reste rien. Cela signifie que nos vêtements, nos disques, nos tableaux, nos tapis, les affiches qui décoraient les murs, le fauteuil en rotin dans lequel elle lisait, et puis les bibelots, ce baromètre qu'elle m'avait offert, et nos livres, nos souvenirs à l'un et à l'autre, toutes les preuves de notre existence, tout cela a disparu. Nous sommes nus.
Hervé Commère - Sauf
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

L'Ange rouge
Le nouveau roman de François Médéline nous emmène à Lyon il y a une vingtaine d'années. Une brigade p...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 25 novembre

Contenu

Roman - Policier

Adieu Lola

Psychologique - Social - Assassinat MAJ lundi 09 novembre 2020

Note accordée au livre: 3 sur 5

Poche
Inédit

Tout public

Prix: 12,5 €

Simone Gélin
Pau : Cairn, janvier 2020
450 p. ; 18 x 12 cm
ISBN 978-2-35068-837-4
Coll. "Du noir au Sud"

Une dépendance extrême

À côté des violences physiques exercées sur les femmes, sur les développements qu'a pris l'affaire Me too et d'autres dénonciations d'actes honteux, en pleine mise en lumière des féminicides, ce roman de Simone Gélin revient sur un autre aspect de cette guerre asymétrique des sexes : la dimension morale et intellectuelle de la mainmise d'un homme sur une femme. Du côté de Bordeaux, une jeune femme est assommée puis attachées dans un bunker. Elle aura une mort lente et atroce engloutie peu à peu par la marée qui emplit le bunker où elle est coincée. Un commandant de police essaie de découvrir la vérité et un suspect idéal apparait peu à peu : l'ancien compagnon de la jeune femme qui la contrôlait psychiquement avant qu'elle ne puisse arriver à s'extraire de cette emprise mentale et ne découvre une relation plus saine avec un autre homme. Mais problème pour le policier. L'ex qui s'enferre dans des alibis invérifiables et des données suspectes parvient à s'en sortir grâce à la pugnacité de son avocate qui arrive à trouver les témoins qui peuvent effectivement lui servir d'alibi. Mais l'avocate, autant que le policier, commencent à se poser des questions tant l'ex semble les manipuler autant qu'il manipulait la victime. Tout cela est encore plus complexe, lorsqu'on sait que l'avocate et le policier sont en couple depuis quelques temps... En parallèle, dans une autre région française, une jeune professeur est, elle aussi, entrée dans une relation toxique. Son amoureux la coupe de ses amis et collègues, de sa famille, vit à ses crochets, lui vole le manuscrit qu'elle est en train de peaufiner. Elle aussi, au final, tente de se sortir des griffes de cet homme. In fine, les deux affaires vont se recouper par un lien que l'on pourrait croire ténu mais qui va permettre de dérouler la pelote. L'équilibre entre la description de situations complexes, où la psychologie et la prise de contrôle d'un individu par un autre sont au cœur de l'action, et les éléments plus policiers est maintenu avec soin. La construction de l'histoire sur une intrigue classique mais efficace tient du coup la route. Très axé sur les personnages, le roman de Simone Gélin ne révolutionne pas le genre du roman noir mais offre un portrait finement ciselé des relations humaines dans une situation particulière mais ravageuse. Les rebondissements permettent de relancer l'histoire pour constituer un livre intéressant, psychologiquement fouillé et agréable à lire.

Citation

Il retourne les maigres éléments en sa possession. D'après la frangine, la jeune fille aurait enfilé une tenue de sport. Le voisin a déclaré lui avoir parlé aux environs de neuf heures, elle se trouvait au volant de sa Citröen, seule à bord, souriante, heureuse, s'apprêtant à vivre un beau dimanche, à aller déjeuner chez sa sœur après avoir fait le tour du lac.

Rédacteur: Laurent Greusard lundi 09 novembre 2020
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page