Dans la vallée du soleil

- De nos jours, les gens sont trop pressés. Si vous voulez vivre vieux, prenez votre temps. - Si je n'étais pas si pressé, je vous aurais expliqué que c'est exactement le contraire.
Elmore Leonard - Cat Chaser
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

L'Ange rouge
Le nouveau roman de François Médéline nous emmène à Lyon il y a une vingtaine d'années. Une brigade p...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 25 novembre

Contenu

Roman - Thriller

Dans la vallée du soleil

Fantastique - Tueur en série - Road Movie MAJ jeudi 19 novembre 2020

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 24,8 €

Andy Davidson
In the Valley of the Sun - 2017
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Laure Manceau
Paris : Gallmeister, septembre 2020
480 p. ; 21 x 15 cm
ISBN 978-2-35178-228-6

Quand le soleil tourne au sanguin

Andy Davidson nous emmène dans la vallée du soleil et son roman joue avec les ombres et la noirceur des êtres. L'histoire racontée dans Dans la vallée du soleil est simple : une forme vampirique, Rue (ou peut-être n'est-ce qu'une forme de folie d'un des personnages, une folie qui aurait la possibilité de se matérialiser), a offert son sang à Travis Stillwell. Mais Travis doit lui en rendre des parties afin qu'elle puisse se reconstituer. Travis se promène donc le long des routes et drague quelques femmes qu'il charcute. Est-ce par vampirisme ou parce que Travis se promène avec une longue expérience de la folie, née lors de son passage au Vietnam ? Toujours est-il que, hagard, au volant de son mobil home, Rue gémissant dans sa roulotte, Travis décide de faire une pause dans un petit coin paumé où il vient de rencontrer Annabelle, jeune veuve qui vit avec son fils dans un vieux motel. Travis est pris dans une lente et longue valse-hésitation : doit-il écouter l'amour qui pourrait naitre ou ferait-il mieux d'entendre la voix de Rue ? Dans le même temps, un policier, qui vit avec sa femme et contemple sans cesse la chambre prévue pour sa fille qui n'a jamais vécue, se met à la recherche de ce tueur en série qui laisse des cadavres ensanglantés sur sa route. Il suit une piste sérieuse car le tueur a étranglé sa dernière victime avec sa ceinture, et il a serré si fort qu'il a laissé une partie de son prénom gravé sur la boucle en zone inversée autour du cou de la défunte. Le shérif a fort à faire car ladite morte a l'air de revenir à la vie et de vouloir attraper les passants pour leur sucer le sang...
Le roman habilement déconstruit, avec des retours en arrière sur Rue, le passé vietnamien, joue sur ces zones de pleine lumière de la chaleur des déserts américains, des grands espaces vides si souvent vus dans les films, des maisons perdues au milieu de nulle part, de la crasse qui s'accumule, des passions tues. Le côté fantastique (entre vampires et une sorte de zombies) éclate par instants comme des bouffées de violence, d'absurdité, laissant douter de la folie réelle du personnage, de sa possession par un esprit étrange, mais cet aspect s'insère parfaitement dans une intrigue plus réaliste. Récit de vampires en plein soleil, ou portrait d'une Amérique rurale en pleine perdition, où l'on se raccroche à une piscine, à une fête d'anniversaire, à une tortue pourtant bien malmenée, à l'honnêteté scrupuleuse des petites gens, à des amours qui se doivent de survivre à la mort des êtres chers, Dans la vallée du soleil montre une galerie de personnages qui, tous, d'une manière ou d'une autre, portent une croix plus grande qu'eux, cherchent un peu de joie et de repos dans un monde âpre.

Citation

Délicatement, sans se départir de son sourire, elle gravit le marchepied à reculons pour entrer dans la caravane étroite, et la dernière chose qu'il aperçut delle, de l'endroit où il se trouvait, à l'aplomb du ciel et de la lumière des étoiles, lorsqu'elle se retourna pour disparaitre à l'intérieur, fut un mollet blanc furtif, courbe et tranchant comme une faux plantée dans le rondin rouge de sa botte.

Rédacteur: Laurent Greusard jeudi 19 novembre 2020
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page